Raccourci vers le contenu principal de la page

Renée Viudes: l'intime et la machine à coudre

Dans :  Arts › Principes pédagogiques › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Techniques pédagogiques › 
Février 2003

 

CréAtions 105-  Résonances - publié en janvier-février 2003

Renée Viudes: l'intime et la machine à coudre

 

Renée Viudes: l'intime et la machine à coudre

Colère - 76 x 178

Comment "s'habiter",
                trouver l'habit où loger un moi réconcilié,
                se rassembler, coudre, suturer ses fragments d'enfance, éclats de vie ou blessures ?
Le travail de Renée Viudes nous met au cœur de ces questions.
Renée coud dans son atelier ses habits de clown, ses habits de princesse, dans lesquels elle trouve son rythme, sa voix pour rencontrer les autres : besoin de transformation, besoin de jeu, costumes de théâtre. Dans son quotidien, dans celui de sa classe - Renée est enseignante - elle peut être ainsi le mouvement, la joie.

 

     Plaisir d'amour - 77 x 65

Couture : suture de l’intime

Un art au féminin : se vêtir de tissus chatoyants, dans des habits créés à son humeur, rejoint chez Renée une autre occupation forte : bâtir, dans de petits ou de grands espaces, à partir de bouts, de bribes, de chute de tissus, choisis selon une intuition et une imagerie intime, des portraits, des paysages où inscrire l'émotion, joie et colère, d'être.  

        Chagrin d'amour           65 x 180

Chagrin d 'amour (détail)  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

couture, artiste

sommaire n°  105 Résonances  

 

page suivante