Raccourci vers le contenu principal de la page

N° 14-15 - J'ai deux, trois ou quatre ans et je vais à l'école

Dans :  Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › 
Janvier 2007

L'école maternelle pour les tout petits : oui ou non ?


On s'interroge avec raison sur l'opportunité d'accueillir à l'école les tout petits, de les arracher du milieu maternel. Le choc est souvent violent, les cris et pleurs des enfants, qui perdurent souvent pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines en période de rentrée, sont là pour nous en convaincre.


Par contre, pour certains enfants de milieu défavorisé, « élevés » à la maison (c'est à dire habillés et nourris, et encore pas toujours correctement), il nous semble (jugement arbitraire ?) qu'ils ont un besoin plus grand de l'école, lieu d'éveil.


Les enseignants, même s'ils ont leur opinion, n'ont pas le choix : selon les départements et la décision de l'Inspection Académique, les enfants sont inscrits dès deux ou trois ans.
La scolarisation des jeunes enfants est effective depuis longtemps, mais paradoxalement, les sciences de l'éducation ne se sont intéressées aux petites sections de maternelle que très récemment. Les écrits sont encore très rares : lorsqu'on parle de maternelle, on traite le plus souvent des grandes sections. Sur les plus jeunes du cycle 1, rien ou presque !

Pourtant, les difficultés ne sont pas moindres. L'objectif de ce dossier, fatalement incomplet, est de donner la parole à des enseignants qui accueillent les enfants du cycle 1 (parfois avec des plus grands). Nous laisserons donc volontairement de côté les grandes sections.

 

BIZIEAU Christian

(épuisé)

editions-icem[arobase]icem-freinet.org (Éditions ICEM)