Raccourci vers le contenu principal de la page

Sorties en auto-discipline

Dans :  Techniques pédagogiques › Techniques pédagogiques › 
Mars 1982
DOSSIER :
Sorties en autodiscipline
 
Dans le n° 73 de La Brèche, Pierre Housez évoquait sous le titre Lentement mais sûrement”, au cours de ses activités en L.E.P., une sortie à Lille, en autodiscipline, avec des élèves de terminale B.E.P. Il complète ci-dessous notre information.
 
Fiche 1. La circulaire n° IV-68-380 du 30 septembre 1968.
 
- Des chefs d'établissement se sont inquiétés de savoir si l'orientation nouvelle des méthodes pédagogiques et éducatives, la diversification des tâches qui en résulte, ne risquaient pas d'accroître les responsabilités des personnels..., à la suite ou à l'occasion de faits dommageables dont les enfants ou jeunes gens qui leur sont confiés seraient responsables ou victimes.
- ... en particulier lors d'activités en dehors de la classe, voire de l'établissement : ...enquêtes, visites, voyages...
- ... l'utilisation de nouvelles méthodes pédagogiques et de surveillance (régime d'autodiscipline) ne sauraient en conséquence créer aucun péril nouveau ni pour les personnels, ni pour les chefs d'établissement ou leurs collaborateurs.
- ... sous réserve de prévoir l'organisation matérielle des groupes d'élèves, le mode de surveillance, les moyens de déplacement, horaires, itinéraires...
 
 
Fiche Il. La circulaire n° 1-68-527 du 31 décembre 1968.
 
Précisions à la précédente :
- Le chef d'établissement doit approuver le plan de sortie qui doit comporter outre les moyens de déplacement, les horaires et itinéraires, la liste nominative des élèves composant le groupe avec adresses et numéros téléphoniques... et l'hôpital de rattachement.
 
 
Fiche Ill. Bibliographie intéressante à posséder : elle impressionne (ou peut impressionner) car elle bénéficie du label officiel de l'I.N.R.D.P. :
 
Guide des sorties d'élèves 1975 par le C.R.D.P. d'Amiens. La brochure comporte trois parties : la réglementation générale de toutes les sorties. Les propositions pour une méthodologie des sorties, et quelques exemples de sorties.
Dans la post-face, on nous rappelle un décret du 27 brumaire, AN III :
“Article 7 : les élèves des écoles primaires visiteront... les hôpitaux les plus voisins.
Article 8 : Les mêmes jours, ils aideront dans leurs travaux domestiques et champêtres, les vieillards...”.
Et l'on rejoint beaucoup d'entre nous qui ressentent, comme les gosses d'ailleurs, la claustrophobie scolaire.
 
 
Fiche IV. Déroulement de l'opération.
 
 B.E.P. Agent administratif. Deuxième année.
- Dès la première semaine, j'annonce la possibilité d'une sortie en autodiscipline, expliquant que par groupe ils se fixeront un objectif avec lequel ils prendront contact et se débrouilleront.
- Si la décision est prise, nous contactons les collègues-professeurs intéressés afin de déterminer rapidement une date qui se situe en fin de trimestre.
- Parallèlement, se forment les groupes, se définissent les objectifs, s'élaborent les premières lettres de contact.
- Un prof s'occupe de faire la demande verbale officielle au proviseur.
- Les relations épistolaires s'engagent : acceptions, refus, demandes de changement de date, de précisions, coups de téléphone...
- En même temps, un tract est envoyé aux parents pour les prévenir de l'organisation de la sortie (exigé par certains parents...).
- Les choses se précisent : élaboration d'un questionnaire pour le jour J (en cours de français). La demande officielle est cette fois déposée auprès de l'administration (cf. l et II) une demande d'autorisation préalable est envoyée (nous sommes à J moins un mois).
 
- Les événements de dernière minute interfèrent toujours (suppression d'une visite à J moins 15 jours)...
- Le jour J, chacun part de chez lui, rejoint ses camarades ; ils prennent le bus ou le tram, ou le train ensemble ; à 9 heures c'est l'interview, la visite, la découverte.
 Une surveillance téléphonique est mise en place, au cas où... De 12 h à 13 h 30 quartier libre dans Lille ! A 13 h 30, ils sont rejoints par les deux collègues Christine et Josette, ils vont au cinéma puis retour...
- J plus 15 jours : comptes rendus et remerciements sont envoyés aux organismes qui les ont accueillis.
 
En 80-81, les terminales B.E.P. ont été à Lille
En 81-82, le centre régional de transfusion sanguine. L'aérogare et tour de contrôle.
La succursale régionale de Renault. Le centre de tri postal de Lille, ont été vus.
Certains y ont eu des contacts intéressants... on leur a proposé (chez Renault) de l'embauche éventuelle pour l'an prochain...
 
 
Fiche V :Si j'aurais su...
 
Lors d'une sortie “traditionnelle” à la Centrale Nucléaire de Gravelines et Port de Dunkerque avec des deuxième et troisième année de C.A.P. mécanique et Employés de bureau, deux gaffes ont été commises :
1. Le midi, quartier libre pour se trouver un troquet pour avaler le casse-croûte de l'intendante et... à 13 h 45 un départ de la visite du port en bus, le quart de l'effectif seulement est présent. J'apprendrai par la suite que plusieurs se sont plus ou moins saoulés et qu'ils ont failli se retrouver au poste (Heureusement, ils cuvent vite).
 
2. Lors du voyage retour, pause-pipi sur l'autoroute. Le lendemain, nous apprendrons que la boutique de la station essence a été littéralement razziée “pour le plaisir”.
Avec les collègues d'atelier et le proviseur, nous montons un bluff : nous avons reçu une communication de la gendarmerie, si nous ne rendons pas les objets disparus, une plainte sera déposée. Le lendemain, l'essentiel du butin est là, y compris les paquets de bonbons remplaçant ceux qui avaient été bouffés.
Pierre HOUSEZ - L.E.P.
 59390 Lys-Iez-Lannoy