Raccourci vers le contenu principal de la page
Dans :  Arts › Arts plastiques › Arts › Arts › Arts › Spectacle vivant › Principes pédagogiques › 
Avril 2001


 

CréAtions 96 - Rendez-vous avec son corps  - publié en mars-avril 2001

2ème et 3ème années de maternelle
Un projet-théâtre à l’Athénée de Waremme (Belgique) - Enseignante : Françoise Dor


  Quand et comment le travail théâtral que je réalise dans ma classe a-t-il démarré ?

Il faut pour cela remonter à seize ans d’ici, à mon arrivée dans l’enseignement ordinaire à l’Athénée de Waremme, après avoir travaillé quinze ans dans l’enseignement spécial. A Waremme, j’ai d’abord travaillé pendant trois ans avec des tout jeunes enfants (de deux ans à trois ans et demi).


 

J’étais très attirée d’une part par le théâtre pour enfants et d’autre part, par le théâtre réalisé avec des enfants. Et j’étais tout à fait persuadée que c’était là un domaine qui pouvait réellement épanouir et faire grandir les enfants.
Le jeune âge de mes élèves ne m’a pas découragée. Je me suis mise à la recherche d’une personne ressource. J’ai frappé à beaucoup de portes et j’ai fini par trouver une animatrice, Danièle Grenier, qui travaillait à cette époque à  l’Ecole Buissonnière (troupe de théâtre pour enfants). Elle était la seule personne à avoir accepté de travailler avec de très jeunes enfants. Nous avons décidé d’essayer .....

Pendant plusieurs années, nous avons travaillé ensemble, créant de petits spectacles bien adaptés à l’âge et aux désirs de mes élèves. Souvent, on démarrait d’une histoire de J magazine, revue éditée par PEMF pour les enfants de 5 à 8 ans, que les enfants aimaient particulièrement. On travaillait beaucoup l’expression corporelle et les déplacements dans l’espace. Et les décors occupaient déjà une grande place.

Je dois beaucoup à Danièle qui m’a vraiment initiée au travail théâtral avec des enfants. Puis, j’ai changé de bâtiment et on m’a demandé de prendre en charge une classe de deuxième et troisième maternelle. J’ai continué le travail commencé avec Danièle ainsi qu’avec une autre animatrice, Christine Robinson. Celle ci a même organisé de petites formations théâtrales pour adultes auxquelles j’ai participé avec d’autres instituteurs du groupe Freinet.

Puis Danièle a décidé de changé de métier et elle a pris courageusement les chemins de l’Ecole Normale. J’ai du donc trouver d’autres personnes ressources.


 



 

Dans ma classe, il y avait un petit Tristan dont les deux parents travaillaient dans le domaine du théâtre. J’ai d’abord travaillé pendant environ trois ans avec la maman de Tristan : Martine Quaglia. C’est elle qui nous avait aidés à l’élaboration de notre spectacle « Jouets » joué lors de notre exposition « Expressions d’enfants » en novembre 94.
Ensuite, j’ai travaillé avec le papa, Nicolas. Et depuis ce temps, notre collaboration, très fructueuse n’a pas cessé...

Nous avons pendant de très (trop) nombreuses années présenté notre travail à la fête scolaire de l’école c’est à dire toujours dans de mauvaises conditions : trop grande salle, mauvais éclairage, mauvaise sono, stress,... Mais depuis deux ans, les choses ont changé. J’ai obtenu l’autorisation de présenter notre travail dans une petite salle, dans le bâtiment où je travaille, uniquement pour les parents et amis de la classe, à la date de notre choix, avec un bon éclairage, une bonne sono (matériel emprunté gratuitement au service d’Aide à la Jeunesse – organisme provincial belge).

Dans cette petite salle, nous avons pu mieux montrer et mettre en évidence tout le travail corporel et créatif réalisé avec les enfants.

C’est ainsi qu’il y a deux ans, nous avons présenté un petit spectacle très intime : « L’arbre qui donne vie ». Ce projet-théâtre nous a tous passionnés : enfants et adultes.
 

Souvent, les gens me demandent : « Comment ça a démarré ? Comment choisis-tu ton thème ? »
Cela varie très fort d’une année à l’autre, bien sûr.L’année précédente, nous nous étions passionnés pour « La flûte enchantée » de Mozart (voir Créations n° 93) grâce à une merveilleuse animation que nous avions vécue en classe avec Myriam Sarle
t.

 

écriture (dictée à l'adulte), dessin, peinture, expression corporelle

    sommaire n° 86 


suite de l'article