Raccourci vers le contenu principal de la page

Les 5èmes du Collège Philippe de Commynes à Tours commentent la journée d'un Gallo-romain à Argentomagus.

Dans :  Langues › 

Les élèves se sont mis dans la peau de Quintus Serius Macrinus et ont suivi ses pas tout au long d'une journée dans la ville d'Argentomagus.

 

Je m'appelle Quintus Serius Macrinus, et suis un Romain. J'écris un livre qui décrit mon village d'Argentomagus...

Le musée est situé en France, dans le département de l'Indre, à Saint-Marcel.
Le nom Argentomagus signifie sans doute «le marché de l'argent» ; nous ne sommes pas sûrs de la signification de ce nom.
Antoine et Ilza

 

D'abord, partons de ma maison...

La Maison Romaine

A l' intérieur du musée nous avons vu une salle sur la maison romaine. Et nous avons appris qu'au bout des tuiles des maisons romaines se trouvaient des antéfixes. Ce sont des petites plaques d'argile sculptées. Les maisons romaines (en latin : domus) s'ouvraient et se refermaient de l'intérieur et de l'extérieur par un ingénieux système de serrure ; mais celui-ci avait un inconvénient: il ne pouvait pas fonctionner de l'intérieur donc les habitants utilisaient un loquet à l'intérieur de la maison.

Etienne et Ginger

Avant de sortir, je vois ma femme Macrina s'apprêter pour une cérémonie : elle met ses bijoux.

Les bijoux :

Dans le musée il y avait une vitrine dans laquelle étaient exposés des bijoux comme des colliers, des bagues, des bracelets et des fibules. Les fibules sont de petites pinces qui sont faites pour attacher les toges et aider à donner cette forme et ces plis caractéristiques. Les bijoux étaient faits principalement en argent et parfois en or ou en  bronze en d’autres alliages, surtout en ce qui concerne les bagues. Les pinces à cheveux et autres barrettes étaient faites en os.    
                                                                           Antoine et Ilza

Etant un bon croyant, je vais implorer mes dieux au temple...

Les temples

.... notice  sur les temples

Les Dieux gallo-romains

Dans la salle du musée consacrée aux Dieux nous avons compris que les Gallo-Romains étaient polythéistes : ils vénéraient des divinités grecques, romaines, égyptiennes, gauloises et leur faisaient des offrandes : morceaux d'animaux tels que le porc, le boeuf ou le mouton.

Etienne et Ginger

 

En direction du forum je rencontre un vieil ami, puis, je vais me détendre aux thermes...

Les Thermes

Ils se situent en contre-bas de l'oppidum (place-forte sur une colline). Ils ne sont actuellement pas visibles car ils sont sous des aménagements publics ayant été construits avant la loi du sauvetage des vestiges. Les thermes sont des bains publics avec des bassins chauds, froids ou tièdes. Les bains froids s'appellent frigidarium, les bains chauds caldarium et les bains tièdes tepidarium. Seules quelques pierres ont été sauvées. Certaines des pierres sont maintenant dans le musée.

Par Thomas et Yann

Et me distraire à la fontaine...

La fontaine

La fontaine alimente 6000 personnes en eau. Elle est rectangulaire. Les piliers qui la tenaient étaient gravés de graffiti en latin. Le bassin de pierre  repose sur une couche d’argile qui empêche l'eau de se disperser dans les environs. La  fontaine est creusée à trois mètres de profondeur sous terre. Elle a été construite avant l'amphithéâtre.
Sarah
 

Un ami m'invite à déjeuner...

La cuisine romaine

 

Dans la cuisine romaine il y a des meubles où sont exposés des pots. Sur une étagère sont posés des tasses et des ustensiles. On peut aussi trouver une meule pour moudre des céréales par exemple. Le plan de travail comporte sur le dessus une plaque chauffée par le bois pour cuire les aliments et une réserve de bois en dessous. Il y a une table avec des chaises et un landau en osier.

Antoine et Nathan

La nourriture

Les Gallo-Romains mangeaient principalement :
- Ils mangeaient beaucoup de féculents : des lentilles, des pois...
- Des céréales, et des légumes : carottes, les choux...
 Il mangeaient aussi de la viande :
- Ils mangeaient du porc, de la vache, mais ne mangeaient pas de sanglier car cet animal était vénéré comme un dieu.
- Ils raffolaient des fruits de mer : les huitres...  
Assaisonnement et boissons :
- Ils assaisonnaient leurs plats avec de l'huile et du garum.
- Ils buvaient de l'eau, du vin.
Invention :
Ils avaient inventé un système pour donner le lait aux bébés : le mécanisme consistait à boucher une sorte de trou au bout d'un flacon en verre, pour empêcher le lait de couler trop vite puis relâcher un peu la pression pour que le lait puisse couler par un autre trou à l'autre extrémité. Cela permettait aux Gallo-Romains de donner à boire à l'enfant en dosant.

Valentin et Kévin

Je vais au marché et paie avec ma monnaie...

 (article)

Tout en longeant les murailles,...

 

Les murailles gauloises :
Les Gaulois ont construit des murailles dans un fossé profond de 10 mètres, pour se protéger des invasions romaines. Dans ce fossé, il restait des passages pour que les Gaulois puissent circuler.

Nous avons pu voir cette muraille et nous avons pu constater que si nous touchons cette muraille (vous avez le droit de la toucher) elle s'effrite sous les doigts.

Par Steven et Jérémy

Je vais pleurer mes ancêtres à la nécropole...

La nécropole

Les morts étaient incinérés sauf les nourrissons qui n'avaient pas encore leurs dents et les personnes présentant des malformations. On mettait une pièce dans la bouche des défunts pour payer leur passage dans « l'autre monde ». A côté du corps on brûlait des objets en rapport avec la profession du mort ou des jouets pour les enfants et les jeunes. S'il possédait un animal (chien, chat) on le brûlait pour lui tenir compagnie.

Pour célébrer la mort du défunt, sa famille invitait ses amis autour d'un grand banquet. Ses cendres étaient déposées dans une urne qui était placée dans la nécropole. Pour protéger l'âme du mort on déposait des statues de divinités près de l'urne.

Bastien et Thomas

Pour rentrer chez moi, j'actionne la serrure de la porte et je demande à mon domestique de mettre du bois pour chauffer la maison...

Le chauffage
Quelques maisons gallo-romaines appartenant à des gens très riches sont chauffées par une cheminée alimentée en  bûches par un esclave qui est logé  à proximité du four. Pour répandre la chaleur, des conduits la dispersent dans l'ensemble de la maison entre deux parties du mur. Ce système fonctionne partout entre les murs de la maison gallo-romaine.


                                    Sébastien

J'arrive au bout de mon livre, pour l'écrire, j'ai pris des notes sur des tablettes, celles que j'utilisais lorsque j'étais discipulus (élève)

L'école romaine :

Le professeur se dit magister en latin.
Les élèves allaient à l'école à partir de douze ans.
Sur des tablettes de bois recouvertes de cire d'abeille, ils écrivaient avec des stylets en bois. La tablette faisait environ 20cm de longueur et 10cm de largeur. Elle se tenait verticalement.
Le stylet mesure environ 10cm de longueur. Le stylet était tout fin.
 Pour effacer les élèves rebouchaient les trous avec la partie plate du stylet.
Nous avons essayé d'écrire sur les tablettes, et nous en avons déduit que ce n'était pas difficile si on appuyait sur le stylet.
Pour voir ce qu'on avait écrit on devait orienter la tablette vers la lumière.
Emeline, Clémence et Constance

 

 

 

 

 

 

 

2009-2010