Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Langue orale

Résultats 51 à 60 parmi 84

Résultats

Emergence de la parole

Dans :  Français › Principes pédagogiques › 
Juin 1987

L'équipe de l'école de la Treille ayant pris naissance à la rentrée 85-86 avec l'arrivée de Nicole qui prend la responsabilité de la classe des grands (C.E. 1., C.E.2, C.M.T, C.M.2), alors que Maggy s'occupe plus spécialement des petits et des C. P., nous nous sommes attachées à favoriser toutes les formes d'expression de tous les enfants de l'école.

La première des formes d'expression nous a semblé être la parole, levier indispensable à toutes les disciplines scolaires ultérieures et première manifestation de la personnalité et de l'affirmation de soi.

Nous avons noté toutes les prises de parole institutionnalisées de l'année scolaire et c'est à partir de ces notes que nous avons pu relire et étudier en détail, que nous proposons cet article.

Hourrah! l'oral!

Mai 1987

Ça me choque de voir qu'à l'école moderne, on reste encore sur des idées qui furent d'avant-garde mais qui ont vieilli. Je veux parler de la croyance à la nécessité impérieuse de la correspondance et du journal scolaire pour que se crée et se maintienne le courant d'écriture. Alors que mon expérience me prouve que si ça peut être encore parfois vrai, ça reste insuffisant. Et ça peut même empêcher d'aller beaucoup plus loin.

Et c'est la même chose sur le plan de la parole orale. Évidemment, le langage, c'est aussi la communication. Mais celle-ci ne se réduit pas à un simple échange d'information. Il y a tant à communiquer, à faire partager, à échanger avec des partenaires : ses impressions, ses sentiments, ses goûts, ses rêves, ses hypothèses, les questions que l'on se pose, les constatations que l'on fait. C'est constamment que l'on a envie de se dire au travers de ses messages.

Pourquoi tu trembles comme si tu avais peur ?

Dans :  Français › Formation et recherche › 
Juin 1983

 28 élèves de C. M. 1. Parmi eux Christophe, Véronique et Mohamed. Christophe a en classe son jumeau (vrai) qui réussit scolairement un peu mieux que lui. Véronique effectue chez moi un redoublement prononcé dans une autre classe. Mohamed était en classe de perfectionnement parce que, Marocain, il ne parlait pas notre langue. Christophe a un an de retard, Véronique en a deux et Mohamed trois.
Si je prends le cas de ces trois enfants, c'est qu'ils ont de sérieuses difficultés en lecture "orale".

Auteur :

L'apprentissage du français passerait-il par l'apprentissage de l'oral? Un nouvel outil : la radio

Dans :  Français › Techniques pédagogiques › techniques audiovisuelles › 
Septembre 1982

 

Auteur :

Praticiens et chercheurs

Dans :  Français › Principes pédagogiques › coopération › 
Janvier 1982

 

Pour la rhétorique (III)

Dans :  Français › Principes pédagogiques › Techniques pédagogiques › 
Septembre 1970
POUR LA RHETORIQUE (III)*  
développer l'oral
 
 

Auteur :

Trois minutes avec vous et ce qui s'ensuit

Dans :  Français › Principes pédagogiques › 
Janvier 1980
Pour la rhétorique (IV)(voir “La Brèche” n° 48-49, 50, 51)
TROIS MINUTES AVEC VOUS ET CE QUI S'ENSUIT
 
Auteur :