Raccourci vers le contenu principal de la page

Congrès d'Angers : Photo de groupe du congrès d'Angers en 1949

Dans :  

Journal du congrès d'Angers 2019

================

Vous pouvez télécharger la photo en meilleure qualité en bas de page... Vous pouvez aussi cliquer sur l'image.

Contactez sylvain.dufour9[arobase]orange.fr (Sylvain Dufour) pour d'éventuelles contributions ou remarques.

Repérages des congressistes :
 
Paul Vigueur (28) : tout en bas, à gauche, au premier rang, de gauche à droite, un homme à cigarette, une dame à manteau foncé, puis une dame à manteau plus clair, Vigueur (dégarni et lunettes noires) est derrière cette dernière.
 
Jacques Bens (13),(époux de Baloulette Freinet) : un rang derrière Vigueur, surélevé par rapport à ses voisins, cheveux volumineux, chemise blanche, cravate noire.
 
René Daniel (29) : le deuxième à droite de Vigueur.
 
Eugène Costa (13) : en allant vers la droite, deuxième rang derrière le quatrième enfant (frisé, foulard à rayures). Son épouse devant lui à sa gauche  (? probable)
 
Marcel Gouzil (44) : lunettes noires, derrière Costa, Francine Gouzil à sa gauche,
 
MEB (Michel Edouard Bertrand) (06) : on continue en bas vers la droite, il est derrière l’homme au béret et au foulard noir.
 
Edith Lallemand (08) : elle est juste à la gauche de MEB, avec lunettes.
 
Roger Lallemand (08) : à la droite de C. Freinet.
 
Camille Février (84) :  3ème rang en partant du bas au-dessus de Roger Lallemand,
 
Yvette Février (84) : juste à la droit de Camille, son époux.
 
Henriette Fort (10) : c’est la deuxième dame vers le haut au dessus d’Yvette Février, après la dame blonde. A gauche d’Henriette, une jeune femme avec lunettes et fichu sur la tête.
 
Pierre Fort (10) : au dessus de son épouse, légèrement à droite.
 
Lucienne Mawet (Belgique) : de trois quarts, deux rangs juste derrière Roger Lallemand (donc devant Camille Février).

 
Töth Laszlo (Hongrie) : lhomme, un peu dégarni, à gauche de Lucienne Mawet.
 
Honoré Alziary (84) : à gauche de Freinet.
 
"Toty" Claude Moràn (06) (amie d’enfance de Baloulette) : un rang derrière Alziary, à gauche, donc à la gauche de Freinet
 
Jean Poquet-Lallemand (08) : à gauche d’Alziary.
 
Marthe Pichot (28) : la dame en noir, corsage blanc, derrière le fils Cézarano.
 
Raoul Faure (38) : derrière Jean, il pose sa main sur l’épaule de Jean P-L.
 
Suzanne Daviault (83) :  à gauche de Raoul Faure, entre ce dernier et un homme corpulent, en deuil, chemise blanche et cravate, le crâne relativement dégarni.
 
Marguerite Bouscarrut (33) : à droite de Faure.
 
Louis Césarano (Tunisie, 30) : pourquoi pas la troisième personne à droite de Marguerite ? Son épouse Margot n’est pas retrouvée.
 
Jacky, fils Césarano (Tunisie, 30)le garçonnet en costume, main sur la hanche, à droite de Jean Poquet-Lallemand. 
 
Lucien Daviault (83) : tout à fait à droite sur la photo, première personne au rang N° 2, cheveux volumineux, chemise blanche, cravate noire.
 
Denise Poisson (37) : très haut, en partant d'Alziary, 8 ème rang, écharpe claire, nettement en dessous de Denise Poisson, et légèrement à sa gauche, il y a une dame à lunettes,
 
Paul Poisson (37)  un cran au-dessus et sur la droite de Denise, face joviale ronde (avec une cravate), il cache partiellement (quart inférieur gauche) le visage d'une dame qui est derrière lui, à gauche.
 
Raymond Duvivier (75) : entre la première et la deuxième colonne, vers le haut, en partant de la droite, il y a deux hommes au dernier rang, avec chemise blanche. Duvivier, avec lunettes, un peu dégarni, serait à l’avant dernier rang, devant l’homme de droite.
 
Lucie Gabreau (08) : en descendant 4 rangs à la verticale de Duvivier, très légèrement à gauche, c’est la dame, cheveux frisés, sous un homme à lunettes, entre deux dames souriantes.
 
Pierrette Coqblin (58) (future Mme Guibourdenche, fille d’Henri et Marie-Thérèse Coqblin ) : c’est la jeune fille avec son pied droit sur la pointe dans le groupe de quatre enfants, premier rang partie gauche de la photo.
 
Henri Coqblin (58)
 
- à mon avis (Sylvain Dufour) : au dernier rang en haut, à gauche de la deuxième grosse colonne en partant de la droite, il y a une dame, veste sombre et corsage clair, en dessous, un homme à lunettes, encore en dessous, légèrement à droite, je situe Coqblin, petite moustache, dégarni, entre deux dames brunes.
 
- avis de Josette Ueberschlag : derrière Pierrette Coqblin, il y a légèrement décalée vers la droite une dame au manteau très clair et encore derrière cette femme et un peu décalée vers la droite un homme aux cheveux très clairs, ce serait Henri...
 
Qui va nous départager ?
 
Paul et Jeanne Le Bohec (22) : Il y a une femme en noir et un homme en blanc devant le troisième pilier en partant de la gauche. Paul est devant la femme, un peu à droite et ma Jeanne sur la marche en dessous à gauche  quand on regarde la photo. 
 
Raoul Tessier (?) : en haut à gauche, grosse moustache, à la hauteur du dessus du mur de gauche. Madame Tessier à sa gauche.
 
Louis Le Nivez (29)même rang que René Daniel, à sa droite (il y a 2 personnes entre eux). Il est derrière et un peu à gauche de Vigueur (très dégarni et avec lunettes noires), (son épouse : Yvonne, non repéréée).
 
Alexandre Turpin (44) : le deuxième, à la droite de Gouzil, 
 
Andrée Turpin  (44) : avec lunettes entre Turpin et Gouzil.
 
 Mes parents :
 
- deuxième colonne en partant de la gauche, à la verticale du bord gauche de cette colonne ma mère Marie-Rose Dufour (60), est sous la partie gauche de l’imper de la grande dame du dernier rang. A gauche de ma mère, Jacques Crochet (60), avec béret chemise blanche et cravate claire.
 
- même colonne, à son bord droit, mon père Raymond Dufour (60), est sous la femme de droite, elle aussi grande, au dernier rang, qui a un foulard long et clair. Il a sa gauche un homme au cheveux blancs.
 
Jean Fraboulet (95) à la gauche de Marie-Rose Dufour, en dessous et donc à gauche de la personne avec une écharpe rayée ..
 
Armandine Lhuilerie (92) : la deuxième personne en dessous de mon père (?, pas du tout sur)
 
 A. ? Naudé (02) : entre Raymond Dufour et Armandine Lhuilerie.
 
Marie-Louise Crochet (60) : dans l’axe de la première colonne tout en haut à gauche de la photo, avant dernier rang, à gauche de l’homme au béret. 
 
Voici donc 46 congressistes de 1949 trouvés. 
 
Environ 1 000 participants pour ce congrès, chiffre annoncé dans  l’Educateur N° 15-16-17 du 01 mai 1949. C’est le numéro spécial, compte-rendu du congrès de Pâques 1949, il est très riche en informations. 
 
Deux ans après la création de l’Icem, sur cette photo on y trouve les pionniersles survivants des débuts du Mouvement Freinet : Alziary, Faure, Daniel, Marguerite Bouscarrut, Marthe et Emmanuel Pichot. ils sont avec Freinet encore présents au congrès d’Angers en 1949.
 

 

Fichier attachéTaille
Photo de groupe du congrès d'Angers en 1943 (2688 x 2032)385.81 Ko