Pratiques sonores et musicales

Revue en ligne CréAtions n°198 "Pratiques sonores et musicales"
annoncée dans le Nouvel Éducateur n° 198 - Publication : mai juin 2010

sur une proposition du Secteur Pratiques sonores et musicales
Classe de Cycle 3, Ecole Toreille, Vence (Alpes Maritimes) - Enseignante : Virginie Solnon

Une classe Musique-Danse

 

Trouver un lieu

J’ai une classe de cycle 3 dans une école de 10 classes, au sein d'un groupe scolaire de 2 écoles. Nous partageons avec l'école voisine les cours et une salle dite polyvalente, c’est-à-dire un préfabriqué dans la cour de l'école voisine. Depuis quelques années, j'ai remarqué que la salle polyvalente est peu utilisée en septembre, je demande donc en général l'accord de mes collègues pour l'investir...

 

Une classe TICE-musique-danse 

Cette année, avec ma collègue de CE1, nous organisons une «classe TICE musique-danse» de 3 semaines:
Les 2 premiers jours, les enfants testent les deux ateliers que nous proposons : l'atelier danse avec Laurence et l'atelier musique avec moi. Puis ils se prononcent pour une dominante, et coup de chance, c'est à peu près équilibré sur le plan numérique! Mais curieusement, la majorité des filles se retrouvent en danse, et la majorité des garçons....en musique!

Emploi du temps 

Chaque matin, les classes travaillent «normalement » jusqu'à la récréation. Après la récréation, le groupe musique investit la salle, le groupe danse reste en classe pour « l’atelier journal Muanse » créé à cette occasion, et qui paraîtra trois fois; il réunit des illustrations, des comptes-rendus (lecture de livres et de textes sur le thème de la danse, projections de ballets, etc.).

 

 

 

 

 

 

 


Les ateliers autour de l’instrumentarium


L'après-midi, c'est mon groupe qui investit la salle. Notre «instrumentarium» reste installé pendant les 3 semaines dans un coin. Il se compose de métalophones, de triangles, de percussions en tout genre (maracas, woodblocks, grelots, etc.), d’une paire de cymbales, d’« objets sonores » récupérés (casserole, équerre de bricolage, tubes métalliques, ressort planté dans du polystyrène, etc.).
Nous utilisons l’instrumentarium d'abord collectivement, pour se familiariser avec les instruments, puis très vite, je propose aux enfants de constituer des groupes pour une pratique plus libre et personnelle : nous nous partageons donc l'instrumentarium en réservant un créneau horaire à chaque groupe.


 

Autres ateliers autour de la musique


Pendant ce temps, les autres peuvent :
peindre ou dessiner, avec comme seule contrainte imposée celle d’un rapport avec la musique. En classe, nous avons déjà travaillé sur les opéras et les comédies musicales, ainsi que sur les ballets sur les thèmes de Carmen (Bizet), de Roméo et Juliette (Shakespeare), West Side Story (Bernstein). Nous voyons apparaître des « Roméo et Juliette », des cœurs plus ou moins brisés (qu'est-ce qu'un opéra sinon une histoire d'amour qui finit mal ?)
travailler avec moi : pratiques vocales (pas de chant, mais des jeux sonores), accompagnement avec des percussions d'œuvres classiques. Je m’appuie sur les livrets « Odi-Act » aux Editions Fuzeau): cette approche bien qu’assez directive, aident les enfants à obtenir une production assez achevée qui les rassure et les séduit. Deux accompagnements collectifs seront présentés aux parents à la fin du cycle.

Au moment des changements d’atelier, chaque groupe présente aux autres le travail effectué, et c’est l’occasion d'échanger et de formuler des critiques constructives. Progressivement, un petit groupe monte un conte musical et le groupe entier se lance dans le montage de l'accompagnement sonore d'une histoire inventée par Lilian, en CE1. Avec mon enregistreur numérique, je conserve la trace de certaines productions et de certains essais.

En classe


Pendant les temps en classe, nous travaillons sur les points suivants :découverte du logiciel audacity: manipulations à partir des enregistrements,
- écriture de textes pour le journal, saisie sur l'ordinateur,
-découverte de l'opéra, en particulier celui de Carmen,
- travail autour des thèmes de Roméo et Juliette et de West-Side Story : découverte de l'histoire, lecture d'un extrait original de Shakespeare, visionnement d'extraits des deux comédies musicales, recherche de correspondances entre les deux, etc.

Se produire en public


Le dernier jour, nous organisons des représentations pour les autres classes et pour les parents. La veille, un papa vient même filmer la répétition générale, ainsi qu'un temps de classe du groupe danse. Nous avons donc un DVD souvenir... Les parents apprécient la représentation et l'apport culturel qui a nourri la démarche générale.

 

Bilan 


Ces 3 semaines ont été très riches sur le plan des échanges humains. Les enfants ont apprécié le décloisonnement, et les parents témoignent que leurs enfants leur parlent à la maison de ce qui se passe à l'école. L'apport culturel est un aspect non négligeable, qui a séduit certains parents, et qui me rassure. Cette expérience m’a montré qu’il était possible d’allier histoire des arts et pratique artistique. La présentation aux parents, l'édition du journal, dont une version numérique a figuré sur le site de l'école, sont des productions qui valorisent les enfants.

 

Vers le secteur Pratiques sonores et musicales de L'ICEM

Vers les autres articles relatifs à la musique
publiés en juin 2010
dans l'Espace du Secteur Arts et Créations de l'ICEM

Tous les témoignages

Une classe Musique-Danse, Musique, Opéra, Ballet