Raccourci vers le contenu principal de la page

Photographions !

Dans :  Arts › Principes pédagogiques › 

 

 

 Photographions !, suite

 

  Ensuite, quand ils sont suffisamment à l’aise, ils photographient
les danseurs du cycle 3 et leurs copains de cycle 1.

 

 

Lors d'une séance avec le médiateur de L'art dans les chapelles, les photos, imprimées en noir et blanc sur du format A3, sont peintes avec du jus de peinture puis encollées sur des structures en bois prédécoupées en forme de personnage dansant.
Ces structures deviendront ensuite l'espace scénographique de la prestation des enfants de cycle 3.

Les photographies sont agrandies pour être exposées au Printemps des arts.

Au cours de notre projet, la compagnie de cirque Galapiat s'installe en résidence dans le quartier de l'école pour présenter son spectacle « Quartier détourné » qu'ils élaborent avec les habitants. Nous saisissons cette occasion pour photographier le montage de la yourte, les répétitions de musique et celles des artistes, l'intérieur de la yourte et des caravanes, le travail du régisseur, le matériel, les spectacles, etc. 
 

Ensuite, ils rencontrent le photographe de la compagnie. Ils découvrent son métier.
Leurs photos deviennent plus originales et de mieux en mieux cadrées.

Ensemble, ils prennent de nouveaux clichés du clown, de l'acrobate et du musicien en action. Ces trois portraits sont agrandis en format A2 pour être exposés dans le quartier lors du spectacle et à la médiathèque.

 

C’est dans la façon dont les élèves de l’an passé s’emparent de l’appareil photo alors que les nouveaux l’ignorent que je mesure l’impact du travail mené l’an passé. Ils savent l’utiliser, en faire un outil pour l’expression libre et pour la création - ils prennent beaucoup de photos insolites -.

Petit à petit, ils forment les nouveaux arrivés à l'utilisation de cet outil.

   "Le Millefeuilles se tire le portrait"  début de l'article