Raccourci vers le contenu principal de la page
Dans :  Arts › Principes pédagogiques › 


Revue en ligne CréAtions n° 235 "J'y connais rien en arts plastiques,
mais j'en fais !"
annoncée dans le Nouvel Educateur n°235 - Publication : décembre 2017

Secteur Arts et Créations

 

 

Un atelier de pratique artistique au congrès

Lors du congrès de l’ICEM «En chemin vers l'émancipation» en août 2017, le secteur "Arts et Créations" a proposé un atelier de pratique artistique à partir de déclencheurs qui a attiré de nombreux congressistes.


S’exprimer à partir de déclencheurs

Dans la méthode naturelle, l’expression spontanée donne lieu à des présentations dans la classe, voire à des communications plus larges. Petit à petit, confrontée aux productions des autres, enrichie des expérimentations proposées en ateliers, elle évolue et se transforme pour devenir une expression libre personnelle parfois même singulière.
La démarche est spiralaire mais parfois "tourne en rond" et l’enseignant cherche comment "aller plus loin", comment approfondir la recherche de l’enfant…
Les déclencheurs peuvent être un élément de réponse à ces questions à un moment donné, une aide provisoire qui n’est pas l’expression libre mais qui pourra permettre à certains d’ouvrir un nouveau champ d’exploration personnelle.

 

Partager le plaisir de faire

Au Congrès, nous proposons aux adultes présents de s’exprimer plastiquement à partir d’un mot ou  d’une expression – par tirage au sort -: "superficie blanche", "Ikaraundi", "passe flux", "sans titre", "un chinois égaré", "houle du virtuel", "sphère-trames", "promenade de l’oiseau", etc.
Différents médiums et matériaux sont mis à disposition ainsi que du papier, des ciseaux, de la colle, etc.
Chacun se met au travail avec plaisir ; l’atelier est calme malgré le nombre important de personnes présentes, actives  et concentrées.

              

                                  Intérieur blanc                                                                             La danse

 

                    

                                         Un chinois égaré

  

                                   Le sentier de randonnée

Sortir de la classe

A l'issue du temps de présentations, nous expliquons d'où viennent ces mots et expressions : ce sont des titres d’œuvres qui sont exposées dans les salles du Musée de Grenoble. Ainsi chacun a envie d’aller voir comment tel ou tel artiste a traité le sujet proposé. Après s’être confrontés aux productions des autres congressistes, les participants sont invités à aller visiter le musée, non pas pour faire à la manière de… mais bien pour voir en quoi leur expression est pertinente et singulière. Leur curiosité artistique est en éveil…

 

Victor Brauner
Pietra-Neamt (Roumanie), 1903
Paris, 1966
Promenade de l’oiseau - 1958
Legs de Jacqueline Victor Brauner, 1987

xxx
Max Ernst
Brühl (Allemagne), 1981
Paris, 1976
Un chinois égaré – 1960
Acquis en 1968

xxx
xxx

Paul Signac
Paris, 1863 – 1935
Le sentier de douane - 1905
Legs Agutte-Sembat, 1923

xxxx
xxx
xxx

Martial Raysse
Vallauris, né en 1936
Life is so complex – 1966

 

Pour retrouver une démarche similaire vécue par des enfants de cours moyens : Créer à partir de titres d'œuvres d'artistes

 

témoignages "J'y connais rien en arts plastiques, mais j'en fais !"