Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : revue, 1971

Résultats 91 à 100 parmi 274

Résultats

Pour l'expression libre du maître

Dans :  Techniques pédagogiques › organisation de la classe › 
Décembre 1971

POUR   L'EXPRESSION   LIBRE   EN    CLASSE DE   LA   JOIE   DE   VIVRE   DU   MAITRE (Réponse  à  Paul  LE  BOHEC)

Condamner   l'expression   libre   du maître,   c'est   recréer   le   "MAITRE", (il  doit  respecter  son  statut, dis-tu) au moment  même  où  des  adultes  vivant avec  les  enfants   cherchent  par cette voie  à  devenir  simplement  des  hommes.
Condamner   l'expression   libre   du maître,   c'est   réduire   au    silence  un homme  qui  cherche  la  voie  d'un  dialogue   authentique   avec   les   enfants.
Condamner   l'expression   libre   du maître,  c'est  faire  du  maître un  tâcheron  ("la  tâche  du maître c'est ... "  nous disent  tous ...  nos  MAITRES  à  penser, nos  guides  spirituels  et  officiels ...   les parents,   les   réactionnaires   et  les  révolutionnaires).
Et si  aujourd'hui la  tâche du  maître, c'était   de  ne  plus  avoir  de  tâche  ?
Si   aujourd'hui  la  part  du   maître, c'était  d'abord  de  vivre.
Et   VIVRE  qu'est-ce,  sinon  créer, construire,  chanter,  danser,  écrire ...  et sourire  aux  autres.

 

Auteur :

Fichier technologique

Dans :  Histoire-Géo › Techniques pédagogiques › outils › Techniques pédagogiques › 
Décembre 1971

 

Essai d'analyse du contenu des textes libres

Dans :  Techniques pédagogiques › 
Décembre 1971

ESSAI   D'ANALYSE   DE   CONTENU D'UNE   SÉRIE   DE   TEXTES   LIBRES D'UN   ENFANT   DE   8  ANS

Mécanismes ... connais pas

Décembre 1971

Sous  ce  titre,  à  travers  les  exemples pris  dans  ces   15  jours  de   classe,  je voudrais  montrer  pourquoi  dans  cette école   « pas   comme   les   autres »   on peut   ignorer   les   mécanismes   opératoires  et  les  opérations,  les   nombres décimaux    sous    leurs    formes    habituelles  et  comment  l'enfant  si  on  le laisse  tâtonner  va  seul  à  la  conquête des  mécanismes.
Je   précise   qu'il   s'agit   d'une   classe unique  de  25  élèves  où,  à  mon  avis, tout  est  possible.

Comment nous travaillons en étude du milieu

Décembre 1971

Dans notre milieu rural, le matin, quand les   enfants   se   retrouvent   devant   la porte   de   l'école,   ils   sont   chargés   de renseignements,  de  remarques,  de  leurs joies,  de  leurs  peines,  et  ils  éprouvent le   besoin   d'exprimer   tout  cela,   d'où des   conversations  fort  animées.

Auteur :

Ecole Moderne et environnement

Novembre 1971

Un  poète  anglais,   Thomas  Beddoes, écrivait  au  siècle   dernier:
"La  nature  est  polluée
L' homme  sans  cesse   aux  aguets
Toujours   prêt   à   commettre    un    acte irrémédiable
Vieux  monde  tu  n'es  plus  qu'une  étoile meurtrie
Qui  s'éteint."
Que  dirait-il?  qu'écrirait-il  en  1971, après  les  dernières  explosions  atomiques  françaises...  si  inoffensives  nous explique  notre  « ministre  de  la  défense  nationale ...  »  car  nous  avons  aussi une  défense  nationale.
Que   dirait-il   au   spectacle    de    nos rivières  souillées   par  les   détritus   de la  vie  urbaine?
Que  dirait-il  de  la   marée  noire   qui envahit  les   plages?   Quelle   serait   la couleur  de  son  chant?

Auteur :

A grands, à moyens, à petits pas

Novembre 1971

J'avais  «L'art  à  grands  pas»  sur  ma table  de  travail.  Je  le  feuilletais  quelquefois  en  passant.  Tous  les  jours  je me   disais:
- Il  faut  tout  de   même  que  je  lise  le bouquin   des   copains.   Ne   serait-ce   que par  devoir   d'amitié!
Mais   un  beau  jour,  je  m'y  suis   mis. Et  contrairement   à   mon   attente,   je l'ai lu  jusqu'au  bout.  J'en  étais  étonné car   à   l'ordinaire,   les   livres   d'art  ne me  passionnent  pas  outre  mesure.

Un rallye-nature en Bourgogne

Novembre 1971

Notre but etait essentiellement d'inciter les    enfants à  regarder  d'un peu  plus près un paysage  qu'ils fréquentent pour la  plupart  très  souvent,  sans  le  connaître,   de   leur   donner   des    envies    de découvertes   et,   au  moment   où   nous avions  conçu  l'idée,  nous  voulions  qu'il soit  le   démarrage  d'observations  plus approfondies  sur  une  ou  plusieurs  des pistes  ouvertes,  au  sein  des  différentes classes,   avec   même   l'espoir   de   faire une  nouvelle   rencontre   pour  voir  les exploitations de  chacun.  Mais les  conditions  météorologiques  nous  ont  obligés à  le  repousser  trop  tard  pour  que  cela soit  possible.