Raccourci vers le contenu principal de la page
Dans :  Principes pédagogiques › Techniques pédagogiques › 
Février 2004

 

 

CréAtions n° 110 - Art et sciences se rencontrent -

 

publié en janvier-février 2004 (Editions PEMF)

CP-CE1-CE2-CLIS-Adaptation *, Ecole de Neuville de Poitou (Vienne).

 

Le totem des cinq sens
 

 
Après avoir eu connaissance de l’existence d’un projet Arts Plastiques s’étalant sur une semaine à l’école Ange Guépin de Nantes, nous avons décidé, en conseil de cycle d’organiser, de décloisonner nous aussi quatre demi-journées pendant la dernière semaine avant les vacances de Noël. L'idée était de proposer des ateliers pour réaliser des créations en volume (cet aspect des arts plastiques étant généralement peu abordé dans nos classes, faute d’espace et de temps). Autre motivation : nous disposions de matériel de récupération en grosse quantité (carrelage, bois, etc.).
 
Six ateliers d’une vingtaine d’élèves environ.
• tissage.
• travail sur la transparence en tableaux en volume.
• abécédaire : réalisation d’un mobile avec des lettres.
• mur d’écritures du monde en plaques de terre.
• mosaïque.
réalisation d’un totem sur le thème des Cinq Sens.
 
Nous décidons de photographier les différentes étapes de chaque projet. Nous envisageons de poursuivre les projets à la rentrée si nous ne parvenons pas à les terminer. Une exposition sera organisée pour montrer notre travail aux parents.
 
* Classes concernées : un CP ( 27 élèves), un CP-CE1 (21 +4), un CE1 (27), un CE1 –CE2 ( 14 + 10) et une CLIS (12) et une classe d’adaptation (11).Classes concernées : un CP ( 27 élèves), un CP-CE1 (21 +4), un CE1 (27), un CE1 –CE2 ( 14 + 10) et une CLIS (12) et une classe d’adaptation (11).
 

L’atelier
« Totem des cinq sens »

L’enseignante a apporté l’idée du totem des cinq sens ; nous avions en effet peu de temps pour préparer un projet ! Les enfants n’étaient pas dans une même classe, celui-ci ne pouvait qu’être difficilement porté par eux dès le départ.

Afin d’impulser le projet, les enfants ont été invités à prendre connaissance de documents variés : lecture de l’album : L’ours qui a vu l’homme qui a vu l’art qui présentait un totem ; un documentaire La vie des Indiens; une visite de sites internet, etc.

Ensuite, chaque enfant a imaginé un grand totem sur une longue feuille de papier avec des crayons de couleur et des craies grasses. Les motifs devaient évoquer les cinq sens. Les enfants se sont ensuite regroupés pour les observer, les critiquer, s’exprimer sur les couleurs… Ils ont choisi de réaliser un grand totem qui serait un assemblage des réalisations de chaque groupe ; chaque groupe s’attribuant un seul sens.

 
sommaire CréAtions 110 
   page suivante