Les créations mathématiques au cycle 1

 

Stage démarrer en pédagogie Freinet

 

Nous avons parlé des créations mathématiques au cycle 1 à partir des expériences de Sylvie et Christian.

Il s'agit de proposer du matériel varié aux enfants : perles, pâte à modeler, picots,  lokons,  duplos,  marteaux.......Après une période de manipulation libre, on demande aux élèves de trouver une "bonne" idée.

La répétition et le tatonnement  induit la complexité, il est donc important que le même matériel soit présenté très régulièrement et sur une période assez longue. Progressivement l'enseignant exige un travail de recherche plus complexe aux enfants et peut éventuellement refuser la présentation de certains travaux. Il peut demander à l'enfant de poursuivre et d'améliorer sa production. De même il peut laisser plus de temps à d'autres enfants qui ont besoin d'observer et qui par là-même vont acquérir les mêmes compétences avec moins de manipulation. 

Les enfants qui le désirent viennent présenter leur travail au groupe, qui fait des commentaires variés. Exemples :  les couleurs, les formes, les ressemblances ou les différences avec d'autres objets ou productions.

Le maître peut éventuellement rebondir sur certains commentaires afin d'introduire du vocabulaire mathématique : ex , le nom des formes, les rythmes repérés, plus grand/plus petit, pareil/pas pareil..... Au bout d'un certain temps, les enfants vont prendre le relais en réutilisant ce même vocabulaire.

A partir de ce travail de création, on peut lancer un travail de recherche, par exemple trouver des formes identiques dans la classe, dans l'école ou ailleurs, à partir des éléments trouvés. On peut aussi dans ce cadre définir des critères de reconnaissance de ces formes.

On peut garder des traces de ce travail dans le "cahier" collectif de mathématiques, qui est le reflet de la mémoire collective. Exemple : livret avec des photos pareil/pas pareil , plus grand/plus petit......

On peut utiliser le livret  Mathmat, aux éditions ICEM, comme outil pour l'enseignant.

On peut aussi prendre des photos des réalisations des enfants pour laisser une trace dans les cahiers individuels.