Raccourci vers le contenu principal de la page

Les Robinsons à Saint-Amand-en-Puisaye : film 3

Dans :  Principes pédagogiques › 

 

Troisième poste de travail : le kaolin

Dans le cas de la terre liquide, le support est une planche de bois.
Le travail peut se faire seul ou à deux.
Le kaolin présente l'intérêt d'être l'argile la plus douce au toucher et sa blancheur rappelle la feuille de papier à dessin (cf."la page blanche"). On ne trouve pas ce kaolin dans la région. Je l'achète à l'usine de conditionnement de terres de Saint-Amand-en-Puisaye.
Une planche laquée noire et un pot de kaolin délayé à l'eau sont à disposition.
Plusieurs aspects sont travaillés ici simultanément : le toucher, le geste, l'imaginaire, le graphisme.
De plus, rien n'est définitif puisqu'on efface toujours nos graphismes ou nos dessins. La peur du faire n'existe pas. C'est le lâcher prise total.

FILM N°3

2'46

Témoignage d'Anne-Marie Bourdonnais
Film 1: Terre sèche
Film 2: Les barbotines de couleurs
Film 3: Le kaolin
Film 4: Quand la terre devient volume


Témoignage de Laurent Ott


Témoignage de Francine Tétu

 

Vers les autres témoignages Début de l'article Vers Sommaire
CréAtions n°206