Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : revue, 2001

Résultats 1 à 10 parmi 218

Résultats

L'apport de la pédagogie coopérative dans les apprentissages : la démarche expérimentale

Avril 2001

Chantiers pédagogiques de l'Est, n°324-325, avril-mai 2001

Mise en page : Lucien Buessler
Duplication : Monique Bolmont
Montage et routage : Francis Bothner
Gestion : Bernard Mislin

Cahiers de vie

Dans :  Techniques pédagogiques › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › 
Février 2001

 

Cahier de vie, journal de vie, album de vie, recueil de vie… traces de la vie de l’enfant dans la classe et hors de la classe, mémoire de vies. Ces vies qui dans une classe coopérative ne restent pas accrochées aux porte-manteaux, lorsque les enfants entrent à l’école, mais qui sont le plus souvent le point de départ des activités et des apprentissages.

 

Auteur :

Pédagogie de l'orthographe : donner du sens à l'apprentissage

Septembre 2001

 

Dans nos classes, l’expression est première et primordiale, les problèmes de correction orthographique ne doivent pas venir freiner l’expression. L’orthographe devient alors un moyen pour en faciliter l’exercice et la communiquer. Nous devons pour ce faire, mettre en place des outils d’apprentissage efficaces, rapides et simples, qui confortent le désir d’apprendre.

 

Les pratiques de classes, du cycle II au collège, présentées dans ce dossier, répondent à ces exigences. Elles mettent les enfants au centre de la construction de leur langue en partant d’une expression abondante et libre. Ils écrivent, ils manipulent la langue écrite, font des recherches et des découvertes sur celle-ci et acquièrent ainsi la capacité de dégager des lois. Les outils mis en place avec eux, leur donnent alors la possibilité de se passer petit à petit de la tutelle correctrice.

Coopération et apprentissage

Dans :  Techniques pédagogiques › évaluation › Techniques pédagogiques › Principes pédagogiques › 
Octobre 2001

 L'individualisation des apprentissages dans la classe Freinet ne peut se concevoir sans perspective de socialisation. Les interactions entre pairs et la coopération sont indispensables et inhérentes à ce type de pratiques. Cette entrée, par les apprentissages individualisés, s'inscrit dans un ensemble de pratiques cohérentes, que ce soient à travers les activités d'expression, de recherches collectives, de projets personnels et ceci à travers une démarche de tâtonnement expérimental au sein d'une organisation coopérative de la classe.

Il nous faut dorénavant penser les pratiques pédagogiques sous un angle différent, et ceci à plusieurs titres :  

-organisation de classe basée sur la coopération : reconnaissance de l'hétérogénéité (classe de cycle ...) ;

-évaluation formative continue ;

-rôles de l'enfant et de l'adulte permettant une co-construction des "liens" cognitifs et sociaux à l'école ;

-rôle des pairs dans la construction des savoirs : entraide, co-opération, échange de savoirs ... ;

-organisation des apprentissages, prenant appui sur les "évènements" apportés par les enfants, sur une mobilisation de tous les "apprenants"...