Raccourci vers le contenu principal de la page

GD 56 - Des pistes pour utiliser une banque d'images

Dans :  Région Grand Ouest › Arts › Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › 


Fonctionnement de L'artothèque

IDEM 56 (Institut départemental de l'Ecole Moderne du Morbihan)

 

Des pistes pour utiliser une banque d'images

 

en tant que références :
comment faire un ciel, par exemple.

pour faire des tris et définir les critères :
genres, auteurs, époques, domaines, techniques, source, notions plastiques : forme / couleur / technique / thème / matériaux / émotion ressentie, les cinq sens, etc.

pour faire des associations :
- une production d’enfant / une image
- deux images qui vont ensemble
- deux images qui s’opposent
- trois images ou plus pour raconter une histoire
- image et texte (texte, phrases, groupe de mots, mots apportés ou produits) à une œuvre/reproduction, inventer un titre, etc.

pour faire écho à une œuvre plastique, littéraire (diversifier les entrées : personnage, lieu, thématique...) musicale...
- justifier ces choix
- sélectionner un ou deux mots des raisons du choix et les traduire plastiquement.
- garder une trace des choix de chacun ? écrire sur une étiquette son prénom, le titre de la production, son auteur et la motivation du choix, la mettre dans le carnet/bloc/boîte à souvenirs /classeur... culturel (individuel et/ou collectif)...

pour jouer :
- proposer trois images, décrire celle qu’on a choisie et la faire deviner aux regardants.
- domino des cartes : on pose une carte à côté en écho (marabout – bout d’ficelle) justifier en deux mots
- mettre en scène plusieurs cartes, raconter une histoire, ajouter une carte à n’importe quel moment de l’histoire.

mettre en scène l’image :
utiliser d’autres moyens que les mots, mettre en espace l’image pour transmettre ses ressentis : orienter différemment l’image, cacher une partie, mettre en scène avec des matières, des couleurs...
comme base de réalisation : choisir une image pour
- la copier
- en sélectionner un détail et l’agrandir.
- la compléter : faire le hors-champ.
- la transformer : la photocopier et la mettre en couleur, la découper, la déchirer, créer une nouvelle composition, etc.
- la compléter par une image pour raconter une histoire plastiquement (avant, la suite, etc.)

 

Les arts plastiques dans le GD 56