Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche générale : Gr. Droits de l'Enfant

Résultats 21 à 30 parmi 90

Résultats

Et si on consultait aussi les enfants sur l'avenir de leur planète ?

Le collectif AEDE réaffirme qu’il est plus que nécessaire de consulter les enfants dès maintenant sur ces enjeux et de renforcer l’éducation au développement durable comme levier essentiel pour le devenir de la planète. Nous réaffirmons aussi que le respect des droits humains, et particulièrement ceux des enfants, est indispensable au développement social durable de l'humanité qui l'habite.

L'Éducation, levier pour la transition

Cinq collectifs s'investissent pendant la COP 21 du 30 novembre au 12 décembre 2015 au Bourget : le CFEEDD (Collectif français pour l'éducation à l'environnement vers un développement durable), le CNAJEP (Comité national des associations de jeunesse et d'éducation populaire), le CAPE (Collectif des associations complémentaires de l'Ecole), le Collectif Paris Education 2015 et Solidarité laïque. Ils tiendront un stand dans l'espace "Génération Climat" et exposeront leur réflexion et leur engagement dans une conférence-débat le 4 décembre lors de la journée "Thematic day".  

Matin brun

Franck Pavloff, Editions Cheyne, 1998, 2 €

À lire, à relire, à faire lire aux enfants, aux adultes... c'est important

Mille et un territoires se mobilisent

« En associant leurs parents, tous les enfants peuvent réussir »

Le constat de l’inégalité générée par notre système éducatif n’est plus à faire… la volonté de s’y attaquer est affirmée par l’institution scolaire. C’est le moment d ’agir de manière coopérative et de transformer les pratiques partout où nous pouvons ! Chiche !  

Charte  : « En associant leurs parents, mille et un territoires se mobilisent pour la réussite de tous les enfants ! »

Et si l'égalité filles-garçons gagnait tous les droits de l'enfant ?

Le collectif AEDE (Agir ensemble pour les droits de l'enfant) exige que, conformément au principe d’égalité qui gouverne la Convention Internationale des droits de l’enfant,  les obstacles spécifiques rencontrés par les filles, dès leur plus jeune âge, à l’exercice de CHACUN de leurs droits - droits à  la santé, à l’éducation, à l’épanouissement de leur personnalité, à l’accès aux loisirs et aux sports, à la protection contre les violences, à la liberté d’expression… -  soient systématiquement identifiés de manière à élaborer puis mettre en œuvre des stratégies et actions « sur-mesure » à même de véritablement combler les écarts entre filles et garçons.

Ratifier le troisième protocole sur les droits de l’enfant : OUI, mais sans restriction !

Communiqué suivi d'une analyse de DEI (Défense des enfants International) France.

Le gouvernement a déposé au Parlement, pour examen très rapide, un projet de ratification du troisième protocole additionnel à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant (CIDE). Nous constatons que les conditions envisagées pour cette ratification sont inadmissibles car elles videraient en partie de sa substance le protocole.  

Et si l'école accueillait tous les enfants cette année

Le collectif Agir ensemble pour les droits de l'enfant (AEDE)exige que, conformément à l’article 28 de la CIDE et au code de l’éducation, le droit d’accès à l’École soit appliqué pour toutes et tous sans exception car la scolarisation est indispensable à une bone socialisation et constitue le creuset d’une société véritablement inclusive.

Débattre pour le climat

Un projet du Réseau École et Nature et de ses partenaires :

Syndicats enseignants : Sgen-cffdt, Snuipp-FSU

Mouvements pédagogiques : OCCE et ICEM-pédagogie Freinet

et l'Institut Français de l'Éducation (IFÉ -ENS de Lyon) 

Vidéo : Parole au secteur Droits de l'Enfant de l'ICEM...

Dans :  Congrès › Principes pédagogiques › 

 

Claude Beaunis

En avant pour les droits de l'enfant

Respectons-les dès aujourd'hui

Collectif AEDE (Agir ensemble pour les droits de l'enfant), Érès, juin 2015, 35 €