Pour les anciens et les nouveaux

Janvier 1965

Nous ne pouvions pas donner de meilleur leader à ce numéro que le compte rendu de cette expérience des bandes dans les classes de Beaugrand et Danielle Gervilliers. Les camarades comprendront, par la vie nouvelle de la classe que nous touchons là à une technique nouvelle de la plus grande importance pour le travail des maîtres et des élèves.

Après six mois de mise au point notre nouvelle machine est en fonctionnement. Les textes sont clichés et c'est avec ces clichés que nous imprimons nos bandes. On place la bande vierge, on la marge. En 45 secondes la machine imprime à l’allée et rembobine au retour. La bande est prête à expédier.

Au rythme normal de 2 à 3 bandes par jour, nous devrions, courant de ce mois, terminer le tirage de notre Cours de français. Il nous faut, dès maintenant, préparer les éditions qui suivront : nous avons prête à sortir une série Atelier de calcul, préparée par les CP et tout spécialement par notre ami Yvin. Nous pourrions y joindre des bandes Atelier de calcul pour CM.

Il nous faut préparer d’urgence aussi une série bandes de travail de sciences. Nous pensons sortir aussi les premières bandes pour CEG.

Cela ne veut pas dire que notre activité pédagogique se limite aux Bandes enseignantes. Nos Commissions, nos Bulletins départementaux et régionaux continuent cette permanente recherche. Mais il y a incontestablement, dans notre pédagogie, des techniques qui sont aujourd'hui acquises presque définitivement. Il est superflu d’en rediscuter sans arrêt, dans un Educateur qui ne touche qu'un nombre réduit de nouveaux adhérents, Pour ceux-là, certes, qui en sont au point où nous étions nous-mêmes il y a 30 à 40 ans, il leur faut une part de B - A BA que nous avons dépassée mais qu'il nous suffit d'extraire de la collection Educateur pour l'offrir aux débutants dans des dossiers qui les engageront à se renseigner, à lire notre littérature, à participer à la vie des groupes.

Notre Cours par Correspondance est, sans contexte, une heureuse initiative qui, avec l'aide des parrains, forme les masses de jeunes qui, naturellement viennent à nous.

A notre prochain Congrès de Brest, nous aurons justement à étudier une réorganisation de l’ICEM qui sera avant tout conjonction des bons travailleurs qui ont ta responsabilité du succès de nos techniques.