Raccourci vers le contenu principal de la page

Faut-il ou non réduire l'effectif des classes ?

Mai 2001

"Faut-il ou non réduire l'effectif des classes ? »

 
Délicieux éclairage que ce texte de spécialistes :

(...)Le Haut comité répondait à la question de Jack Lang, ministre de l'Éducation Nationale, sur « l'effet de la réduction de la taille des classes sur les progrès des élèves »(...) En conclusion, le Haut Comité reconnaît un « effet positif mais faible » à la réduction de la taille des classes sur les résultats des élèves. "(...)

Grâce à Jack je suis rassurée : je sais quoi répondre aux enfants de ma classe surchargée.

Quand on passe 20 minutes de plus par jour à s'habiller, en se marchant dessus, ce n'est pas significatif (la journée serait-elle extensible dans les hauts cerveaux du comité ?).

Quand il nous faut 6 jours pour dicter à l'adulte notre article personnel au lieu de 4, ce n'est pas significatif (l'année serait-elle extensible dans les hauts cerveaux du comité ?).

Quand on doit abandonner les ateliers jeux de société parce qu’on n’a pas pu recruter les 2 parents bénévoles de plus, ce n'est pas significatif.

Quand il faut attendre son tour avant de pouvoir saisir sa petite phrase sur les 2  PC, attendre tellement longtemps, en faisant autre chose, qu'on en a plus envie, ce n'est pas significatif.

Quand Assa, Coumba, Aminata et d'autres font des essais langagiers dans le vide, ce n'est pas significatif.

Quand le bruit de la classe, les jours de pluie, devient invivable pour tout le monde, ce n'est pas significatif.

Quand Alexandre passe la matinée à bouder parce qu'il n'a pas pu m'atteindre pour parler de ses cauchemars, ce n'est pas significatif.

Quand......

Merci encore à ce haut comité qui a dû aussi il y a quelques années nous garantir que les nuages radioactifs ne dépassaient pas les frontières.
Dormons tranquille.
J'y vais.

Christine Colomer
Matern'ailes
Organisation et ressources d'une classe unique maternelle
http://perso.wanadoo.fr/matern.ailes/