Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : La Brèche

Résultats 61 à 70 parmi 272

Résultats

La Brèche n°40 (Juin 1978)

Juin 1978

 

 

 

La Brèche, bulletin du Secteur Second Degré de l'ICEM
1974 - 1984, dix numéros par an
Des réflexions, des témoignages de pratiques, des comptes-rendus de lectures, de débats, ......

 

 

Expression spontanée en Allemand

Dans :  Langues › Principes pédagogiques › 
Novembre 1978
 

 

EXPRESSION SPONTANÉE EN CLASSES D'ALLEMAND

 

 

4e et 3e (seconde langue)

 

 

 
 

J'ai cette année deux classes de quatrième de 35 élèves. Dans ces conditions, l'expression orale spontanée relève de la prouesse, car même en groupes, il est difficile de faire parler ceux qui ont pris peu à peu l'habitude de se taire. Lorsque nous sommes peu nombreux, il nous arrive de consacrer une séance entière à bloquer l'expression orale.
 

 

Être reconnu

Dans :  Principes pédagogiques › communication › Techniques pédagogiques › Principes pédagogiques › 
Novembre 1978
 

ÊTRE RECONNU

 

Réfléchissant à la suite de la lecture de l'article de Gilles VARY : "sont-ils déjà morts?" (Brèche 32 p. 24) Éric MOREL se demande si, pour un élève, voir paraître un de ses textes dans le journal suffit encore à le valoriser, à le motiver et, plus généralement,il cherche comment faire reconnaître les productions, la parole d'enfants issus du milieu populaire.
 
 

UN EXEMPLE DE DÉMARRAGE D'UN GROUPE SECOND DEGRÉ

Dans :  Techniques pédagogiques › 
Octobre 1979
 

Chronique de l'animation départementale second degré

 

LA D2D 79 (les Deux-Sèvres} : UN EXEMPLE DE DÉMARRAGE D'UN GROUPE SECOND DEGRÉ

 

Le compte-rendu d'activités 1977-78 de ce groupe montre comment - toute défavorable que soit la situation - divers paliers de l'animation sont abordés, franchis, pour fédérer les activités de classe à classe, d'établissement à établissement, pour faire un embryon de groupe, et le rattacher à l'ICEM, l'y intégrer, l'ouvrir également sur le milieu local et l'y faire reconnaître ... En fait, toutes les forces mises en jeu pour faire exister une délégation second degré.

Ce compte-rendu montre clairement le rôle étonnant du Second Degré ! Rôle essentiel ! Le responsable Second Degré est quasiment seul, et utilise au maximum toutes les possibilités offertes dans son établissement, et par les organismes de culture locaux, par l'ICEM, par le groupe départemental : tâtonnement expérimental ! Il fait feu de tout bois pour rompre l'isolement et investit dans cette tâche beaucoup de lui-même. (À noter aussi, son inlassable correspondance avec la coordination D2D).

Inspection (suite et fin)

Dans :  Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › 
Octobre 1979

 

INSPECTION
 

Suite et fin provisoire de la réflexion menée par deux collègues sur leurs rapports d'inspection

 

(cf. Brèche n° 42, octobre 78 et n° 45, janvier 1979)    
    

L'autogestion en situation

Octobre 1979

 

L'AUTOGESTION EN SITUATION
 

Cet article est un montage de textes rédigés par quelques participants â un stage autogéré. Il nous parait révélateur du questionnement que provoque la communication.

 

L'absence de "structures de travail pré-établies", d'animateurs patentés, de "garde-fous" institutionnalisés n’on t-ils pas permis de susciter des moments de vie nécessaires â la mise en place d'un vrai travail coopératif, plus authentique parce que plus conscient des possibilités et des limites de chacun La question estouverte ...

 

Vie scolaire

Octobre 1979

 

VIE SCOLAIRE ... VIE SCOLAIRE ... VIE SCOLAIRE ...
 
Que mettons-nous sous ce terme, nous tous qui nous posons des questions, avons discuté, échangé des lettres, des documents ?
Qu'est-ce qui nous empêche de démarrer la présentation de ce dossier ?
De quoi avons-nous peur ?

Jeu dramatique

Dans :  Principes pédagogiques › 
Février 1979

 

 

JEU DRAMATIQUE...

AU-DELA DE L'IMPROVISATION, BEAUCOUP DE QUESTIONS
 
Jeu dramatique ? Jeu certes, qui, non seulement permet de faire 'Jouer" toutes nos possibilités, nos ressources, mais nous conduit à l'exigence. Et la question se pose, engagés dans ce vrai travail au même titre que nos élèves, sommes-nous n'importe quel participant ? Quand aidons-nous et quand manipulons-nous ? comment nous en rendre compte, seul dans notre classe ? Comment donner assez de force au groupe d'élèves pour qu'il puisse être le régulateur de notre pouvoir ?
 

Plaidoyer pour l'expression libre

Dans :  Principes pédagogiques › Techniques pédagogiques › 
Février 1979
 

PLAIDOYER POUR L'EXPRESSION LIBRE
 

Le titre peut surprendre et même choquer dans une revue ICEM. Comme si l'expression libre avait besoin d'être défendue dans notre mouvement alors que, pour nous situer vis-à-vis de l'extérieur, c'est toujours à elle que nous nous réfé­rons pour témoigner de notre originalité fondamentale! Nous en revendiquons le droit et le respect pour les adolescents dans des manifestes, nous participons à toute défense qui la menace dans un contexte répressif, c'est donc que nous sommes persuadés qu'une éducation efficiente est possible sur la base de la vie des adolescents, qu'elle est techniquement réalisable, non seulement dans quelques conditions privilégiées, mais dans le maximum de classes, MALGRÉ TOUT. Nous ne pouvons défendre verbalement une technique de vie que nous n'aurions pas intégrée à notre pratique quotidienne ou alors il y aurait une sorte de malhonnêteté intellectuelle à conseiller aux autres ce que nous ne faisons pas nous-mêmes avec, sûrement, des raisons tout à fait justifiées d'un comportement que nous tairions, soit pour continuer à nous faire plaisir au nom d'une fidélité philosophique, soit pour nous rassurer à tout prix en raison d'une grande fragilité inavouée.
  

La pratique de l'exposé en anglais

Dans :  Langues › Techniques pédagogiques › 
Octobre 1978

 

LA PRATIQUE DE L'EXPOSÉ
EN CLASSE D'ANGLAIS
 
Le texte qui suit est un projet de fiche destinée aux élèves du second cycle du second degré. J'ai hésité à la rédiger, tant les recommandations me paraissaient banales. Et pourtant... je serais heureux bien sûr de susciter des réactions et de connaître en la matière des "œuvres" de collègues plus expérimentés que moi.