Compte-rendu de la réunion du 30 août 2012

 IPEM réunion de préparation de la rentrée 

Ecole Labori   

 

1) 10 h : Tour de table pour connaître le niveau de classe des enseignants présents

  Une trentaine de personnes sont présentes.  

2) 10 h 15 Présentation de l'ICEM et de l'IPEM et des principes de la pédagogie Freinet 

L’ICEM (Institut Coopératif de l’École Moderne) – pédagogie Freinet 
Le site :  www.icem-pedagogie-freinet.org
Association nationale qui regroupe enseignants, éducateurs, chercheurs, formateurs (environ 2 000 personnes). Elle regroupe plusieurs secteurs de recherches (maths, Arts et créations, français, créations sonores, la recherche documentaire...) ; elle produit des outils et des revues pour la classe, elle édite des ouvrages qui théorisent les pratiques (brochures, DVD, revues pédagogiques), elle propose des stages de formation (Comment démarrer en méthode Freinet ?, Méthode naturelle en maths, en lecture-écriture…) les prochains stages se dérouleront lors de la fédération de stages, du 30 octobre au 1er novembre (3 jours) à Thuré (86) et elle organise tous les deux ans des congrès (le prochain aura lieu à Caen du 20 au 23 août 2013.) 

Pour en savoir plus : 
Les outils et publications de l’ICEM :
http://www.icem-pedagogie-freinet.org/outils-et-publications
La fédération de stages : http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/28109
Le Congrès : http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/27211
 
L’IPEM  (Institut Parisien de l’École Moderne)  

Sur le site :  http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/12217 

Sur Facebook :   www.facebook.com/ipem75

Association : groupe dynamique sur Paris qui se rencontre un mercredi par mois. Échanges entre pairs (enseignants) de moments de réussites et/ou de doutes. Petits groupes de travail (math, étude du milieu...) et réflexion sur ce qui se passe dans l'éducation...
Elle organise le salon parisien de la pédagogie Freinet qui se tient un mercredi. Elle y présente ce qui se fait dans les classes ; c'est la vitrine de ce qui peut se faire en pédagogie Freinet. Elle y organise également un débat sur un thème, enjeu de l’éducation. Le prochain salon aura lieu en octobre 2013.
Il est possible d'adhérer à l'IPEM et/ou à l'ICEM.
Il y a une liste de diffusion sur laquelle il est possible d'échanger sur ce qui se passe dans nos classes, sur une question que l'on peut se poser, sur un problème que nous rencontrons...
 
Les principes de la pédagogie Freinet 
La pédagogie Freinet se définit par des conceptions et des valeurs dans une école populaire laïque : elle favorise la création d'un espace éducatif où l'enfant va être auteur de ses apprentissages et de ses recherches et propose un environnement riche qui prend compte de toutes les particularités, les différences, les individualités.... C'est une pédagogie qui accueille, qui s'ouvre à la vie. La pédagogie Freinet a des conceptions : elle est contre la compétition, l'asservissement,... mais est pour la coopération. Elle a également des principes pédagogiques : le tâtonnement expérimental, des premiers tâtonnements à l’élaboration de choses de plus en plus précises ;  la méthode naturelle, car l'enfant est porté par le processus vital d'apprendre ; le travail individualisé avec des temps différents (temps de travail personnel, collectif, d'expression, de communication – journal, correspondance, internet....- ; l’expression et la communication, des moments de parole (Quoi de neuf ? présentations, Conseils....), l’organisation coopérative de la classe orchestre – les enfants participent à l'élaboration de la classe. 

Pour en savoir plus :  
La pédagogie Freinet en quelques lignes : http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/28830
La plaquette de présentation :
http://www.icem-pedagogie-freinet.org/sites/default/files/Plaquette_ICEM_2010_0.pdf
 
3) 10 h 30 Ateliers pour débuter en pédagogie Freinet 
 
Les espaces de parole / les moments d'expression orale  
L'espace de parole se définit par une parole spontanée digérée par des espaces spécifiques dans la classe. Ses objectifs : expression de ce qui vient, gestion des conflits, émergence des projets...
Quoi de neuf ? : les élèves s'inscrivent à l'avance sur un tableau. Le temps est chronométré (2 min de passage et 2 min de questions). Un enfant préside et un autre gère le temps avec le sablier. Les sujets traités peuvent être l'évocation d'un livre qui a plu... Il peut ensuite y avoir distillation dans le plan de travail. Il peut donner lieu à des recherches, textes...
Conseil : organiser la démocratie participative au quotidien, donner des informations sur la vie de la classe et de l'école. Espace de propositions d'organisation du travail, de l'école, de la classe.
Une fois par semaine. Quatre moments dans le conseil qui permettent de dégager des questions :
1. La vie de la classe (projets de recherches...)
2. Les propositions pour la classe ou l'école
3. J'ai envie de … place, responsabilité
4 j'ai besoin d'aide pour régler un problème
Bilan / météo : en fin de journée : qu'avez-vous appris aujourd'hui ? comment la journée a été vécue ?
Atelier de réflexion, de philosophie...
Temps de présentation de leurs écrits, exposés, conférences, lectures, super c'est vendredi.... pour ensuite les présenter dans le journal ou pas.
  

Texte libre (journal, correspondance...)

Objectif : 2 fois par semaine, expression (mais on peut se servir des textes pour collecter des mots) pour être lus -textes seront affichés).

Le texte libre est commencé dès le premier jour, même en CP. Textes qui seront la base du travail en lecture/écriture.
- Entretien avec l'adulte pour la réécriture ou en collectif, pour mieux préciser sa pensée, enrichir son expression.
- Grilles de correction pour la réécriture, travail de toilettage de texte (étude de la langue au service de l'écriture).
- Cahier d'écrivain où l'enfant écrit ce qu'il souhaite (texte de vie qui vient parfois du « Quoi de neuf ? », mais peut aussi venir d'un livre qui a plu, peut-être une devinette ou une charade ; peut émaner aussi d'éléments déclencheurs -photos, images, illustrations, quoi de neuf ?...).
- Production sous différentes formes : dictée à l'adulte, avec l'aide de pairs… à l'aide d'une banque de mots (de lieu, d'action...)
- Communication : va être lu aux autres – classe ou autre classe – (ce qui provoquera des questions ou des remarques des copains), va être mis dans le journal... la communication a un effet « boule de neige ».
- Contraintes : plusieurs jets peut rebuter alors possibilité de travail à plusieurs
- Grilles de relecture réalisée par les enfants, explicitée entre eux.
- Quelques textes imposés : compte-rendu de visite...
L'écriture d'une lettre ou d'une recette fait partie d'un projet porteur de sens et sera insérée dans un journal,... : Textes qui vivent
Les textes peuvent conduire également à une étude de la langue, toilettage de texte... Améliorer un texte est au service de l'écriture (ex. : pour éviter de répéter toujours les mêmes noms, on peut les remplacer par des pronoms...)
 
L'organisation de l'espace

 Transposition de ce qui se fait en maternelle. Le but est de rendre les enfants le plus autonomes possible pour qu'ils puissent se servir seul pendant le temps de travail autonome individuel.

Temps de brevet. Outils, fichiers...
Coin math, français, bricolage, ordinateur, affichages (qui reprennent les apprentissages, pour s'inscrire à des activités comme le conseil...), etc.
Organisation des tables : Les élèves veulent souvent des organisations différentes quant à la disposition. Donc travail en géométrie. Environ 10 organisations différentes par an.
Le mieux est d'être regroupés par 2 ou 3 pour les plans de travail.
 
La gestion du temps

 Ne s'organise pas en terme de disciplines, mais en terme de temps d'apprentissage : d'accueil, partage/expression (Quoi de neuf ?), rituels (emploi du temps à la classe, métiers...), temps collectif, temps individuel (plan de w individuel), temps des projets (création, d'écriture… qui peuvent être présentés), temps de réflexion collective (émission de tv, philosophie…) temps d'expression artistique, temps de bilan, temps de coopération.

Tous ces temps sont liés entre eux.
La classe de découverte déconstruit et reconstruit l'emploi du temps
Implication des enfants dans la gestion du temps: emploi du temps de la journée affichée, un élève déplace le curseur pour permettre à tous de visualiser où on en est. Affichage en grand également de l'emploi du temps de la semaine.
 
Possibilité de travailler en formation massée: semaine des sciences...
 
 - Questions/réponses et attentes des visiteurs

 Elles se concentrent surtout autour des plans de travail qui restent difficiles à mettre en place lorsqu'on débute en pédagogie Freinet.

                                                                       
 4) 13 h Regroupement du cycle 3

Question traitée : Que faire le jour de la rentrée ?

 La réponse ne se limite pas au premier jour de la rentrée, mais s'étend sur les trois premiers jours. -Explicitation du plan de travail

- Production de texte libre (le premier fait ensemble) cf Marcel Thorel. On peut raconter ce qu'on veut. Pas d'exigence de taille. Thème libre. Feuille stylo et c'est tout. Réfléchir à ce qu'ils veulent écrire. Chacun dit son thème. Cela ne démarre que lorsque tout le monde a son thème.
Au bout de 5 min, on pose le stylo et quelques-uns lisent leur début de tx.
On repart. Au bout de 5 min supplémentaires, quelques-uns lisent leur tx.
(Les premiers jets sont corrigés et font l'objet d'une réécriture. Ils peuvent être tapés sur l'ordinateur)
Pour en savoir plus :
http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/29031  
 
- Travail autonome : Qd le travail est terminé, plan de w sur lequel il y a ce qu'il y a à faire en français et en math. Avec une classe à trois niveaux, pour les 3 niveaux. Numération, problème, conjugaison. Exercices de rentrée
- Démarrage en poésie. C'est un choix libre : ils choisissent le poème qu'ils souhaitent parmi une quinzaine et l'apprennent sur deux/trois semaines. La recopier et l'illustrer (attention à la qualité de l'illustration)
- Organisation d'un conseil pour lancer les projets de classe, pour faire bilan des deux premiers jours. Ce qui va ou ne va pas. Donner son avis sur les deux jours. Prendre note des réflexions. Nos constatations quant aux déplacements. Rappeler les droits de chacun : être respecté, de travailler, d'être écouté.
- Sortie mathématique : on revêt des lunettes mathématiques et on cherche ce qu'il y a de mathématique dans la rue. Ont un bloc de sténo. Barres parallèles, perpendiculaires
- Sortie sciences : qu'est-ce qu'il y a de vivant dans la rue ? Les ombres, les êtres vivants.
- Atelier philosophie pour avoir une réflexion.
- Recherches documentaires : un des enseignants de cycle 3 prend les élèves des autres classes sur son temps de PVP, avec une fiche guide et construction de l'exposé ensemble. Présélection de quelques livres et encyclopédies. Sites internet : wikidia et encycop.
- Rituels :

Français :

lundi dictée coopérative
mardi dictée
jeudi dictée de mot
vendredi dictée du lundi en autodictéen , chasse aux mots ou analyse sur le texte de la dictée
Maths : énigmes, raisonnements logiques, opération
- mandalas, lecture, coloriages magiques, 20/20 sur l'ordinateur
 
Présentation de documents de travail : plan de travail, fichier, cahiers...

Ressources :

 Association les Goliards : historiens qui revisitent l'histoire du quartier :http://www.goliards.fr/

Site de l’ICEM secteur création pour trouver des sources sur les arts visuels :
http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/968

  

5) 13 h Regroupement du cycle 2 

Question traitée : Comment démarrer dans un « bain » Freinet ?

 Écrire dès le premier jour :

 - dictée à l’adulte à partir d’un dessin que fait l’enfant sur son cahier d’écrivain (cahier de travaux pratiques, ou cahier de CP à grosses lignes avec une feuille blanche pour l’illustration que l’on colle à côté du texte).

- on peut aussi partir d’une photo pour donner des idées.
- texte collectif
- partir d’une structure
- emporter le cahier pour le lire avec les parents
- prévoir des temps pour que les enfants présentent leurs textes à la classe.
« Le texte libre est un moyen d’expression avant d’être un objet d’apprentissage, il faut le valoriser en tant que tel dans la classe. » 
Lien avec l’apprentissage de la lecture, texte élu mémorisé - imprégnation - dictée chaque semaine du texte élu.
Le cahier d’écrivain est différent du cahier d’étude de la langue.
Discussion sur la correction, pratiques différentes présentées :
- corriger tous les textes
- ne corriger que ceux qui iront dans le journal
- faire un brouillon et recopier
- écrire directement – laisser un blanc pour les mots que l’on ne sait pas écrire pour éviter l’écriture phonétique
Pour ceux qui débutent, utiliser un manuel, et introduire le cahier d‘écrivain, J Magazine, Histoire de mots.
 
Pour en savoir plus 
Stage d’été à Rostrenen :
Atelier Méthode naturelle de lire-écrire en cycle 2
 
« Quoi de neuf ? » dès le premier jour 
Temps de parole libre – 15 à 20 minutes – sablier, minuteur pour respecter le temps de parole.
Ne pas corriger, mais aider à reformuler « C’est bien cela que tu voulais dire  ?»
On peut faire un cahier de vie de la classe où la maîtresse recopie les paroles du « Quoi de neuf ? » (avec autorisation de celui qui a parlé) qui peut circuler dans les familles.
Prolongement possible : « Que veux-tu faire de ce que tu as di au « Quoi de neuf ? » : texte, dessin, recherche, exposé…
Écrire collectivement une phrase tirée d’un « Quoi de neuf ? ». 
 
Et en mathématiques ? 
Pour démarrer garder un fichier de maths puis introduire une fois par semaine une autre approche : balades mathématiques, regarder autour de soi en mettant des "lunettes" mathématiques, calcul vivant, créations, recherches mathématiques. 
 
Comment mettre le Conseil en place ?

Les enfants écrivent leur prénom sur une affiche dans une des colonnes : Je propose/Je désire/Je félicite/Je critique (ou j’ai un problème avec) ou mettent un papier avec leur prénom dans une boîte (code de couleurs : Je propose en vert, Je félicite en bleu...) 

Comment organiser l’emploi du temps ?

Afficher un emploi du temps clair et précis de la journée, de la semaine.

Le penser aussi en termes de temps de travail collectif, de travail à deux, en parrainage, tout seul, avec la maîtresse.
Prévoir le temps de bilan en fin de journée : J’ai appris/J’ai besoin d’aide/
et le bilan météo : les deux mains ouvertes « soleil » (je suis content de ma journée), les doigts un peu repliés « nuageux, poings fermés « orage ».
Emploi du temps CP/CE1 lecteurs/non lecteurs : des moments collectifs (sur un même album, un même texte) puis travail différencié.
 
Bilan de la journée

A voir lors de prochaines réunions :

Les brevets...
Comment se matérialisent les plans de travail
La correspondance scolaire
Le double niveau : gestion du temps
Le partage de choses mises en place qui ont fonctionné ou pas.
Le journal de classe
  
Prochaines réunions de 13 h 30 à 17 h :

mercredi 26 septembre 2012

École élémentaire 19 rue Fernand Labori 75018 Paris – Métro Porte de Clignancourt

mercredi 17 octobre 2012

Ecole polyvalente 11 rue Pajol 75018 Paris – Métro La Chapelle

mercredi 28 novembre 2012

École élémentaire 19 rue Fernand Labori 75018 Paris – Métro Porte de Clignancourt

mercredi 19 décembre 2012

École élémentaire 9 rue de la Plaine 75020 Paris – Métro Nation ou Avron