Journal du stage de Rostrenen 2016 - atelier court : jeux coopératifs et pour apprendre à se connaître

Atelier court : Jeux coopératifs et pour apprendre à se connaître
 
- Dans la cour, à la rentrée : L’école idéale :
Se mettre en cercle, 1 ballon. Celui qui reçoit le ballon s’avance d’un pas et dit : « Bonjour, je m’appelle X. Dans mon école idéale, il y aurait … / il n’y aurait pas… ».
But : Se connaître, se détendre
Consigne : Préciser qu’on a le droit de passer si on ne veut pas parler. Qu’on a le droit de redire la même chose qu’un autre si on veut.
En fin de séance, demander si quelqu’un n’est pas passé. Demander si le jeu a stressé quelqu’un / si certaines personnes n’ont pas été stressées du tout. Demander ce qu’ils ont ressenti. Rappeler qu’il est interdit de se moquer.
 
- En EPS : Pacman (Brise glace) :
3 chaises en triangle dos à dos, 3 chaises en triangle dos à dos, 2 chaises alignées.
4 personnes assises + 1 debout
Puis ajouter 2 chaises alignées : 6 personnes assises, 1 debout.
 
Consignes : ne pas permettre à pacman de s’asseoir. Le dernier debout si pacman s’assoie devient pacman.
 
- En classe : Ceux qui, comme moi :
But : Créer des affinités
Consignes : En classe : « Ceux qui, comme moi, n’aiment pas … / aime … , se lèvent. »
Quand un élève a une idée, il va au tableau et dit la phrase. Toutes les personnes concernées se lèvent, puis se rassoient.
Ex : « Ceux qui, comme moi, n’aiment pas les bonbons, se lèvent. »
 
- En milieu d’année : Dialogue en binôme :
 But : mieux se connaître.
Consignes :
1) Trouver un mot à associer à chaque lettre de son prénom, qui peut nous décrire nous-mêmes (15-20 min). Attention : préciser aux élèves que c’est pour qu’un autre puisse le présenter à la classe par la suite.
Exemple :
Ecolo
Maline
Esprit critique
Lunettes
Ironique
Nourriture
Excentrique
A la fin du temps imparti, préciser que ce n’est pas grave si n’ont pas rempli toutes les lettres.
 
2) Chaises disposées en cercle, en binôme, avec une chaise sur deux retournée vers l’extérieur. La moitié de la classe (« A »), s’assoie sur la chaise dos tourné (ils ne savent pas qui va s’asseoir à côté d’eux). Demander aux enfants qui restent au centre du cercle (le groupe « B ») de se mettre avec quelqu’un avec qui il n’a pas l’habitude de parler.
Echanger avec son binôme sur les lettres de son prénom, aller plus loin pour faire connaissance (15 min).
 
3) Chaque personne présente son binôme (en se basant sur les lettres et sur la discussion). Attention : ne pas perdre la confiance de l’autre, ne pas se moquer.
Prend du temps (donc peut se faire en deux fois).
 
- En EPS : Jeu des marches rigolotes :
1 leader invente une marche (canard, grands pas…), tout le monde suit derrière en faisant la même chose.
 
- En EPS : Jeu du miroir :
Etre assis. Faire exactement la même chose que son binôme.
Variante : Jeu de l’aveugle (avant jeu du miroir) : l’un montre sa paume de main, l’autre ne regarde que sa main et la suit avec sa tête. Toujours garder la même distance entre la main et la tête. La personne qui guide essaie de ne pas bouger sa main trop vite.
 
- En classe (sur une semaine) : Mission agent secret :
Chaque personne se voit attribuer un élève dont il doit récolter des informations pour faire son portrait secrètement. En fin de semaine, les portraits sont affichés de façon anonyme. La personne dont le portrait est fait doit essayer de trouver qui a fait son portrait (qui est l’agent secret).
Fichier PDF : Petitabecedairedelecole.fr