Raccourci vers le contenu principal de la page
 

Revue en ligne CréAtions n°200 "Le corps et ses langages"
annoncée dans le Nouvel Educateur n°200 - Publication : décembre 2010

Classe de moyens et de grands, école maternelle du Chat Perché, Cergy (Val d'Oise) - Enseignante: Agnès Joyeux

 

 

Nous collectionnons des fruits et des légumes

 

La visite d'une exposition de Cueco nous invite à avoir un nouveau regard sur les choses qui nous entourent au quotidien.

 

Point de départ
Nous visitons en début d'année scolaire le château de la Roche Guyon (Val d'Oise). Dans les diverses pièces du château sont accrochées des œuvres de l'artiste contemporain Henri Cueco. Dans les anciennes écuries en particulier, nous observons avec attention des tableaux qui représentent avec précision des brindilles de bois, des pommes de terre, des cailloux.
Pourquoi l'artiste a-t-il choisi des sujets aussi quotidiens, aussi peu importants si ce n'est pour nous encourager à mieux regarder le monde qui nous entoure ? Dans nos cuisines aussi, il y a des pommes de terre mais nous oublions de les regarder ! Chaque enfant cite ce qu'il peut voir dans sa cuisine...

De retour à l'école, nous décidons de nous intéresser aux fruits et aux légumes. Chacun(e) est invité à apporter un fruit ou un légume de son choix. Je complète la collection. Nous nommons chaque fruit ou légume. Nous les décrivons : couleur, forme, texture, etc. (citrons jaune ou vert, poivron de différentes couleurs, pommes d'une grande variété de taille et de couleur)

Chaque enfant choisit un fruit ou un légume et le présente à tous en se plaçant devant un grand tissu noir. Chacun choisit une position mettant en valeur son fruit ou son légume. Une photo est prise de chaque présentation.

 

IMAGE A VENIR

Toutes les photos

Puis nous plaçons nos fruits et légumes sur un plateau dans la classe. Au fil des jours qui passent nous observons leurs transformations : les uns pourrissent, d'autres moisissent, d'autres encore sèchent...
Après avoir observé ces transformations de façon empirique, nous décidons de reprendre certains fruits et légumes frais et de les photographier jour après jour pour noter avec précision leur évolution.
Certains fruits ou légumes ne changent pas du tout : noix, maïs, ... Ceux qui pourrissent sont assez rapidement jetés. Nous remarquons les teintes de ceux qui moisissent, le rétrécissement de ceux qui sèchent, leurs couleurs qui deviennent plus foncées, etc.

exposition, Cueco, collection, nature, portraits, transformations

Tous les témoignages Le corps et ses langages Suite