Raccourci vers le contenu principal de la page

Le journal scolaire : annexe

Dans :  Principes pédagogiques › communication › 
Février 2011
Pour avoir un regard un peu plus objectif sur notre journal, pour connaître son impact par rapport aux objectifs que nous nous étions fixés, nous avons organisé en janvier 1990 une enquête - sondage auprès des enfants, des parents d'élèves et des enseignants de l'école.
Les pages suivantes donnent quelques résultats intéressants à observer.
 

Enquête
 
 

1 Présentation

 

 

Avant les vacances de février, nous avons fait circuler, auprès des parents et des enfants, des questionnaires concernant le journal. Nous souhaitions en effet savoir quelles étaient l’importance et la nature de l’intérêt qu’il suscitait. Nous souhaitions aussi savoir comment il était perçu. Pour cela nous avons posé aux parents, aux enfants et aux enseignants concernés des questions identiques afin de pouvoir comparer les résultats et leurs différences.

Au niveau parents, et avant même toute analyse plus précise, il est encourageant de constater que plus de la moitié des questionnaires (parents) distribués ont été remplis et retournés.
La première série de questions portait sur l’intérêt apporté au journal. Dans ce but nous avions demandé s’il était lu, acheté, vendu, si on en parlait. Nous avons ainsi pu noter qu’il était lu par la presque totalité des enfants et par une grande majorité de parents … les ¾ des parents et enfants l’achètent régulièrement ou de temps en temps. Les différences entre parents et enfants portent essentiellement sur le fait d’en parler ou pas. Il est bien évident que plus engagés dans sa réalisation les enfants sont plus portés à en parler (86% en parle)
La deuxième série de questions s’intéressait à la façon dont le journal était perçu, en bref « à qui sert-il ? » (voir encadré où nous avons fait apparaître sur le graphique les résultats concernant à la fois les parents, les enfants et les enseignants). Sans entrer dans le détail, il est déjà important pour nous enseignant de voir que ce que nous souhaitions « faire passer » à travers le journal soit confirmé: amener les enfants à s’exprimer, à faire quelque chose ensemble, à apprendre à écrire, mais aussi informer sur ce qui se passe et se fait à l’école. Il est par ailleurs très réconfortant pour nous de constater que pour les parents le besoin de s’exprimer des enfants est perçu en premier lieu, et que dans l’ensemble le journal est d’abord perçu comme un «outil pédagogique».
On avait demandé aux enfant de faire des remarques écrites sur le journal : ce qui leur plaît, leur déplaît, les changements qu’ils souhaiteraient. Les enfants sont majoritairement satisfaits mais ils n’en sont pas moins critiques. Ainsi, ils souhaitent participer davantage à sa réalisation (taper leurs textes), ils souhaitent aussi qu’il y ait plus de pages, plus de jeux, de bandes dessinées, de photos …
 
 
Taux de participation à l’enquête
 
* parents 50%
 
* enseignants 43%