Nos murs


Revue CréAtions en ligne n° 227  Voyons grand !
annoncée dans le Nouvel Éducateur n°227 - Publication : avril 2016

Classe de cycle 3, Ecole Les hirondelles, Saint-Barthélémy (Morbihan) - Enseignante Mary Le Cloerec

  Nos murs

 

Pour diverses raisons, la photo de notre classe de cycle 3 n'a pas été faite. Quand la photographe prend un nouveau rendez-vous, nous décidons de faire cette photo DANS notre classe.

Je propose alors aux enfants de réaliser le fond à la manière de "toute notre année sur le mur". Si l’idée est de moi, la réalisation passe tout de suite au "nous", les enfants s’approprient la mise en œuvre, la classe devient une fourmilière.

 


 

Les enfants reprennent tout ce qui leur a semblé important dans l'année, vont à la "pêche" aux traces, photos, affiches, etc. qu’ils positionnent sur le mur prévu pour l’affichage. Le plus frappant bien sûr, c'est la place qu'ils donnent aux projets, mettant en évidence que leur année, ce sont les projets, la vie de la classe.

Chaque année en juin, depuis trois ans, date de la proposition en conseil, les CM2 organisent leur journée. Cette fois-ci, ils mettent en place entre autres, un atelier d'arts plastiques... en reprenant des consignes de l’année : peindre toute la feuille pour qu’il n’y ait plus de blanc, se limiter à trois couleurs, techniques libres, etc.

A l’issue de cet atelier, nous avons plein de grandes feuilles peintes. En conseil, parce que j’aime les œuvres collectives qui remplissent l’espace, qui marquent un temps, qui impriment une ambiance, je propose de réaliser un mur, celui de la rentrée, que nous retrouverons en septembre dans la classe.

Pour ce faire, il faut "se débarrasser" du mur de l'année écoulée : enlever tout, cela veut dire que l’année est terminée, que nous entrons dans l'été, que nous nous projetons, c’est ce que les enfants apprécient. Ceux qui aiment les souvenirs emportent des morceaux du travail affiché.

Mais ce mur de la rentrée, même s'il est accepté en conseil, est une idée qui n'intéresse pas tous les enfants... tous ne participent pas et c'est très bien comme ça, ceux qui partent et que les traces n'intéressent pas. ceux qui n'ont plus envie de faire, ceux qui s'imaginent dans cette classe à la rentrée ne sont pas forcément les plus nombreux. Il y a une équipe d'une dizaine d'enfants sur ce projet de mur. Les autres font autre chose.

 


Nous découpons toutes les feuilles peintes, je leur donne pour consigne de les coller, sur un fond, sous forme "de puzzle" sans que les morceaux se touchent.

Ce "mur- fresque", résultat du hasard et des fonds de peinture, nous fait penser à l'océan. Nous y gardons l'affiche de la visite dans la classe de notre marin Lalou Roucayrol et les navires peints par les CM2 qui avaient lu "deux graines de cacao".

Nous aimons tous notre mur de fin d'année (2010-2011) ... mais ce qui n'est pas drôle du tout, c'est que pendant l’été, un technicien de la ville le jette à la poubelle parce qu'il tombe du mur au lieu de le plier et de le déposer dans un coin pour la rentrée ; grosse déception des enfants ! Il nous reste donc ces photos qu’ils aiment aussi bien sûr.

 

les arts plastiques dans le GD 56

Voyons grand !