Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche générale : prise de position

Résultats 41 à 50 parmi 201

Résultats

Non à la loi Blanquer. Oui à l'école publique et à une éducation qui permette à chaque enfant de prendre sa part à l’avenir d’un monde plus juste et plus solidaire.

Motion issue du congrès de l’ICEM-Pédagogie Freinet,
Angers, août 2019.

Une soiré-débat a eu lieu au congrès : La lutte contre les réformes Blanquer est-elle l'affaire des pédagogues Freinet ?

Elle a fait suite à l'Assemblée générale de mai 2019 afin de réagir et résister face aux injonctions ministérielles.

L'assemblée réunie le 21 août à Angers s'est accordée pour s'opposer à la loi Blanquer et défendre une éducation émancipatrice dans une Ecole publique de qualité et à égalité de moyens pour toutes et tous sans exclusive.

Congrès d'Angers : Comment situer Freinet par rapport à Montessori ? (Philippe Meirieu)

Journal du congrès d'Angers 2019

================

Soutien à Yannis Youlountas

Suite à l’agression récente de Yannis Youlountas, présent parmi nous au Congrès d’Aix, le CA de l’ ICEM lui a exprimé son soutien.

Lecture : Non au tout syllabique !

Apprendre à lire,
oui mais comment ?

Une réponse collective au Ministre de l'Education Nationale.

 

Oui à la possibilité de travailler en pédagogie Freinet !

Positionnement de l'ICEM

Déclaration de l'Assemblée Générale de la fédération ICEM-pédagogie Freinet
mai 2019

 

Analyse et propositions du CAPE

Dans un contexte où le débat démocratique avec l’ensemble des acteurs concernés n’a pas eu lieu sur la transformation de la politique éducative du pays, le CAPE témoigne de ses analyses, rappelle ses positionnements et donne à lire ses propositions pour renforcer l’École de la République.  

Méthode de lecture : Nous n’acceptons pas les manipulations calomnieuses de Monsieur Ramus !

 

Voici une lettre ouverte adressée à notre ministre de l’Éducation nationale et aux membres du conseil scientifique de l’Éducation nationale. 

Non au fichage des mineur·e·s non accompagné·e·s !

DEI-France (Défense des Enfants International) dont l' ICEM est membre a co-signé un recours contre le décret sur le fichage des mineurs isolés étrangers.