Raccourci vers le contenu principal de la page

« Ouah! » fis-je la première fois que j'entrai dans ma nouvelle maison. Elle était plutôt petite mais était quand-même bien. Dans ma chambre, il y avait déjà un lit posé contre le mur avec un matelas tout neuf. Il était bleu avec des taches noires. C'était exactement celui que j'avais demandé.

Dans la cuisine,  mon père était en train de brancher le micro-ondes sur le buffet.

— Tiens Aimeric! Viens m'aider à mettre la table ronde qu'on a achetée hier.

— Attends P'pa! Je visite un peu la maison d'abord! lui répondis-je.

J'entrai dans la chambre de ma grande sœur. Elle avait 14 ans et était très réservée. Elle était en train de plier ses habits.

— Que veux-tu? me demanda-t-elle.

— Rien, rien, je jette juste un coup d'œil.

J'atteignis enfin la chambre de mes parents. Elle était petite et vide.
Le salon ne représentait rien, c'était aussi une pièce vide.

— C'est bon Papa! J'ai visité toutes les pièces de la maison, je viens t'aider!

— Oh non, Aimeric! Tu n'as pas visité le grenier!

— Le grenier? demandai-je.

— Mais oui! continua Papa. Tu sais, l'escalier que l'on voit à l'entrée? Il mène au grenier.

— Ah, d'accord, et qu'est-ce qu'il y a d'intéressant là-haut?

— Oh, des choses... répondit mon père.

En fait, j'habite dans un appartement. Il est au-dessus de l'école. Il y a la cour, l'entrée où l'on trouve les casiers et les porte-manteaux, et un escalier qui fait un virage. Au-dessus de l'escalier, il y a un palier. À droite, c'est le nouveau voisin et, à gauche, c'est chez nous! Et, à gauche de la porte, il y a un escalier qui monte au grenier...

 

Matéo
2010-2011