Raccourci vers le contenu principal de la page

Au coeur de l'ICEM-pédagogie Freinet, le Chantier Outils...

Dans :  

 

Le Chantier Outils,

au coeur de l'ICEM...

 

 

Au cœur de l'ICEM, le Chantier Outils...


Avant d'être vendu, acheté et se retrouver dans nos classes, chaque outil a sa propre histoire.
Bien souvent, il a été crée soit par un-e enseignant-e du mouvement, soit par un Groupe Départemental ou un Groupe de Travail de l'Icem pour répondre à un manque ou à un besoin.
Il arrive parfois que cet outil connaisse un autre sort : Il va croiser le chemin du Chantier Outils...


Le Chantier Outils est un groupe de travail de l'Icem dont le rôle est de susciter, collecter des projets d'outils mais surtout d'en assurer le suivi jusqu'à l'édition.
C'est ainsi qu'un outil conçu dans un Groupe Départemental et susceptible d'une diffusion plus large peut être pris en charge par le Chantier Outils : une équipe de travail se constitue, un réseau de testeurs (adultes et enfants) se met aussi à l'oeuvre et l'aventure commence...
Après réflexion, échanges, une version expérimentale va être réalisée et envoyée aux classes testrices qui se sont fait connaître et aux relecteurs adultes.
L'outil va alors être expérimenté, modifié, amélioré, finalement validé et donc édité.
Il peut évoluer en profondeur ou rester assez proche du projet initial.
Il est parfois nécessaire d'avoir recours à des personnes ressources dans l'ICEM ou hors ICEM.


La réalisation d'un outil, une équipe au travail :
Une équipe de de coordination constituée de 8 personnes.
La coordination suscite et collecte les différents projets lors de rencontres diverses

A l'écoute du mouvement, de ses besoins, de ses travaux, de ses débats, à l'écoute aussi des impératifs de production, et après avis éventuel de personnes ressources, la coordination du Chantier décide de poursuivre (ou non) l'amélioration de l'outil proposé en vue d'édition.
 

Dans le cas où la mise au point est poursuivie, il s'agit alors de mettre sur pied une équipe autour de l'auteur d'origine s'il le désire, et d'activer un réseau de classes pour l'expérimentation et d'assurer le suivi du travail.

Une équipe de conception-réalisation se met au travail autour d'un-e responsable de module.
Une première phase de tâtonnement et de confrontation des idées va permettre de clarifier les objectifs et aboutit à un cahier de charges de l'outil qui sera suivi tout au long du projet, ce qui permet à des stagiaires de « prendre le train en marche »

Le travail est réparti. Les mises en commun, confrontations sont fréquentes : elles sont une aide et un garde-fou pour chacun comme pour le groupe.
Nous avons pu remarquer que si le projet demeure, les objectifs s'affinent, se modifient parfois, évoluent tout au long de la réalisation.

 

Un réseau de relecteurs et de classes testrices.
Une fois mise au point, une version expérimentale de l'outil est tirée et proposée aux personnes ressources et aux classes du réseau d'expérimentation.

Leurs réponses aident l'équipe de réalisation à reprendre ses échanges, son dialogue. Le projet est ainsi précisé, amélioré, intégrant les apports des classes.
Il arrive qu'il soit profondément remanié, au point de nécessiter un nouveau retour vers les classes lectrices.


La réalisation d'un outil, pendant les stages de production :
Si les équipes de conception-réalisation travaillent tout au long de l'année et s'organisent à leur convenance, au cours des stages,elles sont rassemblées dans un même lieu, au même moment.
Cela favorise la communication entre elles.
Chacune présente les buts poursuivis et l'état d'avancement de son travail, sollicite aide et conseils, relectures.
Les discussions entre participant-e-s aux divers modules de travail sont nécessaires afin de reformuler, modifier, affiner la compréhension des situations, des écrits et la cohérence de la démarche.
Des réunions collectives permettent aux modules de présenter l'avancement de leurs travaux ce qui favorise la cohésion du groupe des travailleurs et travailleuses du Chantier.
L'outil est alors présenté, critiqué, amendé, modifié dans sa conception et soutenu par l'ensemble des participant-e-s aux stages.


La réalisation d'un outil, une démarche coopérative :

  • entre les membres de l'équipe de conception-réalisation de l'outil
  • entre l'équipe de conception-réalisation de l'outil et les différents testeurs et relecteurs
  • entre adultes et enfants
  • entre enfants
C'est tout un groupe d'adultes, d'enfants qui s'enrichit par la coopération, la convivialité, la co-formation grâce à la mise en commun des savoirs, des compétences, des expériences et des différences de chacun.
C'est tout un groupe d'adultes, d'enfants qui participe ainsi pleinement à la vie de l'Icem.
Le groupe d'adultes, composé d'anciens du mouvement et du Chantier Outils, accueillent de nouveaux enseignants, les accompagnent dans la conception et la réalisation des nouveaux outils.
Ce « tuilage » entre des personnes expérimentées et d'autres pratiquants plus jeunes de la pédagogie Freinet se réalise dans un esprit de compagnonnage propre à notre mouvement.
Le groupe d'enfants, avec son enseignant-e, participe pleinement au projet d'édition, et donc à la vie du Chantier Outil et à celle de l'Icem.


Le Chantier Outils assure la diffusion de la pédagogie Freinet et contribue en partie, au sein du Mouvement, à son actualité et à sa modernisation.
A travers sa dynamique propre, le Chantier participe à la dynamisation de l'ICEM : sollicitations, relance de secteurs, de Groupes Départementaux, diffusion d'écrits dans la presse du Mouvement, échanges divers.


Comment participer au chantier outils et s'engager un peu plus avant dans la vie de l'Icem ?

- en proposant un outil déjà réalisé (même modeste)
- en testant un outil dans sa classe
- en participant à une équipe de travail
- en donnant son avis comme personne-ressource
- en devenant personne-contact du Chantier Outils dans un Groupe Départemental.


chantier.outils[arobase]icem-freinet.org