Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Maths, PEMF, décembre 2004

6 résultats

Résultats

Mathématiques (II) Méthodes et constructions

Décembre 2004

Dossier du numéro 164 du Nouvel Educateur

Atelier Maths du lycée expérimental de Saint-Nazaire

Décembre 2004

Printemps 2004, l’année scolaire est bien avancée et le travail en ateliers est rôdé.
Un atelier, au lycée expérimental de Saint-Nazaire, « c’est un sujet et un groupe qui bosse tous les matins ou presque pendant quinze jours. C’est un temps long où l’on s’installe pour un travail de fond. »
L’idée de la durée pour construire les savoirs et appréhender la complexité, le principe de l’hétérogénéité sont partout présents dans l’organisation du lycée expérimental.

Les situations-problèmes : leurre ou réelle avancée didactique

Décembre 2004

Autre contexte : Olivier Brignon, professeur d’EPS (en élémentaire à Paris puis en secondaire) et Gérard De Vecchi, maître de conférences en Sciences de l’Éducation ont analysé quelle logique de construction articulait, dans les classes du second degré, les représentations des élèves aux fameuses « situations-problèmes ».

(voir page 13)

 

Mathématiques... vers une méthode naturelle : un exemple de pratique au cycle 3

Dans :  Techniques pédagogiques › 
Décembre 2004

Sylvain Hannebique enseigne depuis 3 ans à l’école expérimentale Freinet de Mons-en-Baroeul (Nord), dans  une  classe  de  CM2  de  23  élèves  (en  REP).
Au-delà des contenus de chaque recherche, au-delà de chaque expérience tâtonnée, la question de la construction des concepts et du passage de l’expression aux apprentissages pose aussi la question du temps, des temps dans la classe et des organisations qui viendront permettre au Tâtonnement Expérimental d’exister.

Les outils de maths ICEM

Dans :  Techniques pédagogiques › 
Décembre 2004

Voir page 20

Auteur :

Des maths ? Lesquelles ? Pour quelle école ?

Dans :  Formation et recherche › 
Décembre 2004

Cet article de Jean Paul Closquinet, qui fait suite au texte de Pierre Stambul dans le précédent numéro, propose une réflexion sur l’école et ses questions à partir de la place qu’y occupent les maths.
Pour l’auteur, il semble en effet que cette matière soit un excellent analyseur institutionnel de l’école car elle y a joué et y joue encore un rôle particulier dans la sélection scolaire et l’orientation des élèves.