Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Pour les enseignants, Jean Poitevin, revue

8 résultats

Résultats

La gestion du temps et de l'espace

Dans :  Langues › Organisation de l'école › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › 
Avril 1978

 

LA GESTION DU TEMPS ET DE L'ESPACE
Gérer le temps et l'espace dans sa classe  'est pas une entreprise technocratique de plus. Elle est d'abord une volonté de rendre à la classe un pouvoir de décision dans des domaines où cela lui est particulièrement difficile : les locaux scolaires et l'emploi du temps. Mais elle est aussi une volonté de ne pas se laisser assujettir, une fois qu'on a pu la réaliser, par sa propre organisation. Tendre vers une classe vivante où les impératifs d'organisation, réduits à leur strict minimum, se confondraient avec les lois vitales du fonctionnement de la communauté éducative : c'est le projet qui sous-tend l'action relatée ici.
 

Qu'est-ce que la méthode naturelle en langues vivantes ?

Dans :  Langues › Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › 
Décembre 1979
QU'EST-CE QUE LA
METHODE NATURELLE EN LANGUES VIVANTES ?
 

Interview sur un voyage-échange au 2e degré

Dans :  un niveau scolaire › Techniques pédagogiques › 
Septembre 1973

 

Des remèdes ?

Septembre 1973

 Réponse à l'article d'Hélène Lampert: Un trimestre en seconde (l'Educateur 14, p. 23)

Pédagogie contemporaine et aménagements spatio-temporels

Dans :  Organisation de l'école › 
Mars 1973

L'urbanisme anarchique de nos cités phagocytes, l'obsession de l'environnement qui succède aujourd'hui à l'indifférence d'hier font que l'on se
rend compte enfin dans certains hauts lieux que l'apathie ambiante peut conduire - conduit lentement et sûrement pensent les apathiques -
au désastre. Comment faire pour que les individus ou groupes d'individus prennent conscience de leur espace et l'aménagent, le remplissent, l'humanisent ?

Eurekas !

Dans :  un niveau scolaire › 
Décembre 1977

Dans la série des articles «Différentes formes de réunions», Jean Poitevin évoque cette fois-ci une journée au cours de laquelle des enseignants du second degré ont rendu visite, une demi-journée durant, à des classes élémentaires ou maternelles, qui fonctionnent en pédagogie Freinet. Il analyse les prises de conscience qu'a suscitées cette visite : «Il m'a semblé, écrit-il, qu'au-delà de ce qui se fait ou dit dans une réunion, c'est au niveau du vécu de chacun que se situe l'essentiel. C'est pourquoi j'ai eu recours à des souvenirs personnels et à l'expression libre... Pourquoi nous refuserions-nous ce mode d'expression pour essayer de communiquer cet essentiel qui est d'abord fait de chaleur humaine.»
L'essentiel de l'approche d'une langue est donné, pense J. Poitevin, par la pédagogie de la classe maternelle, l'essentiel de l'organisation d'une classe au second degré aussi.

Méthode naturelle en langues vivantes pour les FP1et 2 ?

Juin 1977

 Une expérience vécue avec des normaliens où le tâtonnement expérimental en langue est vécu par les participants.

Comment nous essayons de vivre ensemble en classe d'anglais

Mai 1972

Il  ne  s'agit  pas  de  dire  ici  comment enseigner  l'anglais  par  les  techniques Freinet.   Je   ne   souscris   en   aucune façon  à  l'opinion  de  cette  collègue  qui a  déjà   inventé  tout  cela   bien  avant nous  et  l'a  judicieusement  rejeté,  sauf certaines   petites   choses   qui   plaisent à   Mosieu  l'Inspecteur,   et  me   disait l'autre   jour:  « On  sait  bien  que  les techniques  Freinet,  c'est  ce  que  vous faites  dans  votre  classe ».  Non  hélas.