Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Pour les enseignants, Henri Portier, revue

Résultats 1 à 10 parmi 13

Résultats

Histoire du cinéma à l'école

Septembre 2004

On ignore souvent que Le Mouvement Freinet est né avec le cinéma, et que dès 1927 s’était constituée une « Cinémathèque coopérative de l’ensei-
gnement laïc ». Elle était gérée par une équipe d’instituteurs et d’institutrices syndicalistes bordelais, membres de la Fédération unitaire de l’ensei-
gnement de  la  CGTU, dont l’organe  de  presse pédagogique était L’École Émancipée.

Le Nouvel Educateur n° 19

Dans :  des droits › un texte officiel › revue › Organisation de l'école › Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › Mouvements › mouvement Freinet › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Principes pédagogiques › communication › Techniques pédagogiques › 
Mai 1990

 

Sénégal, architecture scolaire, école de Vence,musée scolaire

Le Mouvement Freinet dans la Résistance (1940-1945)

Janvier 2005

Le Mouvement Freinet dans la Résistance (1940-1945)

Quelques aspects de notre « mémoire »

 

Pourquoi le cinéma?

Dans :  Arts › Techniques pédagogiques › 
Novembre 1986

 Histoire de tâtonnements

Freinet et le P.C. [partie 2]

Juin 2010

 Si beaucoup d’entre nous connaissent « l’affaire de Saint Paul » où Freinet eut à subir les attaques de l’extrême droite et savent son appartenance au Parti Communiste, moins nombreux sont ceux qui connaissent les relations difficiles qu’il eut avec ce parti jusqu’à le quitter en 1948.
Henri Portier (1941 – 2007), membre de l’ICEM et des Amis de Freinet s’était attaché à tracer l’historique de ces évènements.
Document publié sur le site du CIRA (Centre International de Recherches sur l’Anarchisme) http://cira.marseille.free.fr et reproduit avec
son aimable autorisation

Le mouvement Freinet dans la résistance (1940-1045) Quelques aspects de notre "mémoire"

Avril 2005

En ces temps de commémorations de la déportation et de la shoah, voici quelques éléments historiques à prendre en considération,du point
de vue de l'engagement de nos « anciens » qui, pendant cette période, combattirent résolument le fascisme,le franquisme et le nazisme…
et le payèrent parfois de leur vie (anarchistes, communistes,socialistes,espérantistes,syndicalistes, et autres braves gens…!) :