Raccourci vers le contenu principal de la page

Le fonctionnement des stages du Chantier Outils

 

Fonctionnement des Stages Outils


Les « Stages de Formation à la Réalisation d’Outils d’Aide aux Apprentissages » sont organisés par le Chantier Outils de l’ICEM dans un accord entre notre Mouvement pédagogique ICEM – Pédagogie Freinet et l’institution Education Nationale qui pourvoit au remplacement des enseignants, pour ces rencontres, dans le cadre de ses actions de formation. Ces stages accueillent des enseignants militants de la pédagogie Freinet.
L'équipe de coordination du Chantier Outils conçoit le travail en stage de façon similaire dans le fond et dans la forme au travail d'une équipe ou d'un groupe dans une classe coopérative.

A l'origine, le Chantier Outils utilisait comme base de travail un document qui était la production d'un Groupe Départemental ou d'un secteur. Actuellement, l’équipe a peu d'outils élaborés par des départements ou proposés par un secteur.

C’est donc en étant à l'écoute du Mouvement que l'équipe de coordination prend la responsabilité de mettre certains outils en chantier dans des stages, en s’appuyant sur des écrits, productions, réflexions des différents groupes de travail de l’ICEM.

Au cours du stage, chaque module, avec en son sein un coordinateur, s'organise comme il le souhaite et travaille indépendamment des autres modules. Il présente le travail aux autres stagiaires, recueille critiques et propositions. Le regroupement des stagiaires permet un brassage des idées, un appel à la coopération, une confrontation immédiate aux autres et la connaissance des divers outils en chantier. Pour chaque module, un membre de la coordination est chargé de son suivi avec un rôle d'aide, de continuité et de lien avec l'ensemble de la coordination. 

La mise au point d’un projet nécessite un suivi sur plusieurs stages et donc un engagement de principe des participants sur la durée, sans exclure la possibilité d'accueillir de nouveaux travailleurs qui adhéreraient au projet.

Chaque module a un objectif défini, exemples : réalisation d'un cédérom, écriture d'albums Histoire de Mots, conception d'un fichier, ...
Ce sont les travailleurs d’abord et les testeurs ensuite qui, par leurs échanges, leurs tâtonnements, leurs propres expériences élaborent l’outil.
Dans ce travail coopératif, l’expérimentation dans les classes, par des testeurs et la relecture par des adultes est une étape fondamentale car elle apporte le regard extérieur indispensable au bon fonctionnement de l’outil en devenir.
Si la coordination du Chantier n'intervient pas directement dans cette construction, elle est à l’écoute du groupe et propose une aide en cas de besoin. Elle peut aiguiller vers des directions non encore explorées. Elle est également garante de la compatibilité de l'outil avec les orientations et les besoins du Mouvement.

Une fois mené à son terme, l’outil est proposé à l’édition. Interface entre l’ICEM et l’éditeur, c'est donc à la coordination que revient la tâche d'apporter les touches finales en matière de présentation, de légalité et de suivi.

Avec ces stages, c’est tout un groupe d’individus qui s’enrichit par la coopération, la convivialité et la co-formation par la mise en commun des savoirs, des compétences, des expériences et des différences de chacun.

Le Chantier Outils (oct.08)

Présentation du Chantier Outils