Raccourci vers le contenu principal de la page

Compte rendu conférence de pierre Fracowiack

Salon Freinet 2011 IDEM 44
Conférence de Pierre Fracowiack
(Vendredi 8 Avril 2011)

 
I/ Pourquoi je suis là ?
1/ Présence pour apporter son total soutien aux Mouvements d’Education Nouvelle : ICEM, PI (Oury), CRAP, GFN, AFL .
Parce que la Pédagogie n’a plus droit de cité dans la question cruciale de l’école, la Société en général a besoin du recul critique de tous ces groupes de praticiens-chercheurs.
 
2/ Quel projet pour quelle école demain ?
Aucun programme d’aucun Parti Politique ne peut prétendre ré-inventer l’Ecole . tout a été dit, théorisé et pensé, que ce soit dans les Mouvement de Pédagogie Actives, comme dans ceux de l’Education Populaire. Il suffit aujourd’hui d’une volonté politique pour que se mettent en place les moyens susceptibles d’amener nos collègues à changer de posture.
 
3/ Les Désobéisseurs-Résistants ont raison car ils montrent dans leur attitude critique, une posture éthique et responsable.. 3000 Résistants actifs pour une majorité de résistants passifs. Ils font semblant d’obéir mais ils ne sont plus d’accord. La question cruciale est qu’aujourd’hui ces résistants passifs risquent de devenir des professionnels qui vont de plus en plus :
  • se replier sur eux-mêmes ;
  • se désengager de leur travail par l’excès de découragement et la perte du sens de ce qu’ils font. ;
  • se désaffilier des raisons pour lesquels ils ont cru à l’Ecole.
 
4/ total soutien à François Le Ménahèze et dans ce soutien dénonciation des pratiques de l’IA 44, qui déshonore par ses mesures d’intimidation et de harcèlement, l’encadrement des corps intermédiaires de l’Education Nationale ; L’enseignant devient face à de telles formes de management «le bon domestique » qui doit obéir au « Bon Maître ».
 
II/ A quoi faisons–nous face ? :
La déconstruction de l’Ecole est plurielle : mais sa finalité est d’une totale cohérence.
Choix idéologique assumé d’une société qui rompt avec la droite sociale héritée de Charles de Gaulle
.L’école n’est qu’un secteur parmi d’autres de l’économe marchande.
L’aspect visible (qui mobilise Parents et organisations syndicales) concernent les suppressions manifestes de postes ( 62 000 en 3‘ans à l’échelle hexagonale
L’aspect plus idéologique (et en partie invisible) consiste en la réaction idéologique qui est censée penser les contenus et les formes de l’apprentissage :
  • ex les « nouveaux-vieux » programmes de 2002 ne sont qu’une pâle copie des programmes réactionnaires de 1923 (exemple de la grammaire : « pour apprendre la grammaire (comme le vélo), on doit d’abord parler (y compris en se trompant) comme on doit d’abord monter sur le vélo ( y compris en tombant)
La nécessité de changer les Programmes est cruciale : il s’agit bien comme le rappelle Edgar Morin de donner du sens à l’apprendre à apprendre ». DE ce point de vue « Le Socle commun » est un mensonge idéologique car il métaphorise l’idée d’apprentissages qui s’agrègent les uns sur les autres comme le millefeuille. Aujourd’hui dans une école où les difficultés d’apprentissages peuvent sacrifier des pans entiers d’élèves et de familles, on en est arrivé à ce vicieux raisonnement idéologique « où les victimes d"un systèmesqui a perdu tout sens, deviennent des coupables.
Les programmes avant d’être réécrits doivent s’appuyer sur 3 principes :
- l’apprentissage n’est pas un produit mais un processus (Jerome Bruner)
- la transversalité des savoirs au-delà des approches disciplinaires propre au second degré français (Edgar Morin)
- la capacité à faire face à une situation problème plusieurs types de savoirs interdisciplinaires sont nécessaire (Albert Jacquard, Henry Atlan)
En finir donc avec les notions :
  • de soutien ;
  • remédiation (un élève n’est pas une mécanique automobile)
  • l’infantilisation des apprenants comme des maîtres.
 
III/ Comment faire pour Re-Penser l’Ecole de Demain ?
A/ Vision du futur : quel type de citoyen libre dans quelle société ?
B/ Changer notre regard sur l’apprenant : Ajuster la question de l’évaluation au principe psychique incontournable de l’impact qu’à le regard de l’adulte sur l’image qu’il a de lui-même.
C/ Changer notre regard sur les familles, et les respecter d’où qu’elles viennent origine, confession, ethnie, etc)
D/ S’attaquer à la question cruciale des Programmes non pas par cycle mais trans-cycles (Premier-Second Degré-Université) (Vieux programme de l’Ecole Fondamentale de 1970)
E/ Articuler finalités ? valeurs et évaluations de ces nouveaux programmes, dans un espace-temps non pressurisé..
F/ Remettre en place la Pédagogie : celle qui étymologiquement renvoie à l’accompagnement sur le chemin de l’apprenant.
« L’évaluation n’est pas dans les tableurs compilés sur les bureaux des Inspecteurs, mais dans les processus en jeux dans les classes » (Claude Thélot)

 

Fichier attachéTaille
Conférence de Pierre Frakowiak au salon Freinet 201191 octets