Raccourci vers le contenu principal de la page

Les carnets brodés Pierrette Capdevielle

Dans :  Principes pédagogiques › 

 

CréAtions "Témoignages en liberté"

Pierrette Capdevielle, enseignante retraitée membre de l'ICEM 64

 

 

Carnets brodés

 

Pierrette nous a présenté ses carnets brodés à l'occasion d'une rencontre régionale ICEM sud-ouest. Marguerite Gomez a filmé sa présentation. Christian Borgetto et elle ont photographié une partie des carnets brodés.
Laissons la p
arole à Pierrette :

Le plus important pour moi en Pédagogie Freinet, c’est l’expression libre. C’est ce qui m’a le plus marqué dans le discours de Paul Le Bohec* et c’est ce que j’ai développé le plus dans ma classe.

 

Autobiographie

Au CM2, scolarisée dans la vallée d’Aspe, j’ai passé un examen d’entrée en 6e. L’instituteur est passé chez moi pour annoncer à mes parents que j’étais reçue.

Il a dit : "Si elle ne perd pas sa tête en route, elle arrivera à quelque chose." Mes parents me l’ont répété.

J’ai continué mes études et suis devenue institutrice.

Un jour, j’ai mis en œuvre le projet d’action innovante Un album pour chacun, à l'école de Lédeuix. M Bayrou, ministre, s’est annoncé pour venir voir ce travail. Quand le directeur m’en a informé, je me suis dit : "Quand même tu n’as pas perdu ta tête en route !"

Je me suis rendu compte à ce moment-là à quel point ces paroles m’avaient marquée.

 

Les carnets brodés

Mon premier carnet brodé s’appelle Assassine phrase, en référence à cet évènement.

 

J'ai entendu la phrase, l'ai mise au fond de ma poche avec mon mouchoir par-dessus.

J'ai tourné la page.

Le temps a passé, je suis devenue une femme.
J'aurais préféré recevoir des fleurs au lieu d'une phrase assassine. "Laisse les épines, cueille la rose", c'est un opéra italien. Le papillon est un symbole de métamorphose.

 

J’ai continué avec Bleu, dont la couverture est faite avec le bleu de travail de mon père et qui contient des variations sur le mot bleu (maison bleue, fleur bleue, bleu nuit, etc.).

Bleu de travail de mon père, bleu de ses yeux

Bleu de mes yeux, bleu layette

Bleu d'un tissage de Valérie, bleu ciel et bleu marine

Bleu nuit

Maisons bleues

Peur bleue

Fleurs bleues

Mots bleus, planète bleue explorée par Jean

 

 

 

Ensuite est venu Coquelicot. Puis, je me suis dit que ce serait bien d’en faire un pour chaque lettre de l’alphabet.
Je pourrais raconter l’histoire de chaque tissu qui m’a servi. J’en ai trouvé chez moi, chiné dans les vide-greniers, chez Emmaüs, des copines m’en ont donnés, j’en ai brodés…

Certains carnets sont inspirés par des tissus, d’autres par des histoires. Rouge, par exemple, est né de l’histoire de cette petite réfugiée espagnole qui regardait tout le temps ses mains et demandait toujours à sa mère "Comment elles sont mes mains ?", puis un jour, elle a dit plus précisément "Comment je suis maman, c’est vrai que je suis rouge ?". Les enfants de l’école l’appelaient "la rouge".

  

 

Et autres fleurs

 

Grand-mère

 

Jardin

 

 

Les hommes cherchent la lumière dans un jardin fragile où frissonnent les couleurs.

Si vous possédez une bibliothèque et un jardin vous avez tout ce qu'il vous faut.

Le jardinier est la plus belle rose de son jardin.

La patience est une fleur qui ne fleurit pas dans tous les jardins.

C'est un jardin extraordinaire. Il y a des... canards qui parlent anglais...

 

 

Noir

 

Sortilèges

 

Usine

 

Les titres des autres carnets : Coquelicot – Danse – Feuilles – Hibou – Inspiration immaculée – Kif kif – Liberté – Mouchoirs – Odile (elle m’a donné le napperon au crochet utilisé pour le réaliser) – Pansement – Quatre (en projet) – Tulipe – Voyages (en cours) – WXY (Cela commençait à bien faire, j’ai fait rapidement !) – Zèbre

 

*Paul Le Bohec fût membre de l'ICEM pédagogie Freinet :  sites/default/files/presentation_de_le_bohec_compressed.pdf

 

 

Témoignages en liberté