Raccourci vers le contenu principal de la page

Les ateliers sonores de Chapeau Percé

Dans :  Arts › Musique et son › Arts › Principes pédagogiques › 
Mars 2006

 

Machines sonores

 
Exploration de « machines sonores »

« J’ai toujours essayé de faire se joindre le jeu et le son. Et pour cela, je me suis passionné pour les machineries sonores. J’ai expérimenté des tas de systèmes et de combines. J’ai voulu les rendre attrayants, transportables et utilisables par tous. Et de là est né l’Espace de Création Musicale itinérant. C’est un espace créatif et récréatif présenté sous la forme d’aire de jeux. Il est ouvert aux enfants pour le développement de la libre expression de leur sensibilité musicale. Il est constitué de modules dont le rendu sonore est inspiré des sons d’instruments traditionnels ; ces modules induisent des modes de jeux qui bouleversent les habitudes. Ainsi, on joue de la flûte différemment, non pas avec sa bouche, mais avec ses deux mains, etc. Et en manipulant ces machines sonores, je pense que les enfants prennent plus facilement conscience des caractéristiques du son, en s’amusant. J’entraîne les plus jeunes dans des histoires que j’ai inventées et qu’ils illustrent de façon sonore. Avec les enfants d’école maternelle, il est question d’animaux, de véhicules, et des éléments naturels, etc.

Stage I.C.E.M.-Lus La Croix Haute - Juillet 2004.

L’attrait visuel et sonore est très fort. J’utilise des couleurs très vives. Le nom des instruments attire également leur attention : claxophone, fontaine de flûtes, poëlle (ou poêle ?) à rires, galop de cheval, bérimba-gros, etc. Les petits scénarii jouent le rôle de ressort pour l’imagination et la création sonore. Pour donner du sens à cette exploration, une succession de plusieurs séances est nécessaire. Au bout de cinq séances, on obtient facilement un résultat final musical de groupe.
Nous pouvons également accueillir les enfants au siège de notre compagnie (gîte à proximité), sur un espace plein air, à Saint-Sébastien, au pied des montagnes, propice à l’organisation de classes à P.A.C., de classes vertes, de voyages de fin d’année et de mini camps. »

 

Stage d’été, à Saint-Sébastien, du Centre de loisirs de Tullins, été 2005.


Ateliers « Ciné-sons »

« Parfois, j’interviens dans le cadre de projets spécifiques, par exemple, pour la création des ambiances sonores d’un film d’animation réalisé par une classe, comme en 2004, dans la classe de Saint-Maurice-en-Trièves (cf. article sur le film "Le monde mécanique de Cerise).
Finalement, je me rends compte que mon ttravail est la symbiose des trois choses qui comptent pour moi : la musique, la fabrique à sons et l’accompagnement des enfants, dans une démarche à la fois créative et récréative.

Atelier ciné sons au Cycle 1, Ecole de St-Maurice-en-Trièves-2003-Le monde mécanique de Cerise (film d’animation).


Les enfants ont cherché les ambiances sonores

de la maison robotisée de Cerise (film)

Et je ne voudrais pas conclure ce témoignage sans rendre hommage à Fred Spirli, sous l’influence duquel j’ai fabriqué mes premiers instruments (batteur du groupe Musicabrass et co-fondateur de l’Association Et Colégram, l’art récupération, à Bourgoin-Jallieu, en Isère).»

 

 
  Le site de la Compagnie Chapeau Percé

Les ateliers cinéson : Film "Le monde mécanique de Cerise" en maternelle avec la Compagnie Chapeau Percé

CréAtions 121
RECUPERATION

début de l'article