Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Pour les enseignants, équipe pédagogique, PEMF, revue

Résultats 1 à 10 parmi 19

Résultats

Le défi de l’éducation prioritaire, un travail d’équipe

Dans :  la difficulté scolaire › l'Education Nationale › Organisation de l'école › 
Juin 2006

Présentation du dossier du n° 180 du Nouvel Educateur

Des ZEP = des Zéquipes

Dans :  la difficulté scolaire › l'Education Nationale › Organisation de l'école › 
Juin 2006

 

Auteur :

Regards croisés contre la solitude pédagogique

Dans :  l'Education Nationale › Organisation de l'école › 
Octobre 2005

Présentation du dossier du Nouvel Educateur n° 172

L’accueil à l’école des enfants en difficultés rend plus que jamais nécessaires le travail en équipe et l’intervention comme recours des RASED (Réseaux d’Aides Spécialisés aux Elèves en Difficultés),des SESSAD (Service d’Education et de Soins à Domicile), des CAREP (Centres Académiques de Ressources sur l’Education Prioritaire) et de nombreux autres partenaires de l’école.
Les professionnels qui travaillent dans ces structures d’aide accueillent,écoutent,soutiennent,guident et aident non seulement les enfants/élèves, mais aussi les parents et les enseignants.Notons que le dispositif RASED se sent actuellement sérieusement menacé :les formations AIS
(Adaptation et Intégration Scolaire) se voient réduites alors même qu’il apparaît indispensable de développer ce type de dispositifs.

 



Construire un outil pour l'étude de la langue du cycle 2 au cycle 3

Juin 2004

C’est  la  cohérence  du  travail  d’équipe  qui  est toujours présente dans la construction des outils d’une école Freinet. Encore une fois, l’école Ange-Guépin le prouve par la présentation de ce travail au cycle 2 qui se poursuit au cycle 3. L’école compte deux classes de cycle 2 (hétérogène CP-CE1) et trois classes de cycle 3 (hétérogènes CE2-CM1-CM2).
Françoise Salmon (cycle 2) est entrée dans l’équipe il y a quatre ans.

Démarrer en pédagogie Freinet en équipe et dans une nouvelle école

Dans :  Organisation de l'école › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › 
Septembre 2003

Carte blanche à l’équipe de Mons-en-Baroeul Militants depuis plusieurs années en pédagogie Freinet, des enseignants du Nord se sont engagés depuis deux ans dans un projet d’école expérimentale à Mons-en-Baroeul. Ils sont arrivés à neuf dans une école de REP (quatre en maternelle et cinq en élémentaire) soutenus par un IEN dans leur volonté de créer une école populaire dans un quartier populaire.

Inventer une école "Freinet" : c'est possible !

Dans :  Organisation de l'école › 
Juin 2003

Et pourtant, la tâche paraît insurmontable : Démarrer une école Freinet dans une « grosse » structure, avec seize jeunes instits, novices en pédagogie Freinet (et pas particulièrement motivés au départ),dans un quartier réputé difficile… ça casse les représentations d’une pédagogie « ringarde » associée à la ruralité et c’est un défi que Véronique Decker et l’équipe de Marie-Curie ont bien l’intention de relever.

Des équipes coopératives pour une école populaire : où en est l'innovation ?

Dans :  Organisation de l'école › 
Mai 2003

Présentation du dossier du Nouvel Educateur n°149 de mai 2003

Brest : après la première année

Dans :  l'Éducation › Organisation de l'école › 
Mai 2003

«Le collège de la 7 e île est l’annexe innovante du collège des îles du Ponant. Ouvert en septembre 2001 avec 52 élèves pour deux classes de 6 e et une classe de 5 e ; on passe à 86 élèves répartis en deux classes de 6 e ; deux classes de 5 e ; une classe de 4 e en 2002. Le recrutement est hétérogène, avec des inscriptions qui font suite à l’école Freinet de Brest.

Le Mans : motivés, motivés pour ouvrir ... et pour tenir

Dans :  un niveau scolaire › second degré › l'Éducation › Organisation de l'école › 
Mai 2003

L’équipe pédagogique et les élèves du collège Anne-Frank ont reçu pendant deux jours Hervé Nunez du secteur Second degré de l’ICEM et Cat Ouvrard pour le Nouvel Éducateur. Comme le collège de Brest, celui du Mans n’est pas un collège « spécialisé ». En théorie du moins, car la réalité est différente et reflète l’échec de l’institution à accueillir et accompagner les élèves en difficulté dont un certain nombre se retrouve ici, après plusieurs années d’ennui, de passivité ou de révolte.

Auteur :

L'école de plein-air du Coteau

Dans :  l'Éducation › Organisation de l'école › 
Mai 2003

L’école de Plein air du Coteau est une école spécialisée qui accueille 38 enfants entre 6 et 12 ans, non déficients mais ayant des difficultés scolaires ou étant en rupture avec l’école. L’équipe du Coteau nous propose une analyse de sa pratique institutionnelle fondée sur les principes de la pédagogie Freinet. Là aussi, avec les plus jeunes, il s’agit bien de restaurer l’estime de soi et la confiance pour aller vers l’autonomie et le véritable apprentissage.