CLIMOPE : Compte-rendu du 4 d├ęcembre 2010

Ordre du jour
Tour d'information de chacun des mouvements
Point sur le CAPE : on en est où après la réunion du 10 novembre, que deviennent les autres collectifs ? Portail des publications sur internet ?
Point sur les échéanciers des différentes associations
Point sur les assises de l'éducation.

 

Absents : AFL, Francas, Education et Devenir.
Présents : Marie-Chantal GENEMAUX, La Ligue de l’enseignement ; Marie-Claude GUENEGO, Isabelle GONNE, FOEVEN ; François MALLIET, Patrice BRIDE, CRAP ; Bernard CLERC, OCCE ; Catherine CHABRUN, ICEM ; Michel DUCOM, GFEN ; Zahra BOUDJEMAÏ, CEMEA.

 

Débat général, des points de vue

Il faut continuer à réfléchir sur la pertinence du CAPE et parvenir à des propositions pour qu'il y ait des comités de travail dont le CLIMOPE. Dans le collectif CAPE, nous devons être repérés comme « mouvements pédagogiques ». Il faut réfléchir dès maintenant pour faire une proposition de cadre au sein du CAPE et mission en vue des Assises de l'éducation (en mai ou juin 2010).
Partager avec CLIMOPE/pédagogie et CAPE/politique, c'est oublier que le pédagogique est politique. Partager les rôles pose problème. Il faut réussir le passage CLIMOPE ? Le CAPE pour donner une véritable synergie. Opportunité peut-être pour faire fonctionner le CAPE comme le CLIMOPE. Le CAPE doit avoir les deux fonctions : pédagogique et politique.
Débat énorme sur les compétences avec questionnement politique, par exemple l'évaluation (cf logiciel du ministère est le même que celui de France Telecom). Le savoir est réifier. Avec le concept de compétences, le sujet est remplaçable.
Faire une proposition de travail pour apporter une réponse au déni de pédagogie de la masterisation dans la perspective des Assises.
Des pétitions en tout sens pour répondre à la question « de quels élèves ont besoin les enseignants ? » : la vraie question est « de quels adultes responsables ont besoin les enfants aujourd'hui ? ». Les enseignants en formation ont besoin de l'expérience des mouvements, des idées de l'éducation populaire. À partir de là définir la professionnalité dont on a besoin à tous les niveaux : école, éducation populaire, éducation tout au long de la vie. Il faut reparler des valeurs. C'est une question sur laquelle on peut être entendu par les élus.
« Comment devenir professionnel de l'éducation ? »...
 

Chacun rédige une proposition, une contribution, dont on fera la synthèse pour une proposition commune de fond pour remettre du sens au rôle de l'adulte dans la communauté éducative.
Ce texte doit servir de base à un travail de réflexion et de recherche (une journée d'étude ?)

 

Idée du portail pour les associations constitutives du CLIMOPE 
Le CRAP propose trois niveaux possibles :
1. Portail sous forme de vitrine sur site autonome avec flux d'actualité des uns et des autres
2. Mettre en place un méta-moteur de recherche centré sur les ressources sur l'ensemble des sites
3. Créer une boutique commune dans laquelle on puisse acheter dans le même panier des publications de chacun.

Pour cela, il faudrait que le CRAP prenne en charge ce projet et avance sur des propositions.
et chacun doit réfléchir aux contenus à mettre en avant et à l'indexation des productions.

Prochaine réunion le 27 janvier à 14 h, à la Ligue

Et rendez-vous, pour ceux qui le peuvent, le 6 janvier 2010 à 16 h à la Ligue pour la réunion du Collectif des Associations Partenaires de l’Ecole (CAPE).

D’ici là, passez de bonnes fêtes,

Au plaisir de se retrouver après un repos bien gagné !

 

Le 16/12/2009
D’après notes de François MALLIET

Zahra BOUDJEMAÏ