Raccourci vers le contenu principal de la page

Agir sur le paysage

Dans :  Pour les élèves › EPS › Techniques pédagogiques › 
Décembre 1996

 

Le corps dans l’espace école

Pour appliquer en classe ce qui a été constaté en extérieur, les élèves choisissent une photographie de paysage dans lequel n’évolue aucun personnage, puis en font une photocopie en noir et blanc. Ensuite ils doivent y intégrer des silhouettes de personnages ou de sculptures imaginaires en respectant les proportions et en gardant les notions de plan.
Ils agissent avec facilité, une rapidité dans l’exécution qui permet de penser qu’ils sont libérés et que la création est pour eux un moment d’expression-plaisir.

Les silhouettes découpées sur carton ondulé vont servir de support pour une dernière activité. Montée sur tige de bois, décorée par collage d’une accumulation d’objets récupérés par les élèves, chaque silhouette va trouver sa place dans le jardin arboré du groupe scolaire, l’espace d’une soirée de convivialité.

 

Cette expérience sur deux années a permis aux élèves de faire des allers-retours de l’abstrait au formel, du vivant à l’artificiel, d’une expression primitive à une expression plus contemporaine. La notion de l’espace, le langage des signes les ont transportés dans un monde imaginaire à la rencontre du signifiant-signifié.

sommaire Créations 74   

début de l'article