Raccourci vers le contenu principal de la page
Dans :  Arts › Maths › Principes pédagogiques › 

 

 

CréAtions ART ET MATHS
annoncé dans le Nouvel Educateur n°184 - Publication en octobre 2007

CE1, Ecole Eugène POTTIER, Montpellier (Hérault)
Enseignante : Claudine Vaugelade

 

Arbres géométriques et Haïkus

 

 

 

 

Dessiner l’arbre de la cour et après…

 

Tout a commencé par une proposition de dessin, en février 2002 : « Dessiner l’arbre de la cour », en l’observant du premier étage. J’étais loin de m’imaginer où cela nous allait entraîner ! De retour en classe, surprise ! Aucun des dessins ne se ressemble. A croire que ce n’est pas le même arbre que chacun a dessiné.

« Pourquoi de telles différences ?

- Parce que nous n’avons pas le même imaginaire », me fut-il répondu.
C’était parti ! Je leur propose alors en arts plastiques de redessiner cet arbre à l’aide exclusive de formes géométriques (la géométrie m’ayant été allouée pendant le 1/3 temps que j’exerçais dans cette classe). Les résultats furent saisissants, la différenciation s’accentuant et les formes se personnalisant.

 

C’est à ce stade que j’intervins en faisant entrer dans la classe une reproduction de « L’arbre d’amour » de Niki de Saint Phalle. Le coloriage à la manière de Nikki de Saint-Phalle renforça les effets géométriques dans le choix des couleurs et leurs interpénétrations. Une photocopie avant coloriage fut faite de tous ces arbres.

 

 

Devant l’intérêt porté à ce travail, me vint l’idée d’aller encore plus loin en proposant à chacun de créer son arbre imaginaire, sous les mêmes contraintes. Chaque auteur donna un nom à son arbre et lui associa un haïku. Certains des premiers arbres firent l’objet d’une représentation en trois dimensions (en pâte à modeler), mais un accident de manipulation mit fin à cette extension.

Seules les diverses étapes d’élaboration de cet arbre imaginaire en deux dimensions firent l’objet d’une exposition de quinze jours dans le vaste hall de l’école avec édition d’un catalogue couleur de l’exposition, dont le prix de revient fut à l’origine d’une recherche mathématique afin d’en déterminer le prix de vente.

 

Quelle fierté pour les élèves que ce vrai catalogue, dont un exemplaire fut acheté par la BCD, quelques élèves des autres classes et qui figura dans la bibliothèque de la classe de CE2!

  

 

 

Titres et Haïkus des arbres

« L’arbre du monde » de Hanane

Qui vit tout le temps
Tu te moques du temps passé
En te laissant aller au vent

« L’arbre qui tourne » de Majouline

Qui tourne
Tellement vite
Que je m’envole

« L’arbre étoile » de Frédéric

Toi qui brille la nuit
Peux-tu me donner
Deux étoiles

« L’arbre de la paix » de Damien

Toi qui veux vivre en paix
Endors toi
Je te protégerai

« L’arbre de vie » de David

Fais tourner tes piques
Pour donner la vie
A tous ceux qui t’approchent

« L’arbre de la vie » de Paul

Toi qui respires la vie
Aide moi pour vivre
Aide moi pour vivre

 

 

                                   sommaire "Arts et Maths"