Raccourci vers le contenu principal de la page

Une classe écrilecture

Dans :  Français › Principes pédagogiques › 
Janvier 2011
Jany GIBERT & Patrick ROBO
(Extrait du dossier réalisé en Mai 1994)
 
REMIÈRE DANS L'HÉRAULT...
UNE CLASSE ÉCRILECTURE.



Présentation d'un projet de classe ECRILECTURE associée à des classes transplantées. Projet mis en oeuvre conjointement par l'ICEM, les PEP et l'Académie de Montpellier. Deux classes ont inauguré ce dispositif en 93/94 au centre de Malibert (près de Saint Chinian). Si le contexte institutionnel le permet, d'autres classes en bénéficieront en 94/95.
 
Dispositif général du projet
La traduction, l'expression et la communication de la pensée par l'écrit sont un enjeu fondamental de l'éducation populaire. La loi d'orientation de 1989 porte une attention particulière au Lire-Écrire en général et à la production d'écrits dans un contexte de communication. Des techniques nouvelles (ateliers d'écriture, créations collectives, travail avec des écrivains... ) fleurissent en dehors de l'Éducation Nationale.
Le projet présenté ici permet, à moindre coût, à de nombreux enseignants et à leurs élèves de vivre des expériences " en situation " de pratiques innovantes sur la langue écrite.
Il permet aussi à des enfants issus de milieux non-francophones ou défavorisés de se trouver immergés dans un contexte d'échanges langagiers en situation réelle.
1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX.
1.1 Objectifs liés à la loi d'orientation.
- Favoriser la culture de l'écrit à l'école.
- Vivre une expérience de pratiques pédagogiques permettant d'accroître cette fréquentation de l'écrit.
- Aider les enseignants à expérimenter cette approche nouvelle.
 
1.2. Objectifs liés à la structure.
- Utiliser une structure innovante.
- Déscolariser l'écrit.
- Initier aux technologies nouvelles, au Traitement de Texte et à la P.A.O.
- Offrir un cadre fonctionnel aux apprentissages en les articulant autour de projets de communication.
 
1.3. Objectifs liés aux pratiques pédagogiques.
- Donner du sens au travail sur l'écrit
- Recentrer la réflexion sur les pratiques de la langue. (Langue orale, écrite, iconique)
- Rendre plus performantes les démarches pédagogiques s'appuyant sur l'expression des enfants dans un cadre de communication authentique. (mémoire collective, productions diverses, diffusion à l'extérieur de l'école, échanges ...)
- Intégrer les apports extérieurs dans les apprentissages.
- Utiliser l'informatique comme moyen d'apprendre autrement.
- Permettre à des enfants de niveaux et de cultures différents de s'investir dans des projets d'écriture.
- Mettre en oeuvre les orientations de la Nouvelle Politique pour l'École définie par la loi d'orientation
- Travailler coopérativement sur des projets collectifs et/ou individuels.
- Permettre une meilleure maîtrise de la langue.
 
2. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES.
- Aborder et produire différents types d'écrits en situation de communication et en utilisant le vécu du groupe.
- Former, par la pratique, les enseignants à l'animation d'Ateliers d'Écriture.
- Utiliser les spécificités de la PAO pour une approche supra-linguistique de l'écrit : mise en page, illustration, titraille, etc.
- Utiliser les possibilités offertes par le traitement de texte pour faire évoluer l'expression écrite des enfants. (orthographe, syntaxe, cohérence macro-textuelle et expression en général)
- Gérer collectivement l'écrit.
 
3. MÉTHODES DE TRAVAIL.
- Mise en oeuvre d'un ou plusieurs projets individuels ou collectifs concernant l'écrit et débouchant sur la rédaction, mise en forme et publication de :
 • Journal de classe transplantée.
• Recueil de textes, de poésies, de nouvelles
• Roman collectif.
• Contes.
• Roman interactif. (roman dont le lecteur est le héros.)
* Comptes-rendus d'enquêtes et recherches diverses.
• Comptes-rendus d'activités (travaux, visites, divertissements... )
• Etc.
- Organisation des moments de production, socialisation et traitement des écrits.
- Travail sur le déblocage de l'expression écrite. ( Ateliers d'écriture)
4. ACTIVITÉS PROPOSÉES.
4.1 Autour de la production.
- Activités et techniques d'expression orale et écrite.
- Ateliers d'écriture par groupe et utilisation de supports déclencheurs.
- Fréquentation de bibliothèque et C.D.I.
- Travail critique sur la presse.
- Recherche documentaire.
- Rencontre éventuelle avec des écrivains. (échanges autour de l'Écriture, du " métier d'Auteur ".)
 
4.2 Socialisation / Échange.
- Élaboration et mise en oeuvre d'un projet.
- Moments de communication et de régulation par rapport au projet initial.
(Lecture et présentation de texte. Mise au point collective. Comité de lecture, partage du travail de réalisation... )
 
4.3 Activités spécifiques à la P.A.O.
- Frappe et travail de mise en page. (Illustration, titres, choix de caractères, chapeau, titraille, etc.)
 
4.4 " Retravail " des textes, par groupes, grâce au Traitement de Texte.
- Correction orthographique et syntaxique.
- Socialisation et cohérence macro-textuelle.
- Travail sur la langue par rapport aux types de textes.
 
4.5 Activités didactiques finalisées.
- Tri de textes: typologie d'écrits et repérage sur le fonctionnement propre à chaque "genre".
- Rédaction de préfaces, chapeaux, sommaire, éditoriaux, questionnaires, enquêtes...
 
4.6 Production.
- Montage et maquettage des épreuves origi­nales.
- Tirage et reliure des productions.
 
5. ORGANISATION DU SÉJOUR.
5.1 Durée.
Le séjour s'étale de préférence sur une semaine du lundi au samedi, ou sur 10 jours.
 
5.2 Encadrement.
Les activités spécifiques à la classe ÉCRILECTURE sont encadrées par l'enseignant mis à disposition par M. l'Inspecteur d'Académie. Le maître de la classe participe à toutes les activités.
L'association d'accueil assure l'hébergement complet et l'encadrement pour toutes les activités concernant le temps hors classe Écrilecture. (Activités de découverte, hébergement...)
5.3 Matériaux fongibles.
Les matériaux nécessaires à la réalisation des productions écrites finales sont fournis. Par contre si ces productions devaient être tirées à un nombre d'exemplaires supérieur au nombre des enfants, la duplication serait à la charge du groupe-classe participant.
 
5.4 Emploi du temps.
II est établi pour le séjour, entre l'enseignant de la classe, l'équipe du centre et l'enseignant formateur.
5.5 Préparation et suivi.
Un stage de préparation des classes " Écrilecture " est prévu pour les enseignants volontaires, dans le cadre du Plan Départemental de Formation.
 
 
LES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES ET DIDACTIQUES
 
Les objectifs de la classe transplantée " Écrilecture " tournent autour de quatre grands axes :
1) Écrire-Lire.
2) Travailler en équipe.
3) Utiliser le traitement de texte.
4) Faire de la mise en page.
 
Ces objectifs généraux ont des traductions spécifiques pour chacun des partenaires : enfants, enseignant de la classe, " formateur-accompagnateur ".
Les listes qui suivent forment un ensemble de " possibles " qui confèrent un cadre à l'intérieur duquel chaque projet pourra fixer des priorités en fonction de sa nature propre.
 
Compte-tenu du temps effectif réservé à cette activité pendant le séjour, il est nécessaire de limiter les objectifs de production de façon raisonnable et réaliste afin de ne pas entraîner une surcharge de travail préjudiciable à la qualité de celui-ci.
 
Objectifs de production
 
I ) Un recueil de contes, un roman.
1.1) Saisie des textes déjà produits Option possible (retravail du texte).
1.2) Définir la forme du produit fini.
- Format.
- Typographie
- Mise en page.
1.3) Création ou choix d'illustrations.
 
2) Un journal de vie de la classe ÉCRILECTURE.
2.1) Décider et élaborer le contenu.
2.2) Saisir les textes.
2.3) Mise en page et illustrations.
2.4) Produire. Assembler. Relier.
 
3) Un document enquête sur un thème en rapport avec la classe transplantée.
3.2) Recueillir la documentation
3.3) Saisir les textes.
3.4) Mise en page et illustrations.
3.5) Produire. Assembler. Relier.
 
Objectifs pour l'enfant
1) Utiliser le traitement de texte du micro.
1.1) Frappe au kilomètre
1.2) Utiliser des polices et des corps différents.
1.3) Organiser le pavé de texte,
1.4) Utiliser les fonctions complexes du TT.
 
2) Faire de la mise en page.
 2.1) Mise en page sur papier
Connaître le vocabulaire élémentaire de la mise en page. (titre, blanc, colonnage, etc.).
2.2) Mise en page écran : créer des pavés de textes, de dessins, des cadres, etc. ...
 
3) Écrire-Lire.
3.1) Écrire pour le journal, seul ou en groupe
3.2) Écrire à partir d'outils incitateurs.
3.4) Lire un texte devant le groupe
 
4) Travailler en équipe.
4.1) Assurer un travail dans un groupe.
4.2) Participer à la mise au net en petit groupe d'un texte.
 
 
Objectifs pour l'enseignant.
 
1) Traitement de texte sur micro.
1.1) Utiliser le T.T. Imprimer. Lancer un logiciel. (P.C. et MAC)
1.2) Animer un groupe d'enfants travaillant sur T.T.
1.3) Utiliser le traitement de texte pour le " retravail du texte ".(orthographe, réécriture)
 
2) Faire de la mise en page.
2.1) Connaître le vocabulaire élémentaire de la micro-édition
2.2) animer un groupe d’enfants travaillant à :
mise en pagesur papier (titre, blancs, colonnage, etc. )
 Mise en page écran
 
3) Écrire-Lire.
3.1) Aborder différemment l'écriture et la lecture.
3.2) Animer un ou plusieurs ateliers d'écriture.
3.3) Proposer des " outils incitateurs ".
3.4) Participer à un ou plusieurs ateliers d'écriture.
 
4) Gérer le travail en équipe.
4.1) Organiser le travail coopératif. (Planning, moment de régulation ... )
4.2) Gérer des moments de travail en ateliers.
 4.3) Animer des moments de régulation.
 
Objectifs pour l'enseignant-formateur
1) Utilisation du traitement de texte du micro.
1.1) Faire acquérir de l'autonomie aux enfants par rapport à l'outil.
1.2) Faire connaître à l'enseignant les possibilités didactiques et pédagogiques de l'outil informatique :
Correction orthographique, correction syntaxique et " retravail " du texte.
  
2) Importance de la qualité des productions.
 
2,1) Faire acquérir du vocabulaire et du savoir faire technique.
2.2) Faire comprendre que " l'Écrit est vu avant d'être lu ".
 
3) Ecrire-Lire.
Faire prendre conscience de la diversité des situations de production d'écrits. (liberté/ contrainte, sens et devenir social)
 
4) Travailler en équipe.
Se désengager progressivement dans l'animation du groupe classe.
 
 
Quel intérêt a une classe ÉCRILECTURE ?
 
INTÉRÊT GÉNÉRAL
• Avantage pédagogique de travailler sur un projet lié à une production.
• Aboutir à une production finie et de qualité.
• Avantage de travailler à deux enseignants (dont l'enseignant-formateur) en même temps dans le même lieu : compagnonnage et co-formation.
• Travailler suivant d'autres rythmes scolaires et de vie.
• Profiter du dépaysement, de l'aspect " déscolarisé ", du " choc " provoqué par le changement d'habitudes, l'environnement différent, la rencontre de nouvelles personnes...
• Profiter de l'enrichissement de l'échange enfants / enfants, adultes / adultes, enfants / adultes
• Possibilité de démarrer de nouveaux échanges (correspondance scolaire, journaux scolaires, documents de classe) avec des classes rencontrées sur place.
• Découverte, appropriation d'autres formes de travail, de relations avec les enfants et les adultes.
• Le fait que cette classe écrilecture soit " ouverte ", " accueillante " aux autres groupes et personnes présentes dans le centre favorise et enrichit son fonctionnement.
• Le vécu quotidien permet un travail qui n'est pas artificiel : écrits qui ont du sens car liés à un vécu.
• Ce travail en classe écrilecture s'inscrit dans le projet de la classe mis en oeuvre avant le séjour et se poursuivra après le séjour : suite des écrits, recherches nouvelles...
• Le sens donné par le vécu et le vécu qui donne du sens à l'écrit.
• La classe écrilecture peut être un point de départ pour de nouvelles recherches, découvertes car elle fixe (écrit) des éléments et qu'elle permet à partir du vécu de construire d'autres apprentissages.
INTÉRÊT POUR L'ENSEIGNANT
• Profiter de ce " dépaysement pédagogique " pour tenter de nouvelles pratiques pédagogiques,
• Co-formation dans un cadre et des conditions placées sous les signes de la souplesse, de la rigueur et de la sécurité.
• Avoir du matériel à sa disposition pour :
 . concrétiser un projet
. démarrer un projet
. tenter une expérience dans des conditions sécurisantes et favorables
. essayer de nouvelles techniques et / ou pratiques pédagogiques
• Stimulation due à l'échange et à la confrontation avec d'autres collègues.
 
INTÉRÊT POUR L'ENFANT
 
• Enrichissement pour les enfants de pouvoir travailler, communiquer avec d'autres adultes que le maître habituel.
• Enrichissement pour les enfants de rencontrer et de communiquer avec des enfants d'autres milieux sociaux culturels que le leur. Les enfants pouvant présenter aux autres enfants du centre leur travail, leur production..
. Trouver des lecteurs, des spectateurs pour ce que l'on fait. (journal, dossier enquête, etc.)
.............
Conclusion provisoire...
En dehors de quelques petits problèmes matériels et techniques qui devraient être aisément résolus, les analyses que nous avons faites et les observations que nous avons recueillies auprès des enfants, des enseignants et du personnel du centre d'accueil, nous permettent déjà de dégager quelques points forts liés à la classe " écrilecture ".
 
Le travail demandé aux enfants est important sur le plan de l'apprentissage de l'outil et des techniques, mais aussi et surtout sur le plan de l'implication qualitative et quantitative dans le projet.
Il est donc indispensable que le séjour avec la classe " écrilecture " s'inscrive dans un projet pédagogique étalé sur l'année scolaire, et que l'objectif de production de la classe transplantée soit limité à un seul type d'écrit (roman, conte, journal ou magazine).
La quantité de travail de régulation, d'organisation matérielle et de travail technique en micro-informatique est considérable aussi bien pour l'enseignant-formateur que pour l'enseignant de la classe.
Gela implique la nécessité de mettre en oeuvre parallèlement au " produit-classe écrilecture " les stages de préparation et d'accompagnement nécessaires. Dispositif qui évitera à cette classe " écrilecture " de devenir un produit de consommation ponctuel, dérive incompatible avec l'esprit pédagogique et éducatif de notre projet.
A suivre...