Le collège "sens" dessus dessous

Revue en ligne CréAtions n°185 "Artothèques"
annoncée dans le Nouvel Éducateur n°185 - Publication : décembre 2007
Article déjà publié dans la revue CréAtions n°114 "ArTissages" - Parution : novembre/décembre 2004

Collège K. Thoueilles, Monsempron Libos (Lot et Garonne) - Enseignant : Hervé Nunez – Intervenante : Nathalie Charmot, artiste

Les objets et les matières vers la poésie

 

De Rachel Jung

Vendredi 30 janvier 2004
                                         À Nathalie Charmot
Bonjour,
Je vous remercie de nous avoir envoyé un livret,
je trouve qu’il est super et que ce sont de bonnes idées.
Mes préférées sont :
- le chapeau contre la guerre
- l’échange d’artistes franco-roumain
- le chapeau japonais
- le prix de poésie
- le défilé
- la marguerite
En fait tous les chapeaux
Puis merci pour la disquette. On l’a regardée. J’ai aimé les matériaux naturels.
Votre lettre m’a fait vraiment plaisir. En ce moment, je travaille avec du silicone
puis avec de la laine, puis je me sert du plastique qui entoure les bouquets de
fleurs. J’attends avec impatience votre colis, je vous envoie mes nouveaux chapeaux.
Je vous remercie d’avance.
Rachel

1er envoi de Rachel à Nathalie par Internet pour lui montrer sa production personnelle

 

De Nathalie Charmot
Jeudi 30 octobre 2003
                                      À Herve Nunez

Bonjour,
Je suis Nathalie Charmot, plasticienne travaillant autour du chapeau et du costume et en résidence dans votre collège en mars prochain. Suite à mes conversations avec Hélène Robquin** et afin d'amorcer une correspondance et des échanges avec vous et vos élèves, je pensais commencer par une présentation de mon travail sous la forme d'un « book » que je pourrais vous envoyer début novembre ?

 


Personnage

pris dans un livre d’ethnologie

Robe arbre

Cerf-Poucet

Grâce au CD Rom "Ogres" que Nathalie nous a fait parvenir, On savait qu’elle s’inspirait de vêtements traditionnels et qu’elle utilisait volontiers des modèles pris directement dans des magazines.

Il était question d’ombres et de vêtements réalisés à partir de matériaux végétaux ou synthétiques, toujours avec une dimension onirique.

 

Extrait d’un "cahier de notes et de croquis" que Nathalie avait laissé à disposition des élèves dans la salle qui lui était réservée.

 

De Herve Nunez

                               Nathalie,
Tu viens donc en résidence du lundi 08 au vendredi 12 mars prochain au collège K.Thoueilles de Monsempron Libos***.
Nous te proposons :
- un lieu dans le collège. Si aucune salle n’est disponible, accepterais-tu une tente dans le hall ou une caravane dans une cour ?
Ce lieu sera tien, à aménager à ta manière ; pour y travailler éventuellement…
- des élèves qui acceptent de travailler avec toi : sur un projet à penser ensemble les mercredis toute la journée et jeudi ou d’une autre manière, à ta guise. Ils pourront être dispensés de cours ces jours là…
Il y a un parc pas loin du collège, je demanderais aux parents des élèves « qui acceptent de travailler avec toi » l’autorisation de s’y rendre les mercredi et jeudi (éventuellement)…
- de penser à des déclencheurs à l’intérieur du collège
pour que les élèves qui le veulent bien soient sollicités à agir.
Afin de préparer ta visite :
- la semaine du 01 au 05, une exposition de productions sera installée dans les couloirs du collège (enlevée le lundi 01 mars.)
A partir du vendredi précédent ton arrivée :
- des systèmes de « capture d’ombre » seront proposés aux élèves,
- capture d’ombres diverses dans le collège
- capture d’ombres à travers un dispositif fixe (un drap tendu, une lumière et la possibilité d’agir entre les deux avec son corps ou avec des objets avec prise de vue pour fixer l’ombre sur le tissu).
- un « salon de coiffure » au fil (électrique, de laine, métallique voir photos jointes) sera installé dans le hall laissé à la disposition d’élèves deux à deux (prise de vue après coiffure), l’empirique dans l’utilisation des matériaux étant possible.
- d’aider à la coordination d’une journée des arts plastiques le vendredi :

- en recevant les élèves qui désirent te présenter leur travail ou leurs idées et en les écoutant…

 

 

Taches devenues "ombres" après retouche

 

 

 

 

 

Recherches

dans le Carnet de bord d’une élève

Nathalie nous a appris à faire de la ficelle rigide. Pour cela, il faut l’entortiller autour d’un fil de fer.
Nathalie avait apporté une visière d’escrime pour la transformer. Elle aussi a travaillé car elle était là en tant qu’artiste.

 Après le départ de Nathalie, les productions ont continué…

 

*un article suivra dans le numéro 116 de "Créations" relativement au travail de conception des costumes et du décor par Nathalie Charmot du Spectacle « Ogres » de la Compagnie "Le Dérailleur Machinerie Théâtrale", metteur en scène Mourad Haraigue

** Hélène Robquin est la médiatrice culturelle de l’association Pollen, artistes en Résidence à Monflanquin, association partenaire du collège dans le choix des artistes et dans la mise en place des résidences au collège.

 

 
sommaire CréAtions N°114  sommaire Artothèques

article : "Quelles relations favoriser avec les oeuvres originales?"

page suivante

 

taches, ombres, installation, paille, stylisme,  Nathalie Charmot, artiste