Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Brochures de l'Éducation Nouvelle Populaire, Éditions de l'École Moderne Française, 1948

8 résultats

Résultats

BENP N°40 - Plans de travail

Dans :  Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Techniques pédagogiques › 
Octobre 1948

Pourquoi les plans de travail ? 

L’idée a fait son chemin depuis le temps où, il y a une quinzaine d’années, j’essayais dans mon école une technique qui, même sur le plan social, ne manquait pas de détracteurs. L’introduction, dans la pratique scolaire, des PLANS DE TRAVAIL n’attend plus aujourd’hui que la consécration de l’expérience rationnelle d’une part, et de l’adoption officielle, ou officieuse, d’autre part. 

La présente brochure a l’ambition d’y contribuer. Certes, les documents que nous publions sont loin d’êtres définitifs ; ils ont besoin, au contraire, de subir l’épreuve du feu, c’est-à-dire de l’expérimentation minutieuse et méthodique dans les milliers d’école de notre Mouvement. Tous ensemble, nous forgerons l’outil nouveau qui marquera une étape dans l’histoire de notre pédagogie. 

BENP N°39 - Les fêtes scolaires

Juillet 1948

Pour rompre la monotonie des jours de classe, faire accéder l'Ecole à une atmosphère de fantaisie et d'art qui contraste heureusement avec les implacables obligations des programmes, il n'est rien de mieux que d'organiser des fêtes scolaires. Dans une manifestation de ce genre où enfants, maîtres, parents, population de village ou de quartier sont « engagés », il n'y a, semble-t-il, que des avantages pour peu que l'éducateur se rende compte des exigences de ce genre de spectacles.

 

BENP N°41 - Problèmes de l'Inspection scolaire

Novembre 1948

La présente étude, qui tend à poser avec clarté les problèmes délicats et urgents que soulèvent les conditions actuelles de l'inspection en France, doit s'avouer bien tardive : il m'a fallu, quant à moi, onze années d'inspection primaire pour que la conscience vague que j'avais, comme bien d'autres sans doute, des exigences de notre métier, m'imposât enfin la nécessité d'une réforme personnelle. Mais il est aussi impossible, dans la pratique scolaire, de mener une expérience isolée à une conclusion valable, que de l'entreprendre sans avoir consulté les travaux antérieurs des théoriciens et des praticiens.

C’est pourquoi j'ai repris et mis à jour mon information psychologique et pédagogique pour assurer aux idées que je sentais le besoin de traduire en actes, la caution de quelques éminents auteurs. C'est aussi pourquoi j'appelle ici mes collègues inspecteurs qu'animent les mêmes aspirations et qui se heurtent aux mêmes difficultés, à repenser nos problèmes en éducateurs, à s'assigner des tâches précises en coopérateurs et à entreprendre, la recherche d'authentiques progrès à la tête des instituteurs désireux de se renouveler.

Auteur :

BENP N°37 - Les Marionnettes

Mai 1948

Esprit de la marionnette

Un sujet aussi ancien et, en même temps, aussi actuel que le jeu des marionnettes, devait fatalement susciter de nombreux commentaires et toute une littérature à tendance plus ou moins pratique destinée à perpétuer, au cours des âges, la magie de la poupée vivante.

Dans tous,les pays du monde, dans toutes les langues, il existe des traités sur les Marionnettes, mais traités assez peu favorables, pour la plupart, à la vulgarisation du genre : techniques trop savantes ou simples compilations de détails, longues descriptions de réalisations déjà caduques, peu d'ouvrages peuvent prétendre à être un guide sûr et simple pour l'éducateur qui désire réaliser ou faire réaliser à ses élèves un théâtre de poupées.

Auteur :

BENP N°36 - L'expérience tâtonnée (abrégé)

Avril 1948

Un bon cultivateur doit connaître les besoins et les exigences de ses cultures en même temps que la nature et les réactions des terrains dont il dispose. Sinon il en est réduit à pratiquer par empirisme et l’empirisme n’est que la première étape de la routine.

            Un bon éducateur devrait de même connaître ses élèves, leur psychologie et leur comportement, en même temps que les incidences du milieu dans lequel poussent et évoluent les personnalités. Hors de cette connaissance, il n’y a là aussi que réussites accidentelles, parfois géniales, pour quelques-uns, et empirisme et routine pour la grande masse.

            Qu’a-t-on fait pour nous préparer à cette connaissance ?

BENP N°35 - Le musée scolaire

Mars 1948

L'idée du Musée Scolaire est très ancienne et chacun, en l'appelant des souvenirs plus ou moins lointains, a encore présente à la mémoire la petite
armoire vitrée qui, au fond de la salle de classe abritait une foule d'objets hétéroclites plus ou moins défraichis et poussiéreux : appareils mis en marche dans les grandes occasions, ossements entassés dans des cartons, pièces de monnaies éparses, flacons avec étiquettes jaunies contenant un produit plus ou moins mystérieux, etc... Nous sentions planer sur ces rayons abandonnés, je ne sais quoi de terne et de vague. Et cependant, combien nous éprouvions de curiosité à l'idée que ces documents malgré leur vétusté, auraient pu nous parler et établir entre la nature et nous ce trait d'union que nous avons si souvent souhaité.

BENP N°34 - Le théâtre libre

Janvier 1948

 

PUBLICATION MENSUELLE N°34                        

JANVIER-FÉVRIER 1948