Raccourci vers le contenu principal de la page

Paru dans Vosges Matin

un article paru samedi 27 janvier suite à la matinée de présentation de la coopération à l'école à l'IUFM d'Epinal

ateliers proposés: le conseil coopé - les petits livres - la radio à l'école - des jeux pour travailler les outils de langue

                             le message clair - jeux coopératifs - travail individualisé - organisation coopérative de la classe

 

Fichier attachéTaille
educanew-educanouvelle.pdf475.12 Ko

Enfin ! Merci ! Et

Enfin ! Merci ! Et bravo!

Oui, c'est un stagiaire qui vous le dit du fond de l'abîme. La route est longue et sinueuse sur le chemin de la titularisation mais ô que c'est bon d'entendre enfin ce discours de l'épanouissement personnel, s'appuyant sur des actes du quotidien et des classes qui vivent. Oui qui vivent, car elle est là la racine de l'arbre que vous faites pousser. L'arbre de l'espérance, de la grandeur d'âme que vous apportez chaque matin à ce métier pour lequel nous nous sommes tant battus mes camarades et moi pour y accéder. Il est difficile et contraignant de se lancer dans une pédagogie personnelle. Je dis en effet personnel, car si Célestin Freinet a lancé cette pédagogie, n'était-ce pas par cette alliance parfaite de la conviction pédagogique, du réalisme de terrain, et des possibilités personnelles?

Nous avons beaucoup à apprendre ; j'ai beaucoup à apprendre. Je le revendique même. "Enseigner est apprendre deux fois" dirait un Joseph Joubert (revenant 4 fois dans nos derniers documents d'Eduscol sur l'Instruction Civique et Morale). La République, vous la portez chaque jour dans vos écoles, vos classes, pour le bonheur de tous et l'épanouissement de chacun par des choses concrètes, des débats de tous les instants, des productions d'écrits qui dépassent le sacrosaint cahier du jour.

Vos progressions sont chemins, vos savoirs transmis sont pépites, vos élèves sont citoyens, vos cahiers sont journaux de bord, vos mérites sont grandeurs. On pourrait penser qu'il y a là de la grandiloquence : lisez-y surtout du respect et une triple inspiration: celle de ces mots, celle de vos témoignages, celle de mes espoirs qui pourront désormais se conjuguer chaque jour au présent, grâce à des outils pédagogiques par vous présentés ce mercredi mais surtout un engagement de tous les instants.

C'est grand ce que vous faites, cela offre à l'enseignement ce supplément d'âme, celui qui transforme la justesse de décisions prises en conseil coopératif en Justice, et les valeurs apprises chaque jour en Éthique (véritable, celle-ci). "La République ne manquerait de rien s'il ne lui manquait des républicains" disait Buisson. Ils sont là, répartis sur la Nation ces hérauts de l'humanisme pédagogique. Vous êtes de ceux-là.

Alors oui, et pour la première fois, COOPERATIVEMENT,

Cédric.