Raccourci vers le contenu principal de la page

De la récolte aux mots CREATIONS

 

Historique

Avoir un jardin dans l’école est une décision commune des quatre enseignantes et notre école s’inscrit au projet de l'OCCE : « Ecoles fleuries ».

La première année, nous rencontrons tout d’abord le responsable des Espaces Verts de la commune pour étudier les meilleures conditions d'installation d'un espace jardin : facilité d’accès pour les enfants, emplacement par rapport aux espaces jeux, etc. Les employés communaux bêchent une parcelle et préparent trois plates-bandes délimitées par des rondins ainsi que des allées pour travailler facilement.

Semer, planter, repiquer, biner, arroser, récolter, goûter, cuisiner, mais aussi observer, décrire, dessiner, reproduire, photographier, faire des empreintes, dire, raconter, écrire, questionner, compter, travailler l’éphémère, construire, installer, exposer : toutes ces actions et toutes ces traces sont conservées dans un grand cahier de jardinage commun à l'école (format 50 x 50), carnet de bord qui sera présenté au jury lors de son passage fin mai-début juin.

Cette première année, l’activité jardinage est associée à une correspondance d'école à école. Nous nous envoyons régulièrement les comptes-rendus de nos travaux respectifs ; nous nous les restituons en mai pour la constitution de l’album collectif. Ces échanges sont relatés dans les cahiers de vie individuels des enfants.

Tout au long de l’année, ceux-ci prennent la mesure du temps, font l’expérience de l’attente, de la patience, de la persévérance, du travail à long terme.

Si l’album collectif est la mémoire de l’école, nous pensons nécessaire que chaque enfant en ait aussi une mémoire personnelle. Nous donnons donc à chacun dès la petite section un cahier de jardinage -carnet de bord qu’il tiendra tout au long de sa scolarité maternelle. C’est la priorité de la deuxième année.