Fabriquer une clé USB pour les Éditions ICEM

Ce tutoriel est destiné à faciliter la fabrication de clés USB par les chantiers Outils et Outils Informatiques.

Seules les questions spécifiques aux clés numériques sont abordées ici.

Les dernières clés réalisées :

cliquer sur l'image pour agrandir

Préparer les contenus

Les grandes étapes de préparation des contenus :

 

Qui ?

Cette étape est à réaliser par le groupe de travail à l'initiative de la clé.
Il s'agit généralement du chantier Outils de l'ICEM ou d'un secteur.

Le travail sur le contenu peut se faire relativement indépendamment du support, mais comme il y a certaines contraintes, autant prendre contact rapidement avec un maquettiste qui a déjà réalisé ou qui réalisera la clé USB sous Opale.

 

Les grands types de fichiers utilisables

Les types de fichiers utilisables pour créer un contenu sont les suivants :
 

Type de fichier Extension Utilisation Mises en garde
Fichier Word .doc  .docx créer facilement des articles pour Opale

- très peu de mises en forme seront conservées
 (gras, italique, tableau basiques, listes à puces)

- il faudra d'abord les convertir en ODT  ➔ si possible, écrire directement avec LibreOffice

- l'arborescence peut être convertie d'un coup au format Opale

Fichier LibreOffice .odt créer facilement des articles pour Opale

- très peu de mises en forme seront conservées
 (gras, italique, tableau basiques, listes à puces)

- l'arborescence peut être convertie d'un coup au format Opale

créer des fiches qui seront conservées sur la clé, récupérables en ODT pour être modifiées par l'utilisateur - en général, on proposera la version ODT en plus, avec un lien de téléchargement
Fichier PDF .pdf créer des fiches qui seront conservées sur la clé, récupérables en ODT pour être imprimées par l'utilisateur

- la recherche sur la clé ne prendra pas en compte le contenu des PDF, uniquement le titre de la page

- la mise en page ne bougera pas, très pratique pour une fiche à imprimer, mais inversement l'affichage du PDF sera moins bon que celui d'un article classique (dont l'utilisateur peut changer la taille de la police)

Fichier ilmage .jpg illustrer par des photos

- le format JPEG est bien adapté aux photos

- bien cadrer l'image pour qu'elle soit de la même taille en pixels que l'image affichée dans la clé
 (trop grosse, on perd de la place, trop petite, elle va être floue)

- régler la compression à 100%

.png illustrer avec des schémas, des infographies

- le format PNG est bien adapté aux schémas et infographies

- bien cadrer l'image pour qu'elle soit de la même taille en pixels que l'image affichée dans la clé
 (trop grosse, on perd de la place, trop petite, elle va être floue)

Fichier son .mp3 illustrer avec des sons - bien faire les montages pour réduire la taille au maximum
Fichier vidéo .mp4 illustrer avec des vidéos

- bien faire les montages pour réduire la taille au maximum

- attention au taux de compression (trop peu, ça prend de la place, trop compresser c'est moche, surtout en plein écran)

- possibilité de séquencer une grande vidéo avec un outil Opale spécial


Remarques importantes
:

  1. Réglez toujours l'affichage de vos dossiers pour que les extensions des fichiers ne soient pas masquées.
    Un fichier  Mon exemple.pdf  ne doit pas apparaître sur votre ordinateur sous la forme de   Mon exemple  tout court.
    Windows est malheureusement très souvent configuré par défaut pour masquer les extensions.
     
  2. Renommez tous vos fichiers multimédias ( .jpg  .png  .mp3  .mp4 ) et tous vos fichiers PDF : ni espaces, ni accents, ni autres caractères spéciaux.
    Exemple :  Mon exposé sur les forêts françaises.pdf ➔ mon_expose_sur_les_forets_francaises.pdf
    Vous pouvez utiliser un programme de renommage.
     

Créer des articles à partir de fichiers Word

Ce n'est pas la meilleure idée. Si c'est possible, créer directement des articles à partir de fichiers LibreOffice !

Dans tous les cas, avant de commencer, bien lire l'étape suivante de conversion des fichiers LibreOffice au format Opale...

 

 

Si les formats de fichiers Microsoft Word sont très connus, ils présentent un gros inconvénient :

  • DOC et DOCX sont des formats propriétaires, ce qui veut dire que leur interprétation par un autre programme (par exemple LibreOffice) est une reconstruction globalement fidèle mais néanmoins imparfaite, des éléments peuvent bouger
     
  • inversement le logiciel Word ne sait pas, ne veut pas, lire les formats ouverts comme ODT

 

Du coup, l'échange est difficile d'un contributeur à l'autre, tout le monde ne pouvant pas utiliser Word.
Si possible, mieux vaut utiliser directement le logiciel LibreOffice.

 

Si ce format est néanmoins utilisé, il faudra passer par une phase de conversion (demander au maquettiste ou au chantier informatique) :

  • ou bien pour quelques fichiers, en les ouvrant simplement un par un avec LibreOffice et en les réenregistrant au format ODT
     
  • ou bien grâce au programme doc2odt (sous Linux) à télécharger : doc2odt_2017-01-27.tar.gz


                                             

 

Créer des articles à partir de fichiers LibreOffice

L'échange est facilité d'un contributeur à l'autre en utilisant le format ODT, tout le monde ne pouvant installer et utiliser le logiciel LibreOffice.

 

Attention, très peu de mises en forme seront conservées dans Opale :

  • gras et italique
  • listes à puces simples
  • espace insécables
  • tableaux basiques (ne pas mettre de couleurs, ni de bords particuliers)
  • images insérées dans le texte

 

Donc :

  • ne pas utiliser d'autres mises en forme que gras et italique (pas de souligné, pas de couleur, pas de tailles différentes)
  • ne pas utiliser de puces particulières (formes, images)
  • ne pas utiliser de cadres de texte, ni de formes graphiques

 

Petits trucs :

  • le nom des fichiers peut comporter espace et accents (éliminés par Opale lors de la génération HTML)
  • mettre un titre (une seule ligne) dans chaque article, en Style : Titre 1  ce qui permettra de le récupérer dans Opale
  • s'il est prévu de faire un glossaire :
    • mettre en gras les mots ou groupes de mots qui seront à mettre en lien vers le glossaire
    • faire un dossier  glossaire  et mettre dedans directement un fichier ODT par mot du glossaire, avec son explication

 

Il faudra passer ensuite par une phase de conversion de l'arborescence contenant les fichiers ODT au format Opale (à demander au maquettiste).

Mais avant cela, il faut bien hiérarchiser cette arborescence et la numéroter, voir la page suivante...

 

Créer une arborescence

Les contenus créés par Opale étant hiérarchisés, il faut concevoir une arborescence et numéroter les dossiers.

Cette arborescence peut être conçues avec un organisateur d'idées tel que Freeplane

Elle doit être numérotée ainsi :



 

Cette arborescence doit être créée :

  • soit sous forme de dossiers et sous-dossiers dans lesquels on va disposer les fichiers ODT
  • soit directement dans Opale.

 

Dans le premier cas, il faudra passer ensuite par une phase de conversion de l'arborescence des fichiers ODT au format Opale (à demander au maquettiste).