Raccourci vers le contenu principal de la page

GD 42 - Groupe « Littérature » – Samedi 29 novembre 2014 – Saint-Étienne – Centre social de Beaulieu

Dans :  Français › Écriture-lecture › Formation et recherche › formation › 

 

Présentation générale de l'atelier

Lors de plusieurs réunions du groupe départemental de l'ICEM (GD42), s'est posée la question de travailler de façon plus approfondie la littérature de jeunesse dans nos classes; on avait toujours des albums ou des romans à présenter, des pratiques à questionner, mais pas assez de temps pour le faire, lors des réunions classiques. Patricia a proposé de présenter le travail de l'AFL, association dans laquelle elle milite aussi, lors de stages du groupe. On avait envie d'aller plus loin... Plusieurs associations (groupe ICEM pédagogie Freinet, AFL) ont donc proposé au DSDEN d'inscrire cet atelier dans la formation continue l'an dernier (en tant qu'atelier de pratique). Fait. Accepté. On a reconduit cette année... Il y a donc dans le groupe des collègues qui ont participé aux ateliers de l'an dernier et d'autres qui les découvrent...

 

Patricia a précisé que le travail de l'AFL a été, pour elle, une réponse dans sa classe, à un moment où, en cycle 2, elle travaillait en MNLE (cf: Méthode Naturelle de Lecture Écriture), mais n'arrivait pas à accompagner tout le monde sur le chemin de la lecture-écriture (des obstacles aux apprentissages, qui résistaient). Elle ressentait le besoin d'aller plus loin, d'ouvrir davantage, d'apporter des messages d'auteurs pour motiver autrement les enfants...

 

Une question de fond: c'est quoi, lire? Comment entre-t-on dans l'écrit ?

 

L'AFL travaille à répondre à cette question depuis plus de 30 ans et propose des chemins, des outils et des pratiques (un travail de recherche sur le terrain, entre pairs, dans les classes).

A explorer, ensemble? En tout cas, des appuis certains...

 

1-Tour de table

Qui on est, quelle classe, quels types de projets en lien avec la littérature dans nos classes et/ou nos écoles...

Jean-Luc, CE2-CM1 Soleymieux, transformation de sa classe à partir du travail du groupe de littérature. Lecture offerte chaque jour. Le plus : construction d'une culture commune autour des textes découverts ; une forme de connivence avec les auteurs... Jubilation des enfants !

Céline, classe unique à Marols, avec 21 élèves de la MS au CM2. Difficulté pour faire un travail en littérature, commun aux trois cycles (quel support?) ou pour trouver le temps. Elle a mis en place un temps de lecture offerte quotidien et elle s'y tient. Elle offre à ses élèves Le feuilleton d'Hermès en cent épisodes, de Murielle Szac.

Véronique, Zil à Firminy. A besoin de construire des repères en littérature de jeunesse ; espère du groupe des échanges et des découvertes. Apprécie quand elle a un remplacement long de pouvoir mettre en place des activités de lecture régulières.

Muriel, mi-temps en CP et mi-temps en CE1. Adore la littérature de jeunesse. Fait des lectures offertes dans ses classes. Envie de participer à des échanges sur le sujet. Présente un projet de librairie coopérative dans la vallée de l'Ondaine.

Julie, St Germain Laval, CE1-CE2. Intéressée par la coopération. Déjà inscrite à l'atelier, l'an dernier; aimerait qu'on creuse la piste des lectures longues.

Marie Eve, St Étienne Fauriel élémentaire CP CE2. Se pose la question du niveau de lecture et des albums choisis par certains de ses élèves, tous les ans ; peut-on laisser les CE2 choisir des supports « faciles » ?

Isabelle, CP, Boën. Lecture offerte, choisie au coup de cœur. A grandi dans l'amour de la littérature de jeunesse (une maman passionnée) ; besoin de ce travail de groupe pour aller plus loin dans ses pratiques de classe. Plaisir des découvertes communes... Elle s'est inscrite cette année à un projet local autour des abécédaires, un type d'écrit qui ne la branchait pas beaucoup, et elle a découvert de vraies merveilles... Elel veut bien nous en parler.

Véronique, Montbrison, MS GS ; chaque année, elle participe à la fête du livre de Montbrison, avec une rencontre avec un illustrateur ou un auteur. Fait intervenir l'Association Lire et Faire Lire. L'école a une vraie BCD et le prêt de livre est informatisé. Elle a travaillé sur un réseau Ponti et peut nous faire partager ses découvertes et celles de ses élèves. Beaucoup de plaisir !

Patricia, retraitée. Pleine d'envie de nous faire partager les recherches de l'AFL et de nous accompagner dans ce travail de mise en place de pratiques de lecture (+++) dans nos classes. Toujours curieuse de voir comment ça fait quand on se questionne à plusieurs...

Sandrine, Maclas, CE2-CM1 ; explore, utilise les outils de L’AFL, écrit ou logiciel, pour aller plus loin dans l’exploitation des albums. Lectures offertes quotidiennes (Hermès et d'autres).

Joëlle, Saint-Étienne, CM2. Aimerait développer et améliorer ses pratiques en littérature et comme elle est aussi directrice, impulser une réflexion d'équipe sur ce sujet.

Muriel, Saint-Héand, MS GS ; a fait un stage littérature enthousiasmant, il y a quelques années, avec Anne Ravat et a démarré une réflexion sur sa pratique. Elle a plein de projets cette année et elle a besoin d'étayages. Elle participe notamment à Électron-livre avec la Rotonde, à Saint-Étienne et aussi à la production d'un livre avec les Éditions Auzou.

Morgane, Roannais, CE2 CM1 ; elle a déjà des pratiques en littérature (lecture suivie d'un livre par période, par exemple), mais elle aimerait s'autoriser à donner plus de temps à la littérature.

Françoise, Poste E à Saint-Étienne ; elle a des attentes concernant les élèves qui n'entrent pas dans l'écrit ou alors avec de grandes difficultés (c'est le public qu'elle rencontre) ; comment s'aider de la littérature pour permettre à ces enfants de s'emparer de l'écrit, d'accepter de s'y confronter et d'y trouver du sens.

Stéphanie, Roannais, même école que Morgane ; se définit comme une « mère bouquins » ; une passion un peu envahissante (elle court les vide-greniers pour équiper sa classe). Dans sa classe, elle adore communiquer aux enfants son plaisir de lire et elle sent que c'est un moyen de sensibiliser et de favoriser les apprentissages. Elle travaille avec la bibliothèque du village et elle doit parfois composer avec les préjugés de certains : le niveau de lecture, BD ou pas, documentaire ou pas, livre sans texte. Et si on autorisait tout, à partir du moment où le but est bien d'emmener les enfants vers le livre, et de l'ouvrir... Elle fait des lectures suivies (une par période et par niveau) et elle essaie de balayer différents types d'écrits et différents genres...

Mélanie, CP école des Frères Chappes, Saint-Étienne. Se pose encore et toujours (l'an dernier, déjà) la question de l'articulation entre apprentissage mécanique de la lecture et littérature et du temps donné à chaque domaine. Elle utilise cette année, une méthode, pour structurer davantage sa pratique, mais à sa manière (adapatation) et elle continue d'apporter de la littérature dans sa classe.

Nicolas, CM1 CM2, Givors ; lecture offerte d'Hermès ; présentations de livres chaque semaine, même s'il a l'impression, cette année, de faire peu de littérature avec ses élèves ; un projet de découverte de Chris Van Allsburg en réseau. Il a commencé à en lire certains. Il aimerait qu'on creuse un peu cette piste.

Marie, MS GS au Chambon Feugerolles ; nous a parlé d'ateliers de pratiques avec la bibliothèque, pendant lesquels les bibliothécaires présentent leurs coups de cœur et les derniers achats. Ne pense pas que la lecture offerte existe vraiment ; venant de l'enseignant, il y a toujours une intention derrière, même si ce n'est pas une exploitation écrite ou scolaire...

Madeline, PS MS (et bientôt TPS), Cordelles ; gourmande de littérature, elle trouve ce domaine foisonnant et passionnant. Aime bien l'idée d'échanger entre adultes sur nos coups de cœur et nos découvertes (et gagner du temps, plutôt que de chercher tout seul).

 

2-Les attentes des gens du groupe

Apprentissage de la lecture, entrée dans la littérature, découverte d’albums.

Lister les compétences pour être un vrai lecteur.

Comment gérer l’hétérogénéité dans la lecture ?

Quels sont les objectifs de la littérature en classe ?

Comment aborder un roman au cycle 3 ?

Quel lien entre littérature et lecture ?

Comment sélectionner les albums ? Partager nos connaissances et nos expériences. Se forger une culture commune en littérature de jeunesse.

 

3-Dominos d'albums

Mise en réseau d’une collection d’albums : les élèves déposent un album (connu ou pas, feuilleté avant ou pas) dans un espace défini, à la suite d'un album déjà déposé, en exprimant un lien avec ce dernier. Pour construire comme un jeu géant de dominos.

Objectifs pédagogiques :

-s'approprier un lot de livres (récemment empruntés à la bibliothèque par exemple)

-s'exprimer à partir d'indices de couverture ou d'une lecture rapide

-rebondir sur la présentation du copain précédent

-donner un avis subjectif

Il y d'autres procédés pour s'approprier un lot de livres ; on peut imaginer photocopier des détails de pages de couverture et essayer de retrouver de quels albums ils proviennent ; ou encore retrouver la place de la « page perdue » (photocopie d'une page et retrouver son album d'origine)...

Plein d'autres situations sur le site Centre Paris Lecture

http://malle-arts.org/spip.php?article232

http://malle-environnement.org/spip.php?rubrique2

 

4-Découverte d’un roman, mise en situation

Jean-Luc nous propose de vivre une situation qu'il a expérimentée en classe ; matériel : une caisse de livres de Mario Ramos.

Mise en situation (comme dans la classe de Jean-Luc)

1) Distribution d'un album pour deux ; quelques minutes pour le feuilleter et repérer des éléments communs (ça peut être sur le fond, comme sur la forme, le texte comme les illustrations)

2) Jean-Luc récupère les albums et en distribue à nouveau un pour deux.

3) Mise en commun : un groupe propose un élément caractéristique de l'album qu'il a en mains, en le justifiant (montrer la page qui confirme le postulat). Les autres groupes doivent lever leur album si cet élément se retrouve dans leur album.

4) On liste tous les éléments :

    -Ramos illustre en aplats et en utilisant des cernes noirs

    -il fait référence à : d'autres livres, d'autres auteurs, des contes, des chansons du patrimoine, des œuvres de la littérature, des événements culturels ou politiques, contemporains ou plus anciens (un auteur à référence, un auteur engagé...)

    -il utilise les animaux (cf :Jean de la Fontaine)

    -on retrouve un petit oiseau rouge ou des souris blanches dans ses différents albums

    etc...

Pas le temps cette fois d'aller au bout de l'activité, mais on a bien saisi l'idée de donner aux enfants les moyens de construire cette culture, ces clés qui leur permettront d'être pertinents dans leurs lectures futures. De les mettre en attente de certains procédés, de lire les intentions d'un auteur...

 

4-Lecture offerte d'un court roman

« Je lis, puis je me tais 10 minutes. »

Lecture offerte de Sidonie, c'est fini, de Raphaële Botte (Petite poche, Thierry Magnier)

44 pages / 8 à 10 minutes

Laisser au groupe le temps de réagir librement ; se posent alors tout un tas de questions.

Ça fait bizarre ; on ne sait pas qui raconte cette histoire ; le narrateur est-il un enfant ? On nous lance sur de fausses pistes ; ça fait changer d'avis ; petit à petit, on soupçonne la vérité...

Pas bien le temps d'aller plus loin, là encore ; mais l'amorce nous laisse entrevoir des possiblités intéressantes... C'est un texte « à chute » ; c'est à dire qu'on ne sait vraiment qu'à la dernière page de quoi il s'agit vraiment. On pourrait chercher comment l'auteur s'y prend pour nous faire ainsi douter juqu'au dernier moment...

Une idée : s'écouter dans le grand groupe (plutôt que de laisser se développer des apartés, mais rien n'est figé). On attend ; qu'est-ce que peut déclencher une lecture ?

Des incontournables :

-une pratique quotidienne en littérature (choisir son moment dans l'emploi du temps pour ne pas pouvoir manquer ce moment – vers une jubilation collective...)

 

Idées pêle-mêle

-aller et retour livres / adaptations audiovisuelles

-utiliser les partenaires locaux (bibliothèques, associations, parents, prêt enseignant)

-pas le temps de lire (courir après le temps)

-au prêt enseignant à Tarentaise : on peut préparer sa liste par internet et faire préparer son lot (prêt à emporter)

-utiliser ou pas un carnet de lecture (questionner l'outil et son usage, sa finalité) ; question des traces de lecteurs

-la lecture offerte, un moment fort

-TICE au service de la littérature et la lecture (enregistrer les albums présents dans le coin lecture de la classe, scanner les albums pour les présenter au vidoéproj)

-acheter des livres, c'est cher ; la question du budget, les autres solutions

-faut-il connaître tout ce qu'on a dans le coin-lecture ; on peut donner envie de lire ce qu'on aime ; motiver l'autre par son propre plaisir et son engagement

-creuser la piste Mireille Brigaudiot et son protocole de recherche en lecture-écriture (une démarche qui fait oraliser et expliquer les éléments clés de toute lecture avant la lecture proprement dite ???)

-lectures offertes des CM aux plus jeunes

-se redire les albums lus (pour mémoriser, confronter nos points de vue, nos interpréations)

 

 

Les associations dont nous avons parlé :

ICEM- pédagogie Freinet (à explorer)

http://www.icem-pedagogie-freinet.org/

 

L’AFL : Association Française pour la Lecture. Qu’est-ce que lire ? Comment mettre les élèves en situation de lecteur. Comment décortiquer un texte et comprendre le message de l’auteur ?

http://www.lecture.org/

Plein de publications pour étayer notre réflexion et accompagner nos lectures, expertes ou non. On peut en apporter à la prochaine réunion...

 

http://www.ccsti-larotonde.com/Electron-livre

Cette aventure comporte 5 chapitres et une quarantaine d’activités pour découvrir le livre sous toutes ses coutures, s’amuser, expérimenter avec les livres et se plonger dans des histoires qui parfois nous conduisent dans des mondes imaginaires et virtuels !

Calendrier des ateliers (à priori au centre social de Beaulieu)

7 février 2014

11 avril 2014

20 juin 2014