Raccourci vers le contenu principal de la page

Un après-midi en Maternelle, dans la classe de Philip Lavis - mai 2010

Dans :  un niveau scolaire › Arts › Techniques pédagogiques › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Techniques pédagogiques › 

Philip Lavis enseigne dans une classe de maternelle comprenant petite, moyenne et grande section. Il enseigne à Nantes, à l'école Villa Maria. Il est maître-formateur à l'IUFM de Nantes.

Je suis arrivé en début d'après-midi : les petits et les moyens faisaient la sieste, et il ne restait donc plus que les grands. Petit à petit, les autres enfants nous ont rejoint.

   Répétition avec les élèves de grande section avant la participation à la chorale de l'école...  
 

 Examen de productions mathématiques des enfants. Plusieurs créations sont examinées ensemble... (8)

Qu'est-ce qu'on peut en dire?

  • Les ressemblances - les différences
  • plus grand/plus petit
  • losange
  • triangles/carrés
  • quantités différentes
 
 
  •  Triangle/losange
  • intérieur/extérieur
  • le centre / le milieu

 

 
 

 Trois productions examinées ensemble

  • Triangles
  • Dénombrement
  • triangles/carrés/losanges
  • On se réfère aux productions précédentes
 
    Horizontal/vertical  
   Notion de plan...  
   On récapitule ce qu'on a découvert dans les différentes productions.  
 
  • Les consignes
  • Le contexte
  • Le déroulement
  • La mémoire de l'activité
  • Le dialogue
  • La part du maître
  • Réinvestissement du vocabulaire
  • Quelle évolution?
 
 

Le quoi de neuf? est présidé par une enfant qui donne la parole et gère le déroulement de la séance (l'enfant est président de séance pour la semaine).

L'enfant intervenant s'assoit sur la chaise bleue. Il fait le tour des enfants pour montrer ce qu'il a présenté.

Les questions ont lieu après les prises de parole.

 
   Les mardis et vendredis, un enfant apporte un CD "coup de coeur" qu'on écoute ensemble. Les lundis et jeudis, les deux enseignants de la classe font de même mais utilisent ce moment pour une découverte des musiques du Monde. On situe alors l'origine du morceau sur la carte du monde et le tour du monde musical prend forme progressivement.  
   Philip nous donne des précisions sur le quoi de neuf, son déroulement, ses rituels, le temps, l'animation...  
 

 Présentation de la classe

  • la classe multi-âges
  • le contexte

 

 

 

Remerciements

Merci beaucoup pour ce témoignage vivant et en images de pratiques de classe. Il m'apporte beaucoup et me permettra j'espère d'affiner ma propre pratique de classe, que ce soit pour les créations math ou le quoi de neuf...
Merci encore
Nicole Garcia

Sur les créations mathématiques

Merci Philip et Claude pour ce témoignage.

Sur la séance de créations, je me suis intéressé à la part de maître.

D'abord tu choisis de faire observer deux créations en les juxtaposant. C'est ton choix. D'ailleurs tu demandes aux enfants à un moment pourquoi tu les as mis ensemble. Pourquoi ?
Je comprends l'intention pédagogique, mais j'ai l'impression que c'est prendre un double risque : d'une part de les empêcher de faire eux-mêmes ce lien entre les deux créations, d'autre part de les faire se demander non pas ce qui est intéressant dans ces créations, mais "Qu'est-ce que Philip veut qu'on voie, qu'est-ce qu'il veut qu'on trouve ?" ce qui déplace la question et change l'objet. La création réelle, sur laquelle les gosses discutent, c'est toi qui la fais en établissant ce lien entre les 2 créations.
Je chipote : On les voit par la suite établir eux-mêmes des liens avec des créations antérieures...
Merci encore Philip.

Rémi Jacquet

Part du maïtre et créations mathématiques

Bonjour Philip,

Quelques éléments que je vois, et à discuter, sur la part du maître.
Tu dis que les enfants échangent entre eux. Ca vient progressivement, mais pour l'instant, si on transcrit la bande son, l'impression qu'on a c'est que tu sollicite les enfants l'un après l'autre, tu les fais préciser, tu redis, reformules parfois. Mais c'est un dialogue maître/élève et les échanges contradictoires directement entre enfants sont rares. C'est sans doute parce que, comme tu le dis, tu as commencé les séances il y a peu et qu'au début il faut aider les enfants à aller plus loin dans ce qu'ils disent.
Il suffirait peut-être de dire des choses comme "Votre camarade vient de dire ça, qu'en pensez-vous, vous autres ?"
Je vois aussi que tu essaies de les faire aller un peu plus loin quand les enfants disent "c'est pas pareil". Tu dis : " Comment tu le sais que c'est plus grand ? Il y a un moyen de savoir ?"

Rémi Jacquet

Merci énormément pour cet

Merci énormément pour cet énorme travail et sa mise en ligne sur le site. La maternelle se bat bien (faut pas se voiler la face...), j'en vois un bel exemple. Je m'enrichis et je cumule avec ce que l'on peut échanger dans nos GD. Bravo pour les créations mathématiques et pour toute l'analyse qui en est faite.
Lois René