Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Pour les enseignants, Secteur Droits de l'Enfant de l'ICEM, revue

1 résultat

Résultats

Loi Perben : danger jeunesse

Novembre 2002

« L’énoncé théorique des droits et des libertés ne suffit plus : c’est la pratique sociale qu’il faut développer afin que l’homme sache plus tard se conduire librement dans les diverses occasions de sa vie (1). »
Célestin Freinet
Pour flatter les sentiments réactionnaires qui s’inquiètent du rajeunissement des délinquants et de l’accroissement des multirécidivistes, il fallait escamoter l’enfance et juger rapidement pour isoler cette partie de la jeunesse, il fallait faire Loi pour modifier l’ordonnance de 1945. Le 3 août 2002, la Loi d’orientation et de programmation pour la justice détourne ainsi l’esprit de la justice des mineurs en privilégiant la sanction pénale et la peine sur les mesures éducatives : responsabilité pénale pour les enfants dès l’âge de 10 ans, abaissement de l’âge de la détention provisoire à 13 ans, placement sous contrôle judiciaire, modes de jugement rapproché et création de centres éducatifs fermés.