Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Pour les enseignants, Marcel Labarrère, revue

1 résultat

Résultats

Deux ensembles de calcul mental : « PLUS VITE QUE LA CALCULETTE » et « CALCULONS-CALCULETTE »

Dans :  Maths › Techniques pédagogiques › 
Décembre 1993

Curieusement, le calcul mental n'est que très peu mentionné dans les écrits sur l'apprentissage des mathématiques. Comme si cela allait de soi, comme si la pédagogie pratiquée avait été mise au point une fois pour toutes et qu'aucun progrès n'était possible ou souhaitable. Nous avons tous en mémoire l'ardoise levée au signal, baissée au second signal... les « règles » apprises et qu'il suffirait d'appliquer...

Le calcul mental doit être utilisé, le plus souvent possible, au cours des recherches mathématiques, parce qu'il fait gagner du temps, parce qu'il permet une évaluation des résultats, une approximation, parce qu'il évite l'erreur grossière. Mais sans entraînement spécifique, les enfants seront vite bloqués et auront vite recours à l'opération... ou à la calculette.