Revue CréAtions en ligne "Chez nous" n°247 - SOMMAIRE

Avril 2020

 


 

CréAtions "Chez nous"

Revue en ligne annoncée dans le Nouvel Educateur N°247

Publication :  avril 2020

 

 

Ont participé à l'élaboration du dossier « Chez nous » :  Jacqueline Benais, Sophie Bridelance, Delphine Bruneau, Viviane Curty, Marie-Pierre Houviez, Agnès Joyeux, Maud Léchopier, Laura Malliet, Christiane Nicolas, Hervé Nunez, Sylvie Pralong,  Anne Roy.

Crédits photographiques : Marie-Pierre Houviez, Agnès Joyeux, Hervé Nunez, Laura Malliet


  titre de l'article niveau de classe thème techniques utilisées artiste
  Art postal. 4 tous niveaux suite    

Immeubles
en boites

élémentaire : du CP au CM2 Des créations plastiques exposées dans les casiers des élèves d'un lycée accueillant le congrès de l'ICEM en 2019. collage, dessin  
  Photos de famille...
photos-souvenirs
-
élémentaire : CE1-CE2 Comment une activité sur le portrait proposée par une nouvelle enseignante dans l'école deviendra une institution.

photographie,
craies grasses,
encres, peinture

 
  Premiers gestes   maternelle : PS Déchirer, découper, dessiner,  colorier, coller déchirage, découpage,   
  Bienvenue au nouveau
beffroi de Bergues
collège : classes de 4ème Découverte du traitement numérique d'images et d'une technique d'impression  travail de la photo,
sérigraphie
 
 


  

 

Art postal, région sud-ouest

 

Art postal

Rencontre régionale ICEM sud-ouest - janvier 2019

 

Rencontre régionale ICEM sud-ouest

 

 

Objectif de l’atelier
En lien avec le timbre Freinet, émis le 15 octobre 2018, faire d'une enveloppe le support de l’expression.

 

Consignes
- laisser les emplacements pour le timbre et l’adresse ;
- si ajout d'éléments en relief ne pas excéder deux centimètres d’épaisseur totale.

 

Onze personnes participent à cet atelier d'une heure trente qui s'achève par une présentation des créations avec explications des choix et du cheminement du travail par chacun·e.

 

Les présentations montrent une utilisation de l’espace différente suivant les productions :
    - recto
une fois l’emplacement de l’adresse et du timbre délimités ceux-ci sont intégrés dans la composition ou séparés, la composition positionnée à gauche.
    - verso
- laissé en l’état ;
- utilisé indépendamment du recto ;
- relié au recto par un lien, un cheminement, un trait, une couleur, etc.

 

Matériel
- catalogues divers ;
- cartes postales et/ou photos ;
- feutres gros et moyens ;
- crayons aquarellables ;
- crayons de couleur ;
- craies d'art ;
- pastels secs ;
- ciseaux et colle ;
- enveloppes blanches standard ;
- enveloppes marron format A5.

 

À partir des éléments découpés dans les photos, les revues, etc., les réalisations suivent un chemin différent :

      - une histoire à raconter, une scène, une idée, un message à faire passer ;

Recto....

... verso

 


 

Travailler sur un thème particulier : art postal

Nos stages de formation

page suivante

 

 

Art postal, région sud-ouest

Art postal région sud-ouest, suite

 

     - l'association de formes ou de couleurs ;

Recto ...

... verso.

 

 

      - la prolongation par le dessin du premier motif collé ;

 

     - la référence à l’œuvre d’un artiste, ou à une technique vue ailleurs ;

 

     - le suivi d'une piste inspirée par les images trouvées.

 

 

Travailler sur un thème particulier : art postal

Nos stages de formation

page précédente

 

 

Art postal.4

 

Revue en ligne CréAtions n° 247 "Chez nous"
annoncée dans le Nouvel Éducateur n°247 - Publication : avril 2020

Participant·e·s à "Faites de l'art postal"

 


ART POSTAL.4

 

Notre voyage en art postal se poursuit avec les enveloppes extraordinaires. Place à l’imagination !

 

 

 

 

 À pied, en fusée, en voiture, en bateau ou en pigeon voyageur, nos lettres traversent le monde.

 

  Chez nous     

 

 

Immeubles en boites

 


Revue en ligne CréAtions n° 247 "Chez nous"
annoncée dans le Nouvel Éducateur n°247 - Publication : avril 2020

Classe unique CP - CM2 - École publique, Sermaise (Maine-et-Loire) - Enseignante : Chloé Pélissier

 

Immeubles en boites

 

Juin 2018 : à la recherche d’un lieu


Tout commence lors de la visite du lycée du Fresne, envisagé pour l’organisation du congrès 2019. Les couloirs sont un peu étroits pour y faire circuler sept cents congressistes d’autant plus que les casiers y prennent beaucoup de place.
Lors de la fédération de stages, le secteur CréAtions, en lien avec l’équipe de préparation du congrès, propose de faire de ces casiers des lieux d’exposition.
Le thème dedans/dehors, public/privé … est proposé aux classes.

 

 

 

Novembre 2018 à Juin 2019 : retour en classe


Engagée dans l’organisation du congrès, la proposition d’exposition me semble un bon moyen de lier ma pratique de classe à ce moment de rencontre que sera le congrès. J’en parle donc à mes élèves, tente de leur expliquer ce qu’est un congrès de l’ICEM, leur montre des photos des couloirs et de ces fameux casiers.
Ils accrochent rapidement à cette suggestion, motivés par la perspective d’être exposés et par ces « casiers de grands » ! L’idée est lancée.
Plusieurs propositions sont faites et c’est majoritairement le côté intérieur/extérieur qui les attire : réaliser un dessin de machine dont on verrait le mécanisme intérieur, un personnage en très grand sur plusieurs casiers avec les os, les organes … à l’intérieur.
Des idées donc mais rien de concret.
Et puis un matin, c’est un peu le hasard qui décide finalement pour nous. Un père d’élève apporte à l’école des dizaines de planches d’autocollants de façades de maisons, de fenêtres, de portes, de routes qui ne serviront plus dans le cadre de son travail.

 

 

 

Tout se connecte : et si nous faisions des maisons dont nous verrions l’intérieur en ouvrant le casier ? Le matériel fourni permet de se lancer. Je découpe des feuilles au format des portes des casiers et c’est parti !


 

Les enfants réalisent tout d’abord les façades, seul ou à plusieurs, à l’aide d’autocollants, de crayons, de découpages…


On a utilisé la plupart des autocollants
pour faire les immeubles
et après on a fait le reste avec des crayons.

Lily-Rose

 

J’avais fait un hôtel avec un immeuble bleu,
à côté il y avait un arbre
avec des hiboux dedans.
Un banc à côté.

Emma

 

   Chez nous
page suivante

 

 

Photos de famille ... Photos-souvenirs

 


Revue en ligne CréAtions n° 247 "Chez nous"
annoncée dans le Nouvel Éducateur n°247 - Publication : avril 2020

Classe de CE1-CE2 - École Jacques Prévert, Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) - Enseignante : Laura Malliet

 


 Photos de famille ... Photos-souvenirs

 

Contexte du projet

À l’occasion de notre évènement de fin d’année « École ouverte », chaque classe propose de partager des activités menées tout au long de l’année, avec tous les enfants de l’école et leurs familles.
Chaque atelier est choisi et animé par les enfants eux-mêmes, les familles sont invitées à circuler librement dans l’école. Elles entrent dans les classes et se laissent guider par les élèves-hôtes.
Le matin, en guise de mise en train, deux premières rotations sont organisées, seuls les élèves de l’école participent.  Dans chaque classe, une moitié des élèves anime les ateliers pendant que l'autre moitié circule....Une heure après, les rôles s'inversent.
L’après-midi, les rotations recommencent et les familles sont accueillies au fur et à mesure de leurs arrivées.

 

Origine du projet

Arrivée il y a quinze ans dans cette école, premier poste, première classe, j'ai mené un projet "À la manière d'Andy Warhol" pour créer une affiche de porte avec les portraits pop-art de mes élèves. Lors de cette activité dirigée, faute de s'être réellement exprimés librement, les enfants avaient pris beaucoup de plaisir à se maquiller  et étaient très contents du résultat. En fin d'année, j'ai fixé cette affiche dans le couloir.

À la rentrée suivante, mes nouveaux élèves ont immédiatement réclamé leur affiche de porte et souhaitaient simplement réaliser le même poster que leurs prédécesseurs.

Voilà comment, des années plus tard, un grand nombre d'élèves de l’école ont leur portrait affiché dans le couloir. Une foule d’enfants y figure !

Ils sont surpris d'y reconnaitre leurs ainés, leurs cousins « quand ils étaient petits comme nous ». Ces posters sont en quelque sorte une mémoire des générations qui se succèdent dans l'école et le quartier, presque une tradition malgré moi.

Avec engouement général, notre classe décide de proposer cet atelier pour « École ouverte ». Résultat, un franc succès et une classe qui ne désemplit pas de visiteurs tout au long de la journée.

On installe un mini « studio-photo » de fortune dans la classe. Un drap est suspendu derrière un banc pour assurer un fond blanc. Sur un trépied, l’appareil-photo est préréglé dans un mode noir et blanc accentuant les traits de visage. Les enfants sont autonomes.


Évolution du projet

À chaque rotation, une nouvelle équipe se constitue :
    - un photographe installe les visiteurs et prend les clichés ;
    - un informaticien lance les impressions via l'ordinateur de la classe ;
    - un imprimeur va récupérer les impressions à la photocopieuse de l'école ;
    - deux guides aident à l’utilisation des craies grasses et des encres.

Le principe est simple : au moins deux tirages sont imprimés en noir et blanc. On offre l'un et, en échange, on conserve l'autre à l’école.

 

  Chez nous 


page suivante

 

 

Une pratique, un outil - Premiers gestes

 

Revue CréAtions en ligne n° 247 "Chez nous"
annoncée dans le Nouvel Éducateur n° 247 - Publication : avril 2020

Classe petite section - École maternelle La Coupée - Charnay-lès-Mâcon (Saône-et-Loire) –
Enseignante : Marie-Pierre Houviez

 

 

Premiers gestes

 

 
 
Matériel

- Feuille A3
- Assiette en carton
- Papier kraft
- Feutres : marron, noir, rose
- Ciseaux
- Colle

 

 
 
 

 

1. Déchirer de grandes bandes dans le papier kraft et les coller sur la feuille A3.

2. Découper et colorier le bord de l'assiette.

 

3. Dessiner les yeux, le nez, la bouche et les moustaches.

4. Coller l'assiette sur la feuille.

Chez nous

Une pratique, un outil 


 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bienvenue au nouveau beffroi de Bergues

 

Revue en ligne CréAtions n° 247 "Chez nous"
annoncée dans le Nouvel Éducateur n°247 - Publication : avril 2020

Classes de quatrième - Collège Cobergher, Bergues (Nord) - Enseignant : Hervé Núñez

 


Bienvenue au nouveau beffroi de Bergues

Sérigraphie/traitement numérique d'images

 

La classe fonctionne sous le mode du choix. Les élèves peuvent faire des productions libres ou faire le sujet proposé par le professeur. De temps en temps, un projet est proposé aux volontaires comme peindre les murs du bureau du CPE. Le professeur peut aussi imposer un projet collectif si celui-ci répond à un besoin ou comme cela sera le cas ici pour découvrir une technique.

La ville de Bergues a rénové son beffroi, classé au patrimoine de l'humanité avec quelques beffrois flamands. À la fin des travaux, des festivités ont été organisées autour de l'inauguration du nouveau beffroi.

Pour le collège, il s'agit donc de :

- présenter à tout un niveau, celui de 4ème, la technique de la sérigraphie*. Puis de faire des représentations numériques du Beffroi par aplats comme dans cette technique ;

- avec une classe, de réaliser des représentations en groupe du beffroi ;

- de solliciter des volontaires pour répondre à une commande de l'association de parents d'élèves et de la municipalité pour la cérémonie d'inauguration de la fin des travaux de rénovation du beffroi de Bergues le 07 septembre 2019 : réaliser des visuels dont l'un sera imprimé sur des sacs vendus au moment de l'inauguration.

Le collège a lui aussi soutenu financièrement le projet.

 

Cette lithographie*,
qui représente le beffroi d'antan,
est à présent
exposée
dans le beffroi qui est devenu
une salle polyvalente et un musée.

La ville a été bombardée
au moment de la déroute
allemande à la fin de
la deuxième guerre mondiale
et le beffroi détruit.

Une première reconstruction
du beffroi a été faite
dans les années 60-70.

 (*) sérigraphie : gravure sur soie ; lithographie : gravure sur pierre.

Présentation de la sérigraphie

 

En mai et juin, l'enseignant présente le projet à tous ses élèves.
La Galerie d’Art Mobile intervient pour initier les élèves des trois classes de quatrième à la sérigraphie pendant une heure chacune.

  - Voir la page facebook de la GAM : https://fr-fr.facebook.com/pg/lagaleriedartmobile/about/?ref=page_internal
  - Voir une vidéo de présentation (GrandLittoral.TV) : https://www.youtube.com/watch?v=RALkwUvW3-U

  

Pour tous les élèves, transformation numérique de photographies

Une séance d'une heure est consacrée à la transformation de différentes photos du beffroi par tous les élèves de 4ème dans la salle "pupitres" (ou informatique) du collège.

L'objectif de la séance est de transformer la photographie qui est "en nuances" en image "en aplat" relativement au procédé de la sérigraphie qui nécessite l'aplat. Des millions de pixels de la photo, on passera à quelques couleurs, comme dans la sérigraphie.
Le professeur invite les élèves à choisir une photographie du beffroi parmi celles qui sont proposées puis ils utilisent certains outils du logiciel Gimp pour la retoucher :
- outil de sélection contiguë (baguette magique) et/ou outil de sélection à main levée (lasso) pour sélectionner des zones de couleur ;
- choix de la couleur pour couvrir à partir de la palette couleur de premier plan ;
- outil pinceau et/ou outil de remplissage (pot de peinture) pour couvrir les zones de couleur.

 

Base la plus choisie

Anonyme Mattéo Léna (à partir d'une autre photo.) 

Juliette

Maélys

Victor (a utilisé des filtres de dilatation)

Elisa (a utilisé un filtre de négatif/positif).

Lindsay (a commis une erreur
et a gardé le fruit du hasard).

Luca

Irène

Lorine (a fait une proposition non numérique) 

Les élèves auraient pu prendre eux-même des photos mais ici le calendrier "serré" de la fin d'année ne le permettait pas.
La plupart des élèves n'avaient jamais utilisé de logiciel de manipulation d'images avant.

  Chez nous


 

page suivante